Kylian Mbappé et Cristiano Ronaldo après le match aller
Kylian Mbappé et Cristiano Ronaldo après le match aller | AFP

PSG – Real Madrid, vaincre ou périr

Publié le , modifié le

Le Paris Saint-Germain se prépare à vivre ce soir l’un des matches les plus importants de son histoire face au Real Madrid, en huitième de finale retour de Ligue des Champions. Malgré l’absence de Neymar, le Parc des Princes s’attend à assister à un exploit des Parisiens, dominés 3-1 à l’aller par les coéquipiers de Cristiano Ronaldo au Bernabeu. Une victoire 2-0 suffirait...

Une chance sur trois. C’est la statistique, à la fois angoissante et finalement rassurante, qui concerne le PSG. Une équipe sur trois est en effet parvenue à se qualifier après une défaite 3-1 à l’aller, en phase à élimination directe de la Ligue des Champions. Et même si en face, se présentera le grand Real Madrid, les espoirs restent permis ! Sur le papier, tout est faisable, mais c’est bien sur le terrain que tout se jouera. "Nous devons être conscients qu’il ne faut rien lâcher, et qu’il y a en face de nous une équipe de très haut niveau", a estimé Dani Alvès sur le site du club parisien. "Cela dépendra de nous, de ce que l’on fait sur le terrain", a-t-il précisé.

Lors d’un tel match, tous les scenarii sont possibles et en la matière, le PSG est bien placé pour le savoir. Reste à savoir si les hommes d’Unai Emery seront capables d’une « remontada » contre l’équipe de Zinedine Zidane. Et Paris l’a déjà fait ! Battu 3-1 en quarts de finale aller de Coupe de l’UEFA en 1993, le club de la capitale avait créé la sensation en s’imposant 4-1 au retour au Parc des Princes…

Pour le moment, il reste à créer l’exploit et écrire "l’histoire" pour le club qui affiche depuis 2011 son ambition de décrocher le graal européen. Les 400 millions d’investissement l’été dernier avec notamment Mbappé et Neymar risquent de n’avoir que peu d’effets, après le forfait du Brésilien. Cela dit, l’absence de la vedette auriverde pourrait finalement libérer les joueurs parisiens, même si le coach a tout intérêt à dire que « Neymar va (leur) manquer ».

Au-delà des questions de tactiques, les joueurs présents au coup d’envoi devront se surpasser pour espérer faire déjouer les Madrilènes. Dans une telle rencontre, c’est souvent l’envie, la détermination et l’orgueil qui font la différence. Avec la qualité de ses joueurs (Cavani, Mbappé, Di Maria, Verratti, Marquinhos …) et sans oublier le soutien du public que l’on imagine extrêmement motivé, le PSG possède les atouts suffisants pour créer l’exploit.

« Il n’y a pas d’autre option, il faut tout donner », a affirmé Dani Alvès. « On devra se mettre au niveau (de nos supporteurs). Ils seront présents, à nous de l’être également. On devra montrer que l’on est intraitable à la maison. Après, je le répète, cela dépendra de nous », a assuré le défenseur brésilien. Marquer des buts ne devrait pas poser trop de problèmes, mais ne pas en encaisser face à l’armada madrilène sera à l’évidence, plus compliqué. Pour survivre, le PSG doit réaliser un match parfait.

Romain Bonte