Ligue des champions : Un Benzema record sauve le Real Madrid, festival de buts dont le 10 000e de Liverpool… ce qu'il faut retenir de la soirée

Publié le , modifié le

Auteur·e : Martin Boissereau
Benzema
Benzema est devenu le 2e joueur de l’histoire à marquer lors de 16 saisons consécutives de Ligue des champions | MARIUS BECKER / DPA / DPA PICTURE-ALLIANCE VIA AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Alors que le Real Madrid a failli concéder une deuxième défaite de suite contre le Borussia M'Gladbach, il a remonté un écart de deux buts (2-2), notamment grâce à un Benzema record, lors de la deuxième journée de Ligue des champions. L’Atalanta a réalisé un exploit similaire face à l’Ajax (2-2) tandis que l’Atlético de Madrid a renversé Salzbourg (3-2). Liverpool a de son côté peiné à inscrire le 10 000e but de son histoire contre Midtjyland (2-0).

Un Benzema record et Casemiro sauvent le Real et Zidane

Nouveau match, nouveau scénario de folie. Le Real Madrid est passé près de concéder une deuxième défaite de suite en Ligue des champions sur le terrain du Borussia Mönchengladbach, après celle à domicile face au Chakhtar Donetsk (3-2). Le score à la pause (1-0) était de mauvais augure pour les Madrilènes puisqu’ils ont perdu neuf de leurs dix derniers matches de Ligue des champions après avoir été menés à la mi-temps. Mais au lieu de perdre deux rencontres de suite en phase de groupes de la C1 pour la première fois de son histoire, le Real Madrid a de nouveau inscrit deux buts en seconde période et arraché le nul en Allemagne.

Karim Benzema a d’abord inscrit le 66e but de sa carrière dans la compétition européenne, face à un 30e adversaire différent. Grâce à cette réalisation, il est également devenu le deuxième joueur de l’histoire à marquer lors de seize saisons consécutives en Ligue des champions après Lionel Messi (2-1, 87e). D’abord passeur décisif, Casemiro a quant à lui libéré les siens en toute fin de match (2-2, 90e+3). Après la victoire du Real sur le terrain du FC Barcelone, ce samedi, le Brésilien donne donc un peu d’air à Zinédine Zidane. Les lacunes de son équipe ont cependant été mises en avant, encore une fois, permettant à Marcus Thuram de briller. Avec ce doublé (33e, 58e), l’attaquant est devenu le deuxième joueur français à inscrire deux buts ou plus contre le Real Madrid dans la compétition européenne après Ludovic Giuly (AS Monaco, avril 2004). 

Un Atlético renversant contre Salzbourg

Bousculé par Salzbourg au Wanda Metropolitano, l’Atlético de Madrid a réussi à s’imposer face aux Autrichiens à l’issue d’une rencontre animée. Menés au retour des vestiaires (2-1, 47e) alors qu’ils avaient marqué les premiers (1-0, 29e), les joueurs de Diego Simeone ont finalement renversé les Autrichiens grâce à un doublé de Joao Felix ( 3-2, 52e, 85e). À l’Atlético, seul Sergio Aguero (20 ans et 106 jours) a marqué un doublé en étant plus jeune que le Portugais en C1 (20 ans 252 jours). Marcos Llorente, premier buteur, a pour sa part profité de la rencontre pour devenir le joueur à marquer le plus de buts de l’extérieur de la surface en Ligue des champions lors de l'année 2020 (3), sur ses trois seules tentatives. Et si ces records ne suffisaient pas, grâce à son but égalisateur, Dominik Szoboszlai (1-1, 40e) est devenu le plus jeune Hongrois à marquer lors de deux matches de la plus prestigieuse des compétitions européenne consécutifs (20 ans et 2 jours)

Zapata proche de la remontada pour l’Atalanta

Comme le Real Madrid, l’Atalanta était mené de deux buts contre l'Ajax Amsterdam. Un penalty de Dušan Tadic (1-0, 30e, sp) et une réalisation opportuniste de Lassina Traoré (2-0, 38e), quintuple buteur en championnat ce week-end, avaient permis aux Néerlandais de prendre l’avantage et se diriger vers la victoire. C’était sans compter sur le Colombien Duvan Zapata, double buteur en moins de dix minutes (2-2, 54e, 60e). Même s’ils n’ont pas gagné, les joueurs de Gian Piero Gasperini ont désormais marqué six buts lors de leurs deux premiers matches de Ligue des champions cette saison. En Italie, seule la Juventus, en 1997/98, a marqué davantage après deux matches de la compétition européenne (7).

Liverpool peine à inscrire le 10 000e but de son histoire

Les joueurs de Jürgen Klopp ont eu bien du mal à inscrire le 10 000e but de l’histoire du club anglais face à Midtjylland. Liverpool n’a d’ailleurs cadré aucun tir en première période face aux Danois. Une première après 51 matches toutes compétitions confondues et une rencontre à domicile contre Manchester City, en Premier League (octobre 2018). Le sauveur s’appelle Diogo Jota (55e), ensuite imité par Mohamed Salah sur penalty (90e+3). L’Égyptien, impliqué sur dix buts de Liverpool en dix matches de phases de groupes (9 buts, une passe décisive), a alors marqué son 23e but en 50 matchs de Ligue des champions.