Porto Lille Jackson Martinez Balmont
Porto a barré la route à Lille en Ligue des champions | MIGUEL RIOPA / AFP

Lille dit adieu à la Ligue des champions

Publié le , modifié le

Après sa défaite au match aller (0-1), Lille n'a pas réussi à renverser le FC Porto en barrages de la Ligue des champions. Au retour, les Portugais ont logiquement confirmé leur ascendant 2-0 sur des buts de Brahimi et Jackson Martinez. Comme Lyon la saison dernière, le Losc sera reversé en Ligue Europa. Le déclin européen des clubs français se poursuit donc. Dans les autres barrages, le Zénit St-Petersbourg, le Bate Borisov, Maribor et Nicosie se sont qualifiés.

L'exploit ou la Ligue Europa, Lille n'a pas vraiment eu le choix. Inférieur au FC Porto, le Losc n'a vraiment rivalisé qu'une mi-temps sur les quatre proposées dans ce barrage de C1. Il n'y a rien d'infamant, hormis le PSG, le foot français et ses représentants sont trop limités pour jouer avec les grands clubs européens. N'en déplaise au président de la LFP, pour le moment il faut se faire une raison. Au stade du Dragon, l'écart était encore plus manifeste qu'à l'aller. Porto mettait du rythme d'entrée. Les Portugais n'avaient clairement pas l'intention de gérer leur avance 1-0 obtenue au stade Pierre-Mauroy. Pendant vingt minutes, les Dogues en avaient le tournis des combinaisons et décalages. Il n'y avait pas de but mais Neves frappait au dessus (6e) et Jackson Martinez était trop court pour ajuster sa reprise (10e). Il fallait une demi-heure aux joueurs de René Girard pour se mettre au niveau dans l'intensité. Mais à part un bon jaillissement de Roux et un retour de Maicon sur Gueye (30e), Lille avait encore du chemin à faire pour renverser la tendance.

Direction Ligue Europa !

Porto ne lui en laissait pas le temps. Au retour des vestiaires, une tête croisée de Herrera remettait les Portugais dans le bon sens (47e). Dans la foulée, Gueye accrochait Brahimi à 25 mètres. Le coup franc de l'Algérien était magique. Le ballon plongeait au premier poteau et laissait Enyeama de marbre (1-0, 48e). Pour le Losc, il fallait marquer deux fois se qualifier. Un scénario compliqué mais beaucoup plus simple à gérer. Corchia y croyait sur coup franc mais l'ancien sochalien avait moins de réussite que Brahimi (52e). Le talent était définitivement du côté de Porto d'autant qu'un deuxième but venait sceller le sort des Nordistes. Sur un ballon perdu au milieu du terrain et en trois touches, la balle était propulsée au fond des filets par le buteur maison Jackson Martinez (2-0, 69e). Touché moralement, Lille baissait les bras. Exit la C1 et bonjour la C3. Un "demi" échec qui pourrait avoir des conséquences visibles dans les prochains jours. Le mercato n'est pas terminé et Lille va peut-être revoir son effectif à la baisse.

Le Celtic Glasgow à la porte

Miraculé du 3e tour préliminaire, le Celtic Glasgow n'ira pas plus loin que les barrages. Malgré un nul 1-1 à Maribor, les Ecossais sont tombés après une humiliante défaite à domicile 1-0 (but de Tavares 75e). L'Apoel Nicosie retrouve lui la C1 grâce à son succès indiscutable 4-0 contre Aalborg. Le Bate Borisov sera également de la phase de poules de C1. Les Biélorusses ont dominé Bratislava 3-0. En fin d'après-midi, les Russes du Zenit St-Petersbourg avaient étrillé le Standard de Liège 3-0. Encore une mauvaise nouvelle pour le football français.

Réactions

René Girard (entraîneur de  Lille, au micro de BeIn Sports): "Porto a été l'équipe la plus solide et la plus costaude sur ces deux  confrontations. Je pense qu'on peut mieux faire surtout au niveau de  l'efficacité, qu'elle soit défensive ou offensive. Les 25 dernières minutes de  la première mi-temps ont été intéressantes, mais malheureusement, on fait deux  erreurs et on les paie cash sur un coup de pied arrêté et sur un ballon perdu  sur le côté. C'est dommage. Il faudra retenir la leçon, apprendre de ce genre  de match. On est tombé sur une équipe beaucoup plus mature que nous, beaucoup  plus agressive. On apprendra plus sur des matches comme ça que sur des matches  trop faciles. C'est important de retenir la leçon pour voir la différence entre  une grande équipe et une équipe comme la nôtre."
   
Rio Mavuba (milieu et capitaine de Lille, au micro de BeIn Sports): "Sur la  double confrontation on est déçu, car même si Porto a une grande qualité, une  grande maîtrise, on se dit qu'à chaque fois ça ne se joue à rien. A certains  moments aujourd'hui, ils ont un peu paniqué. Après 20 bonnes premières minutes,  ils ont commencé à reculer, mais on n'arrive pas à convertir nos situations. Ce  ne sont pas des occasions franches mais il y a des situations qu'on peut mieux  gérer. Après, sur des détails, Porto ouvre le score et ça devient plus  compliqué. Si on reproduit en Ligue 1 ce genre de performance au niveau de  l'impact et de l'agressivité et qu'on ajoute un peu de qualité technique, on va  pouvoir gagner des matches. Maintenant, on va essayer aussi de faire une bonne  campagne européenne car l'Europa League est intéressante."

Xavier Richard @littletwitman