Ligue des champions : tenant du titre, grand d'Europe, Lewandowski... Focus sur le Bayern Munich, adversaire du PSG en quarts de finale

Publié le , modifié le

Auteur·e : Coralie Salle
Robert Lewandowski, joueur du Bayern Munich
Robert Lewandowski va être une menace pour le Paris Saint-Germain | SVEN HOPPE / DPA / DPA PICTURE-ALLIANCE VIA AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Paris-Saint-Germain va affronter le Bayern Munich lors des quarts de finale de la Ligue des champions. Un tirage compliqué pour les hommes de Mauricio Pochettino, pour plusieurs raisons.

C'était certainement l'équipe à ne pas tirer. Et c'est tombé sur le Paris-Saint-Germain. Le club de la capitale française va affronter le Bayern Munich lors des quarts de finale de la Ligue des champions, en avril prochain. Un tirage difficile pour les finalistes de la dernière compétition, tant les Bavarois font office d'épouvantail dans cette compétition.

Le Bayern Munich, un monstre européen

Auteur du sextuplé la saison dernière, le club bavarois emporte tout sur son passage, autant en Allemagne qu'en Europe. Les hommes d'Hans-Dieter Flick caracolent en tête de la Bundesliga, avec 4 points d'avance sur Leipzig. Pour décrocher un neuvième sacre de suite en championnat, les Bavarois comptent sur leur armada offensive : avec 74 buts inscrits en 25 rencontres de Bundesliga, le Bayern Munich a la meilleure attaque des cinq grands championnats.

En Ligue des champions, le club allemand est aussi souverain. Contre la Lazio Rome, les coéquipiers de Manuel Neuer se sont qualifiés sans problème (6-2 en score cumulé) et ont réussi à atteindre les quarts de finale de cette compétition pour la 19e fois consécutive, soit le plus haut total à ce stade de l'épreuve, devant le FC Barcelone. Des records, le club allemand en a en quantité, car c'est un monstre du football européen. En effet, les tenants du titre comptent six sacres dans cette compétition. Seuls le Real Madrid (13) et le Milan AC (7) font mieux.

Aussi, les Bavarois sont invaincus en Europe depuis 19 rencontres. Et même quand sa folle série d'invincibilité pouvait être contrariée face à l'Atlético de Madrid, le Bayern Munich avait réussi à arracher le match nul grâce à un penalty de Thomas Müller (1-1), le 1er décembre dernier.

Robert Lewandowki, artilleur en chef de Bavière

Si le Bayern Munich est aussi souverain, c'est en grande partie grâce à Robert Lewandowski. Auteur de 32 buts en 24 matches de Bundesliga cette saison, l'attaquant polonais n'en finit plus d'affoler les compteurs et aurait pu prétendre au Ballon d'Or, si ce dernier n'avait pas été annulé en raison de la Covid-19.

Insatiable, l'ancien joueur du Borussia Dortmund enchaîne les buts aussi en Europe, puisqu'il en a inscrits cinq en six rencontres. Ses performances impressionnent aussi Hans-Dieter Flick, qui le compare à la légende du club Gerd Müller : "Gerd Müller était mon idole dans mon enfance. C'était un attaquant polyvalent, qui était capable de prendre le ballon en dehors de la surface, et avec qui tu pouvais combiner. Il était incroyable devant le but. Pour Robert Lewandowski, avoir inscrit plus de buts que lui en une moitié de saison montre ses qualités, et aussi le fait que l'équipe le soutient bien pour qu'il soit en position de marquer des buts", expliquait le coach des Bavarois en conférence de presse, le 23 janvier dernier.

L'attaquant du Bayern Munich, Robert Lewandowski, a encore marqué en Ligue des champions, en huitième de finale retour contre la Lazio Rome, mercredi 17 mars 2021.
L'attaquant du Bayern Munich, Robert Lewandowski, a encore marqué en Ligue des champions, en huitième de finale retour contre la Lazio Rome, mercredi 17 mars 2021. © CHRISTOF STACHE / AFP

Une équipe avec des "Frenchies" 

L'histoire d'amour entre les Français et le Bayern Munich dure depuis longtemps. Après les récents exploits de Franck Ribéry de l'autre côté du Rhin, le club bavarois a tenté d'autres paris. Trois champions du monde, Benjamin Pavard, Corentin Tolisso et Lucas Hernandez font partie des rangs de l'équipe allemande.

Formé au Paris-Saint-Germain, Kingsley Coman brille toujours en Bavière. L'international français (26 sélections, 5 buts) avait, par ailleurs, crucifié son ancien club, lors de la dernière finale de la Ligue des champions en marquant le but de la victoire pour le Bayern Munich. Lors des quarts de finale cette année, l'ancien joueur de la Juventus va être surveillé de près par le PSG. 

à voir aussi Ligue des champions : Le PSG affrontera le Bayern Munich pour la revanche de la dernière finale en quarts, Real Madrid-Liverpool l'autre choc Ligue des champions : Le PSG affrontera le Bayern Munich pour la revanche de la dernière finale en quarts, Real Madrid-Liverpool l'autre choc