Zinédine Zidane
Zinédine Zidane | AFP

Ligue des Champions : "Zidane n'a pas un crédit illimité", la presse espagnole pas tendre avec le Real après la défaite à Paris

Publié le , modifié le

Au lendemain de la victoire écrasante du Paris-Saint Germain face au Real Madrid (3-0), la presse espagnole ne s’est pas montrée tendre avec les merengues, et particulièrement avec Zinédine Zidane, qui "ne dispose plus d’un crédit illimité" au Real, comme le souligne Marca.

Gueule de bois dans la capitale espagnole ce jeudi. Privé de ses cadres – Sergio Ramos, Luka Modric, Marcelo, Isco – le Real Madrid a coulé mercredi soir, au Parc des princes, pour sa première sortie en Ligue des Champions cette saison (3-0). Dominés dans tous les compartiments du jeu, les coéquipiers d’Eden Hazard ont sombré face à un collectif parisien également amputé de ses leaders, mais dont Angel Di Maria, auteur d’un doublé, et Idrissa Gueye, éblouissant au milieu de terrain, ont merveilleusement assuré la succession.

à voir aussi Ligue des champions : le PSG domine le Real Madrid Ligue des champions : le PSG domine le Real Madrid

Comme l’a regretté de son propre aveu Zinédine Zidane en conférence de presse, les merengues ont été "mangés au milieu de terrain" et ont logiquement craqué à trois reprises, le tout sans cadrer la moindre frappe. Une première pour le Real en C1 dans son format actuel. Il n’en fallait pas plus pour que la presse madrilène frappe fort ce matin, au réveil, piquant. "Impossible de conquérir l’Europe comme cela", titre le quotidien Marca, alors que As préfère de son côté un titre plus évocateur : "Sin Alma" autrement dit, "Sans âme", pour définir la prestation des joueurs de la casa blanca.

Zidane pas épargné

Relativement épargné jusque-là par les critiques de la presse espagnole, Zinédine Zidane en prend lui aussi pour son grade, et ce malgré sa cote de popularité très élevée de l’autre côté des Pyrénées. "Nous en avons assez de l’écouter sans le croire (…) Il est au volant d’une F1 qui a perdu de la vitesse, de la puissance et de la fiabilité", poursuit Marca au sujet du coach Français.

"Son crédit n’est pas illimité à Madrid" prévient même le journal, qui avait déjà commencé à remettre en cause l’immunité totale dont bénéficie Zizou en Espagne après les deux matches nuls consécutifs en Liga, face à Valladollid et Villareal. "Zidane a fait naufrage à Paris" peut-on lire sur le site web de Marca, qui enchaîne de manière assez cinglante "Depuis la défaite contre la Roma en Ligue des Champions la saison dernière, tout ce qui pouvait mal tourner a mal tourné". Voilà qui a le mérite d’être clair.

Et pour enfoncer un peu plus le Real, la presse catalane a pris un malin plaisir à se réjouir de la défaite du rival historique du Barça en terres françaises."Le Real Madrid est K.O. Un PSG sans Mbappé, Neymar et Cavani écrase les Merengues" titre par exemple Mundo Deportivo, alors que Sport va au plus simple et affiche en Une "Atropellados" littéralement "écrasés". Voilà qui n’a pas fini de faire parler en Espagne, à l’heure où Valence est la seule équipe de Liga à s’être imposé pour cette première journée de Ligue des Champions.