Séville - Leicester
Match engagé entre Séville et Leicester, à l'image de cette action entre Lenglet et Musa | Maxppp - Jose-Manuel Vidal

Ligue des Champions: Séville s'adjuge la 1re manche, mais Leicester peut y croire

Publié le , modifié le

Le FC.Séville s'est imposé (2-1) face à Leicester mercredi en 8e de finale aller de la Ligue des Champions. Conquérants en première période, les Espagnols ont ouvert la marque par Sarabia à la 25e minute, après que Correa a manqué un pénalty. Ils ont ensuite doublé la mise à l'heure de jeu et pensaient avoir fait le plus dur. Mais le diable de Vardy prenait la défense de Séville de vitesse pour égaliser à la 73e minute, et permettre à Leicester de conserver toutes ses chances de qualification au match retour.

A la peine en Premier League, les champions d'Angleterre entendent bien s'offrir une respiration sur la scène européenne. Après avoir plutôt réussi la première partie lors des matches de groupes, ils s'attaquent sans complexe aux matches éliminatoires avec la même intensité et la même légèreté d'esprit que celles qui leur avaient permis de surprendre tout le monde l'année passée. Certes, ils doivent beaucoup s'employer pour cela, et le match à Séville en fut un parfait exemple, très compliqué pour eux, d'autant que les Andalous ont de sérieux atouts à faire valoir, et qu'ils avaient bien l'intention de faire la différence dès le premier acte à l'Estadio Ramón Sánchez Pizjuán.

Domination espagnole


C'est la raison pour laquelle ils se sont très vite projetés sur le but de Schmeichel en créant le danger. Dès la 13e minute, à la suite d'un tacle dangereux de Morgan contre Correa, ce même Correa avait la possibilité d'ouvrir la marque sur un pénalty sifflé par l'arbitre français Clément Turpin. Mais son tir bien trop mou était stoppé par le portier anglais. Les Espagnols poursuivaient néanmoins leur domination, et marquaient enfin par Sarbaia reprenant de la tête un centre d'Escudero. Les Foxes faisaient le dos rond, en ne montrant que peu de velléités offensives. Alors que Séville continuait de pousser. A la 62e minute, après une belle de Jovetic, ce dernier servait Correa qui trompait Schmeichel.

Leicester sauve les meubles

A 2-0, le FC.Séville voyait ses efforts récompensés. Mais après ce but, le match s'équilibrait et les Anglais mettaient davantage le nez à la fenêtre.  Ils subissaient moins et prenaient même de belles initiatives. Sur l'une d'elle, Vardy reprenait un centre de Drinkwater qui laissait Rico sans réaction.

Malgré leurs efforts, les Sévillans ne pouvaient pas creuser l'écart. Ce petit but d'avance leur est certes favorable, mais celui marqué à l'extérieur risque de valoir cher pour Leicester dans trois semaines en Angleterre.       

Christian Grégoire