André Schürrle
André Schürrle | John MACDOUGALL / AFP

Ligue des Champions: Un éclair du duo Draxler-Schürrle qualifie Wolfsburg

Publié le , modifié le

En l’emportant (3-2) sur la pelouse de La Gantoise, Wolfsburg avait fait le plus dur au match aller mais les Loups ont enfoncé le clou en dominant le retour (1-0). La partie a été peu intense mais un débordement de Julian Draxler conclu par André Schürrle aura au moins permis à la Volkswagen-Arena d’exulter. Wolfsburg se qualifie pour les quarts de finale de la Ligue des Champions pour la première fois de son histoire.

Si vous vouliez voir des buts entre Wolfsburg et La Gantoise, il fallait regarder le match aller. Quand cinq buts ont été inscrits en Belgique, il a fallu attendre la 75e minute du match retour pour voir Julian Draxler se régaler dans la défense belge d’un débordement à l’élégance rare pour servir un Schürrle bien placé et efficace, comme à son habitude. Cet éclair de génie de Draxler suffit au bonheur des fans des Loups qui verront les quarts de finale de la Ligue des Champions pour la première fois de leur histoire. Et si le VFL aura l'allure d'une victime idéale au tour suivant, le duo Draxler-Schürrle peut sans doute faire des misères à toutes les défenses d'Europe. "C'est bien sûr sensationnel! On n'y pensait même pas en début de saison", a déclaré Klaus Allofs, le directeur sportif du club, après la rencontre.

Draxler débloque la situation

Pour résumer le match d'une manière simple: La Gantoise ne s'est créée aucune occasion franche sur le but de Koen Casteels, n'offrant aucun espoir à son entraîneur, Hein Vanhaezebrouck. Après s'être accrochés à leur rêve européen au match aller en évitant de sombrer, les Belges espéraient inquiéter leur adversaire, sans succès. C'est bel et bien Wolfsburg qui a eu les meilleures occasions malgré une possession plutôt à l'avantage de La Gantoise, tombeuse de Lyon en phases de groupe. Si Guilavogui (18e) d'une frappe à l'entrée de la surface ou Schürrle dans un premier temps à l'heure de jeu n'ont pas trouvé les filets, il a suffi d'un festival de Julian Draxler sur la droite de la surface et d'un centre en retrait parfait pour son partenaire en équipe d'Allemagne (75e) pour que le VFL ne l'emporte sur sa pelouse. En quarts de finale, les Loups s'inviteront à la table des grands.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot