Les Turinois heureux autour de Gonzalo Higuain
Gonzalo Higuain félicité par l'ancien Lyonnais Miralem Pjanic, alors que Gonalons et Lopes tentent de se relancer avec l'OL | AFP - MARCO BERTORELLO

Lyon ne réalise pas l'exploit à la Juventus mais reste en vie

Publié le , modifié le

Aucune équipe française n'est venue s'imposer sur le terrain de la Juventus en compétition officielle, et Lyon ne l'a pas plus fait lors de la 4e journée de la Ligue des Champions. Les Lyonnais, qui devaient s'imposer et compter sur une non-victoire de Seville contre Zagreb pour rester dans la course à la qualification, a arraché un nul (1-1) en toute fin de match. Mais les Sevillans se sont, de leur côté, imposés (4-0). Mathématiquement, la course n'est pas finie pour l'OL.

► La jeunesse lyonnaise face à l'expérience de la Vieille Dame

Une charnière centrale titulaire pour son premier match en Ligue des Champions. Bruno Génésio avait décidé de placer le duo Mammana-Diakhaby au centre de sa défense. Les deux hommes, novices dans cette compétition, ont rapidement constaté la marge qui les sépare de leurs rivaux du soir. Ils sont talentueux, mais face au 100e match de Gianluigi Buffon en C1, au 109e d'Evra, au 92e d'Alves, au 57e de Higuain ou au 51e de Mandzukic, devant un public pressant, cela a compté.

Surtout à la 13e minute, lorsque Diakhaby a poussé Struraro dans le dos. L'Italien, qui ne disputait là que son 10e match en Ligue des Champions, s'est écroulé pour bénéficier d'un penalty. Le match avait déjà vécu un tournant. Et Mammana a été tout heureux, à la 39e minute, de voir Higuain rater sa frappe devant Lopes, alors que le défenseur avait commis une erreur devant Mandzukic.

► Higuain, la 100e tranquille

Gonzalo Higuain n'a pas attendu longtemps pour ouvrir la marque. Un penalty, suite à cette faute de jeunesse de Diakhaby, et l'Argentin a pu prendre à contre-pied Lopes. Il s'agissait là de son 6e but lors des 9 derniers matches, auxquels il faut ajouter deux passes décisives. Avec ce penalty, il a aussi inscrit son 100e but avec un club italien. Son passage du Napoli à la Juve ne l'a pas perturbé.

► Buffon, la 100e conquérante

Il n'y a plus de mots pour qualifier la carrière de Gianluigi Buffon.. A 38 ans, le gardien de but, international depuis 19 ans, a fêté son 100e match de Ligue des Champions devant son public.  Au palmarès transalpin, il n'a plus que Maldini (109) et Pirlo (108) devant lui dans cette C1 pour devenir l'Italien le plus capé dans cette prestigieuse compétition. Un tel événement ne pouvait lui valoir une performance décevante. Sur la première occasion lyonnaise, alors que le score était encore de (0-0), il a sorti une belle parade des pieds devant Rybus (8e). En revanche, il était heureux que la tentative de Ghezzal passe à côté (45e).

Mais en étant dominés toute la deuxième période, les Turinois ont fini par craquer, pour la première fois cette saison en L1, avec un coup franc de Ghezzal pour une tête de Tolisso (85e). C'est le premier but encaissé par Buffon après 32 tirs cette année... Il aurait pu y en avoir un deuxième, mais le tir de Lacazette dans le temps additionnel a fini dans son petit filet.

► Seville intr​aitable

Avant cette 4e journée de Ligue des Champions, le Seville FC était sur une série de quatre matches sans encaisser le moindre but. La venue du Dinamo Zagreb lui a permis d'ajouter un match de plus, et surtout de remporter une énorme victoire (4-0), en inscrivant deux fois plus de buts que lors des trois premières journées. Luciano Vietto a été le premier artificier à mettre le feu dès la 31e minute. L'équipe espagnole a dû patienter jusqu'en fin de match pour souffler, grâce à une réalisation d'Escudero (66e), puis N'Zonzi (80e) et l'ancien Toulousain Ben Yedder (87e).  Malgré l'absence de Nasri, le Seville FC a fait un grand pas vers la qualification. L'équipe est seule en tête de ce groupe H, avec deux longueurs d'avance sur la Juve et six sur les Lyonnais.