mur jaune dortmund 2013
Le fameux "Mur jaune" du Borussia Dortmund | AFP

L'OM au pied du mur jaune de Dortmund

Publié le , modifié le

L’Olympique de Marseille va devoir affronter ce soir non pas 11 joueurs mais bien 12, si l’on ajoute la place ô combien importante que tiennent les fervents supporteurs du Borussia Dortmund. Et c’est surtout le fameux « Mur jaune », la tribune mythique du Westfalenstadion (rebaptisé Signal Iduna Park) que les hommes d’Elie Baup vont défier ce soir en Ligue des Champions.

Il y a de beaux monuments à visiter en Allemagne. Berlin et son Reichstag, le château de Hohenzollern vers Stuttgart, le palais de Linderhof en Bavière, le château Sans Souci de Potsdam, et il y a … le mur jaune de Dortmund ! Difficile de l’imaginer lorsque l’on ne s’est pas encore retrouvé face à cet ogre jaune et noir, mais cette tribune a de quoi décontenancer les plus grandes vedettes du ballon rond.

Il y a de quoi se sentir tout petit devant cette tribune montée presque à la verticale et qui contient pas moins de 24 454 places. Il ne fait pas bon être gardien de but lorsque l’on se retrouve avec près de 25 000 supporteurs allemands déchaînés, qui n’ont qu’une idée en tête, vous voir aller chercher le ballon au fond des filets. C’est pourtant ce que va vivre Steve Mandanda ce soir.

"Parmi tous les stades en Europe, je pense que le nôtre arrive en tête, avait déclaré un jour l’entraîneur du Borussia, Jürgen Klopp. Chaque fois que vous marchez sur cette pelouse, c’est comme naître à nouveau, sauf qu’il y a bien plus d’applaudissements et que tout explose lorsque vous sortez sur le terrain", avait-il estimé. Et ce n’est pas pour rien que le Times avait qualifié le Signal Iduna Park de "meilleur stade du monde".

Les supporteurs au coeur du projet  

Les joueurs du Borussia communient avec leurs supporteurs
Les joueurs du Borussia communient avec leurs supporteurs

Depuis 2005, le BVB a totalement repensé le rapport qu’il entretenait avec ses supporteurs. Des réunions sont organisées régulièrement entre la direction et les groupes ultras, ce qui permet de les placer au cœur du projet global. Et c’est cette nouvelle politique qui a permis au club de fidéliser autant son public. Comptant à présent près de dix millions de fans aux quatre coins du monde, le Borussia fait depuis peu partie des 25 plus riches clubs européens. Et les résultats n’ont pas tardé à suivre, avec déjà deux titres en Bundesliga et une finale de Ligue des Champions.

Pouvant compter sur la plus grosse affluence d’Europe –devant Manchester United, le FC Barcelone ou même le Bayern Munich- en remplissant presque systématiquement les 80 645 places de son stade Signal Iduna Park, Dortmund bénéficie d’une véritable manne financière. Et c’est bien cette fameuse Südtribune avec ses tifos qui assurent un spectacle permanent, qui symbolise tout l’engouement que suscite ce club de la Ruhr.

Durant les 90 minutes de la rencontre, relayer par les 50 000 autres spectateurs, les quelques 25 000 fans de cette Südtribune resteront debout -car il s’agit de la plus grande tribune d’Europe sans place assise- à scander des chansons, et démontrer aux Marseillais qu’ils sont loin d’être les seuls à vivre cette passion du football. Pendant que le Stade Vélodrome se refait une belle jeunesse, les Phocéens tenteront malgré tout de réaliser un exploit, comme il l’avait fait ici-même deux ans auparavant, en s’imposant 3-2 et décrochant ainsi leur billet pour les huitièmes de finale.

 Vidéo: les joueurs du Borussia sont prêts

Romain Bonte