La joie des Munichois
L'armada munichoise en plein bonheur | AFP - ODD ANDERSEN

Ligue des Champions: quels clubs en 8e ?

Publié le , modifié le

A l'aube du début de la phase de poules de la Ligue des Champions, la rédaction de FrancetvSport s'est prêtée au jeu de l'anticipation et des pronostics. Aux côtés du Bayern Munich, grand favori à sa propre succession et renforcé par les arrivées de Guardiola, Thiago Alcantara et Götze, beaucoup ambitionnent de détrôner le roi d'Europe.

Groupe A - Manchester United et Shakhtar Donetsk qualifiés

Malgré le départ de son emblématique entraîneur, Sir Alex Ferguson, et malgré son élimination en 8e de finale l'an dernier par le Real Madrid, Manchester United devrait encore une fois être au rendez-vous des 8e cette année. Dans ce groupe où prennent place les Allemands du Bayer Leverkusen, les Espagnols de la Real Sociedad (qui a sorti Lyon en tour préliminaire) et qui n'a plus joué la phase de poules depuis dix ans, et les Ukrainiens du Shakhtar Donetsk, la prime de la surprise est donnée aux hommes de Lucescu. Vainqueurs de la Coupe de l'UEFA en 2009 et sortis en 8e l'an dernier par le FC Barcelone, les joueurs de Donetsk s'appuieront encore sur leur armada brésilienne, renforcée par l'un des nouveaux prodiges de la Seleçao, Bernard (21 ans), ancien coéquipier de Ronaldinho à l'Atletico Mineiro.

Groupe B - Juventus et Real Madrid qualifiés

Battue par le futur champion en quarts de finale la saison passée pour son retour dans cette compétition, la Juventus Turin devrait poursuivre son retour au plus haut niveau. Le champion d'Italie s'est illustré en recrutant Tevez et Llorente pour recevoir les caviars d'Andrea Pirlo, toujours bon pied bon oeil. Toujours en quête d'une 10e Coupe aux Grandes oreilles, le Real Madrid, désormais piloté par Carlo Ancelotti, sera présent. Le FC Copenhague ne devrait pas être un obstacle trop important, tout comme Galatasaray (1/4 de finaliste la saison passée), qui pourrait jouer les trouble-fêtes avec le duo Drogba-Sneijder. 

Groupe C - PSG et Benfica qualifiés

Battu en quarts de finale sans avoir perdu contre Barcelone, le PSG s'est renforcé avec Cavani, et Laurent Blanc n'a d'autres choix que d'amener son équipe au moins aussi loin que l'an passé. Son groupe est largement à sa portée, seul Benfica représente un réel danger, d'autant que les Parisiens auront le souvenir de leur défaite en groupe à Porto l'an passé. Pour Anderlecht et l'Olympiakos, les deux autres du groupe, c'est la bagarre pour la 3e place, synonyme de Ligue Europa, qui s'annonce.

Groupe D - Bayern Munich et Manchester City qualifiés

Avec les arrivées de Pep Guardiola, de Thiago Alcantara et de Mario Götze, le Bayern Muncih s'est sacrément renforcé. Il représente donc le grand favori pour conserver son titre européen, et il pourra tout de suite se tester, face à un Manchester City, bien décidé à franchir pour la première fois le stade du 1er tour en Ligue des Champions. Avec les arrivées de Pellegrini sur le banc, de Negredo et Jesus Navas pour animer l'attaque, les Citizens ont attiré des habitués des joutes européennes. Cela devrait être suffisant pour ne pas connaître de mauvaises surprises face au CSKA Moscou et aux Tchèques de Plzen.

Groupe E - Chelsea et Schalke 04 qualifiés

Vainqueur de la Ligue des Champions en 2012, sorti dès la phase de poules l'an dernier, Chelsea s'est souvenu que c'est avec les vieux pots... José Mourinho a fait son retour sur le banc, six ans après son départ, Samuel Eto'o quittant le championnat russe pour revenir en Europe. Satisfait d'Eden Hazard, les Blues ont aussi fait leur marché chez les, avec la nouvelle perle belge, Kevin De Bruyne, venu épauler son compariote et Oscar. En attirant Kevin-Prince Boateng de l'AC Milan, Schalke 04 s'est bien renforcé également, et a les armes pour revoir les 8e de finale, comme la saison passée. Le Steaua Bucarest et le FC Bâle se disputeront la 3e place.

Groupe F - Dortmund et Naples qualifiés

C'est le groupe de la mort, avec quatre équipes pouvant prétendre à la qualification, voire mieux. Finaliste en titre, le Borrussia Dortmund a perdu Götze à l'inter-saison, mais pas son buteur Lewandowski, ni Reys ni Blasczykowski. En clair, Jurgen Klöpp n'a pas perdu sa puissance de feu, ajoutant l'ancien Stéphanois Pierre-Emerick Aubameyang pour débouler sur les côtés. Du coup, le Borussia accèdera aux 8e de finale, comme Naples, qui a compensé le départ de Cavani par la venue de Higuain tout en attirant Benitez, son expérience et son palmarès. Du coup, Arsenal verra s'arrêter sa série de 13 qualifications consécutives pour les 8e de finale de Ligue des Champions, et Marseille s'arrêtera pour la première fois lors de ses trois dernières participations.

Groupe G - Porto et Atletico Madrid qualifiés

Porto, c'est un habitué de la Ligue des Champions. 191 matches au compteur, cela impose le respect. Comme souvent, les Portugais devraient passer cette phase de poules, en compagnie de l'Atletico Madrid de David Villa, bien décidé à faire revivre son glorieux passé. Finalistes en 1974, les Madrilènes n'ont participé à cette Coupe, dans sa version moderne, qu'à trois reprises. Ils devront néanmoins se méfier d'un Zenith St-Petersbourg qui avait failli empêcher Malaga d'accéder aux 8e l'an dernier. En revanche, l'Austria Vienne ne devrait pas poser bien lourd.

Groupe H - Barcelone et AC Milan qualifiés

Avec la venue de Neymar, le FC Barcelone dispose de deux des plus grands génies de la planète football (avec Messi). Mais le jeu catalan, qui prend sa source au milieu avec des Xavi et Iniesta vieillissants, est-il toujours en mesure de mettre à ses pieds l'Europe ? Pour franchir la phase de poules, la voie semble ouverte, tout comme pour l'AC MIlan, qui compte sur le retour de Kaka à San Siro pour ne pas connaître d'accroc face à un Celtic et un Ajax en quête d'exploits et de son rutilant passé.