Lucas, le facteur X de Tottenham
Lucas, le facteur X de Tottenham | ADRIAN DENNIS / AFP

Ligue des Champions : Un triplé de Lucas renverse l'Ajax Amsterdam et envoie Tottenham en finale

Publié le , modifié le

Battu 0-1 à l'aller et mené 2-0 à la mi-temps, Tottenham a signé le plus bel exploit de son histoire européenne en s'imposant 3-2 sur la pelouse de l'Ajax Amsterdam. Un triplé de Lucas Moura a fait basculer cette demi-finale totalement folle. Les Spurs rejoignent Liverpool pour une finale 100% anglaise le 1er juin prochain, à Madrid.

Si vous aviez usé votre quota d'adjectifs devant le Liverpool-Barcelone de mardi soir, il va falloir ouvrir de nouveau votre dictionnaire après cette demi-finale totalement folle entre l'Ajax Amsterdam et Tottenham. La tête sous l'eau à la mi-temps, mené 3-0 sur l'ensemble des deux matches, les Spurs ont fait preuve d'une résilience incroyable pour s'imposer 3-2 au bout du temps additionnel et se qualifier pour la finale grâce à la règle des buts marqués à l'extérieur. Après Divock Origi et Georginio Wijnaldum pour les Reds, le héros du soir s'appelle Lucas Moura. L'ancien parisien a signé un triplé pour envoyer Tottenham disputer sa première finale de Ligue des Champions le 1er juin prochain du côté de Madrid. Fou, simplement fou.

Bousculé pendant près de 45 minutes à Londres, Mauricio Pochettino avait choisi de reconduire le 4-4-2 losange de la deuxième mi-temps du match aller, avec la volonté de jouer haut pour contrer les transitions ajacides et espérer marquer vite. Le nez fin puisqu'il aura fallu seulement quatre minutes pour voir le ballon faire trembler les filets. Pas du bon côté, malheureusement, pour le coach argentin. Contraint à un miracle sur une frappe de Dusan Tadic déviée par Trippier (3e), Hugo Lloris ne peut rien sur le coup de casque de Matthijs de Ligt. Le capitaine de l’Ajax coupe au premier poteau le corner de Lasse Schöne, et prend le meilleur sur Dele Alli pour faire chavirer une première fois la Johan Cruyff Arena (1-0, 4e).

Un but qui ne freine pas l’élan des Spurs, qui pressent haut, mettent de l’intensité et touchent le poteau par Son (6e), avant de se montrer bien trop brouillons dans les trente derniers mètres. Son de nouveau (23e) puis Eriksen (25e) mettent à contribution Onana, mais pas de quoi faire trembler la jeunesse hollandaise, qui laisse jouer sa proie pour mieux la croquer. Elle qui nous avait habitué à manquer d’efficacité à Amsterdam, que ce soit face au Real Madrid en huitièmes ou à la Juventus en quarts de finale, ne va cette fois pas manquer l’occasion de se montrer clinique. Une première alerte signée Tadic (30e) avant la sanction. Donny Van de Beek, toujours bien placé, récupère haut et lance le contre en trouvant Tadic côté gauche. Le Serbe fixe puis sert Ziyech en retrait qui profite de la passivité de Wanyama pour tromper Lloris d’une frappe croisée parfaite en première intention (2-0, 35e).

à voir aussi Ligue des champions : Revivez la victoire de Tottenham sur l'Ajax (3-2) Ligue des champions : Revivez la victoire de Tottenham sur l'Ajax (3-2)

Lucas, hat trick hero

L'Ajax semble bien décidé à ne pas vouloir intégrer le club de moins en mois fermé des "remontada" , faisant preuve d'une efficacité monstre pour rentrer aux vestiaires avec un avantage de trois buts sur l'ensemble des deux matches. La messe semble dite, la voie vers Madrid toute tracée et les émotions et palpitations d’un possible come-back définitivement restées du côté de Liverpool mardi soir. Mais l'irrationnel et la Ligue des Champions ont choisi de ne pas en rester au premier rencard et se sont donnés de nouveau rendez-vous ce mercredi pour remettre ça. Car en quatre minutes, Tottenham va faire basculer dans la folie le scénario de cette demi-finale.

Comme à l'aller, Pochettino s'adapte et lance Llorente et son jeu en pivot précieux à la place de Wanyama. Tottenham démarre fort, Alli fait briller Onana sur un arrêt ninja (53e) avant le début du festival Lucas. L’ancien parisien s’offre d’abord un sprint pour transpercer la défense hollandaise et conclure à bout portant au terme d’un contre supersonique (2-1, 55e), puis est à l’affût pour récupérer la balle dans la surface après une énorme parade d’Onana devant Llorente, éliminer De Jong d’un double-contact chirurgical pour se retourner et permettre à Tottenham de revenir à hauteur (2-2, 59e).

à voir aussi Ligue des champions : un héros nommé Lucas Ligue des champions : un héros nommé Lucas

Le match part alors dans tous les sens. Trente minutes en apnée, l'incertitude et l'enjeu d'une finale de Ligue des Champions envoient valser tous les plans. Ne restent que hargne et intensité, où chaque équipe aura eu l'occasion de plier le match. Hakim Ziyech manquera pas deux fois le K.-O en trouvant le poteau (79e) puis Hugo Lloris (90e+3) sur sa route alors que dans l'autre surface, Jan Vertonghen voit sa tête se heurter aux gants d'Onana et à la barre transversale (86e).

Une énorme occasion en forme de balle de match manquée, mais il était écrit que cette demi-finale retour serait celle de Lucas. Sur un ultime long ballon de Sissoko, Llorente gagne son douzième duel aérien du match (personne ne fait mieux ce soir), dévie pour Alli qui trouve l'ancien parisien. Sans contrôle, le Brésilien crucifie Onana et l'Ajax d'une frappe millimétrée du gauche pour envoyer les siens à Madrid (2-3, 90e+5). Ses trois premiers buts en phase finale de C1. Ce qui s'appelle bien choisir son moment.

Ligue des Champions : Un triplé de Lucas renverse l'Ajax Amsterdam et envoie Tottenham en finale
© Adrian DENNIS / AFP