Ligue des champions : Salah - Lewandowski, duel de buteurs

Publié le , modifié le

Auteur·e : William Vuillez
Mohamed Salah et Robert Lewandowski
Mohamed Salah et Robert Lewandowski | FRANKHOERMANN / SVEN SIMON / SVEN SIMON / DPA PICTURE-ALLIANCE

L'un est meilleur buteur de Premier League, l'autre meilleur buteur de Ligue des champions cette saison. Mohamed Salah et Robert Lewandowski se retrouvent mardi soir en huitième de finale aller de Ligue des champions, pour un duel de buteur au sommet.

Ils cumulent à eux deux 45 buts cette saison, toutes compétitions confondues. Véritables armes offensives majeures dans leur équipe respective, Mohamed Salah et Robert Lewandowski vont s'affronter ce mardi soir à Anfield, en huitième de finale aller de ligue des champions. Un match dans le match pour ces deux buteurs, souvent décisifs avec leur club. 

C'est un premier défi de taille qui s'annonce pour Mohamed Salah. L'Égyptien, en grande forme cette saison avec 17 buts en championnat, reste un peu sur sa faim en Ligue des champions. Finaliste l'an dernier avec 10 buts inscrits, cette saison il n'a trouvé que 3 fois les filets en 6 matches de C1. Cependant chacun de ses buts ont été inscrits à domicile.

En effet, c'est à Anfield que Salah est le plus performant. Sur les 5 derniers matches disputés à domicile, l'Égyptien a été impliqué sur 7 buts (5 buts et 2 passes décisifs). Le Bayern est prévenu, devant ses supporters, Salah fait souvent la différence. 

Pour l'expérience, avantage Lewandowski

De son côté, si le Polonais n'est pas sur les bases des saisons passées en Bundesliga, avec 13 buts en 21 matches, c'est en C1 que le Bavarois cartonne. Il a déjà signé 8 buts sur les 6 matches de poule, ce qui fait de lui le meilleur buteur de la compétition devant Lionel Messi (6 buts). Le Polonais est également sur une série de 3 doublés consécutifs, inscrits lors de ces 3 derniers matches de C1. 

Avec une 8e saison consécutive en LDC, et 78 matches joués au total, Lewandowski connaît la compétition par cœur. L'attaquant polonais est même le 7e meilleur buteur de l'histoire de la Ligue des champions, avec 53 réalisations. 

Si le Bayern veut l'emporter mardi soir sur la pelouse des Reds, finalistes l'an dernier, il faudra donc compter sur un bon Lewandoski.  D'autant plus que Kingsley Coman, régulièrement associé au Polonais en attaque ces dernières semaines, est incertain. Touché à la cheville vendredi soir en championnat, l'attaquant Français était lui aussi très en forme avec le club bavarois ces derniers temps.