Harry kane (Ottenham) au duel aérien avec Aymeric Laporte (Manchester City)
Harry Kane (Tottenham) au duel aérien avec Aymeric Laporte (Manchester City) | AFP - Ben STANSALL

Ligue des Champions: Tottenham - Manchester City, premier épisode d'une série à multiples enjeux

Publié le , modifié le

Le quart de finale de la Ligue des Champions entre Tottenham et Manchester City est le premier affrontement d'une série de trois duels décisifs entre les deux équipes en onze jours. Sur la scène européenne, ce face-à-face peut aboutir à une première historique pour les Spurs en cas de qualification, ou à une confirmation de l'ambition des Citizens. En premier League, les hommes de Pochettino luttent pour la qualification en C1, alors que ceux de Pep Guardiola courent après le titre.

Réaliser un inédit quadruplé ? "C'est quasiment impossible", répond Kevin De Bruyne, le milieu de terrain de Manchester City. "Si vous regardez notre calendrier, je pense que, sur tous les matches, on aura un désavantage physique et mental." Son équipe est la dernière à pouvoir réaliser un inédit et donc improbable quadruplé: Ligue des Champions, Premier League, Coupe de la Ligue et Cup.

Pour y parvenir, il faudra jouer 13 matches d'ici au 1er juin, remonter les deux points de retard sur Liverpool en championnat (mais City compte un match de moins), vaincre Watford en finale de la Cup, et passer encore deux tours en Ligue des Champions. Bref, avant d'ajouter une ligne au palmarès du club cette saison en plus de la Coupe de la Ligue déjà acquise, les hommes de Pep Guardiola ont du pain sur la planche. Et un adversaire peut briser ce rêve fou dans deux des trois défis qui leur reste: Tottenham.

Entre l'Europe et l'Angleterre

En effet, les Spurs et les Citizens s'affrontent en quarts de finale de la C1, avant de se retrouver trois jours après le quart retour en Premier League, pour le compte de la 35e journée. Pour l'un comme pour l'autre, cette triple confrontation peut décider du sort de toute leur saison. D'un côté, Manchester City, qui aspire à se qualifier pour la deuxième fois de son histoire pour le dernier carré de la Ligue des Champions trois ans après la première (2016), ne peut pas non plus perdre de points sur la scène nationale vis-à-vis de son rival, Liverpool. De l'autre, Tottenham, qui revient en quarts de la C1 huit ans après sa première et seule apparition à ce stade sans l'avoir franchi (2011), a vu une meute d'équipes revenir à ses basques pour lui contester sa 3e place en Premier League (Arsenal, Chelsea, Manchester United).

"Nous savons combien City est fort et combien ce sera difficile, mais nous avons confiance", a déclaré le milieu de terrain des Spurs Harry Winks. Côté Citizens, qui a gagné sa place en finale de Cup ce week-end, la semaine de préparation sans match de l'adversaire est un avantage, confie Pep Guardiola: "Bien sûr que c'est un avantage, mais pour s'imposer, il faut surpasser tout ça. Je sais que nous serons jugés sur les titres que nous gagnerons, mais cette saison est déjà incroyable." Sur les 23 derniers matches (toutes compétitions confondues), Manchester City en a remportés 22. Sur les 13 derniers matches, Tottenham en a gagnés 6.  "Le but, c'est de compliquer la vie de City, d'être prêt à se battre dès la première minute", estime Hugo Lloris, le portier des Spurs pas vraiment à son avantage ces derniers temps. "Gagner ce titre (la Ligue des Champions, Ndlr) serait incroyable", rêve Riyad Mahrez, l'attaquant de City.

Ce choc anglo-anglais représente un joli rêve pour les deux équipes.

Ligue des champions