Ligue des champions : pour le FC Barcelone, cinq saisons de désillusions

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Lionel Messi dépité après la défaite au Camp Nou
Lionel Messi dépité après la défaite au Camp Nou le 16 février 2021 contre le PSG. | LLUIS GENE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Éliminé par le Paris Saint-Germain mercredi 10 mars en huitièmes de finale de la Ligue des champions, le FC Barcelone a subi une nouvelle désillusion en C1. Depuis sa dernière victoire dans la compétition en 2015, le club catalan vit des moments difficiles au niveau européen. Les cinq dernières saisons du Barça ont ainsi été émaillées de lourdes éliminations dans la plus prestigieuse des compétitions européennes.

• 2017 : une première claque face à la Juve

Les déboires du Barça depuis plusieurs saisons en Ligue des champions remontent à l’édition 2016-2017. Au printemps, le club catalan vient pourtant de retourner le PSG (6-1) en huitièmes de finale retour de la C1 et de populariser le terme remontada en France. Les Catalans, portés par un trio Neymar-Messi-Suarez, qui a remporté la compétition deux ans plus tôt, semblent plus forts que jamais. Mais quelques semaines plus tard, le Barça est condamné à réitérer cet exploit, cette fois face à la Juventus.

Lors du quart de finale aller, les Blaugrana se sont en effet lourdement inclinés à Turin (0-3) et doivent remonter trois buts, soit un de moins que face au PSG. "Cette remontada est plus facile", assure même Luis Enrique, l’entraîneur des Catalans à l’époque. Malheureusement, le Barça n’obtient que le nul (0-0) au retour et quitte la compétition avec l’impression de ne jamais avoir fait le poids face à la Juventus, qui se hissera en finale cette saison-là.

à voir aussi Ligue des champions : Paris malmené, dominé, mais qualifié pour les quarts aux dépens de Barcelone Ligue des champions : Paris malmené, dominé, mais qualifié pour les quarts aux dépens de Barcelone

• 2018 : le Barça croqué par la Louve

La saison suivante, le Barça ne semble pas plus impacté que cela par cette première déconvenue. Pour la première année au club d’Ernesto Valverde, les Catalans passent l’ensemble de la saison en tête de la Liga et éliminent facilement Chelsea en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Le quart de finale aller face à la Roma n’est qu’une simple formalité. Grâce à deux buts contre leur camp des Romains notamment, le Barça s’impose facilement (4-1).

Mais le club de la Louve se réveille au match retour, et le Barça se fait prendre à son propre jeu. En éliminant le PSG au printemps 2017, les Catalans ont convaincu les équipes mal embarquées dans une double confrontation qu’un retournement de situation est toujours possible. La Roma l’emporte 3-0 au retour et rallie les demi-finales. L’Équipe titre le lendemain sur la "Romantada". "Je le prends mal et je souffre pour les supporters, c’est un jour très triste pour les Barcelonais", explique Josep Maria Bartomeu, alors président du club.

• 2019 : le Barça coule à Anfield Road

Les supporters catalans ne sont malheureusement pas au bout de leurs peines. Au printemps 2019, le Barça doit affronter Liverpool en demi-finales de la C1 après avoir éliminé sans encombre l’Olympique lyonnais et Manchester United en huitièmes et en quarts. Lionel Messi est alors au sommet de son art. Et la Pulga le prouve une nouvelle fois lors du match aller (3-0) face aux Reds, en inscrivant deux buts dans les quinze dernières minutes du match, dont un splendide coup-franc.

Mais, comme en 2018, le Barça devient l’arroseur arrosé. Liverpool imite la Roma et renverse totalement la situation dans un stade d’Anfield électrisé par l’inspiration géniale du jeune Trent Alexander-Arnold et le doublé improbable du remplaçant Divock Origi. "Je demande pardon aux supporters, car après la Roma, ça recommence encore, c’est très dur", admet Sergio Busquets après la rencontre. Pour la troisième saison consécutive, le Barça quitte la compétition sur une terrible désillusion.

à voir aussi Ligue des champions : Keylor Navas, sauveur du Paris Saint-Germain face au Barça Ligue des champions : Keylor Navas, sauveur du Paris Saint-Germain face au Barça

• 2020 : le Bayern roule sur le Barça

L’élimination de la saison dernière est peut-être la plus impressionnante de toutes. Et la plus "honteuse", comme l’indiquera Gérard Piqué, le défenseur barcelonais après le match. Face au Bayern, lors de ce quart de finale qui ne se joue que sur un match à l’occasion du Final 8 de Lisbonne en raison de la crise sanitaire, le Barça coule complètement. Une défaite historique (2-8) contre le futur champion d'Europe qui vient terrasser les joueurs et les supporters catalans. Et qui semble être le coup de grâce après trois lourdes éliminations les saisons précédentes.

"Un match horrible, une sensation néfaste. (…) Là, oui, on a touché le fond", admet Piqué. "Nous sommes désolés pour tout le monde, je regrette. Ça a été un désastre", explique de son côté le président Josep Maria Bartomeu. Totalement dépassé par les événements, le Bayern met en lumière les énormes lacunes du Barça. Des changements radicaux sont annoncés au sein de la direction. Quique Sétien est remplacé par Ronald Koeman sur le banc d'entraîneur. Le pire semble être passé.

à voir aussi Ligue des champions : "Paris a failli se faire sanctionner", juge Luis Fernandez après la qualification obtenue face au Barça Ligue des champions : "Paris a failli se faire sanctionner", juge Luis Fernandez après la qualification obtenue face au Barça

• 2021 : Paris prend sa revanche

Finalement, le Barça subit une nouvelle désillusion cette saison, face au Paris Saint-Germain. L'équipe face à laquelle tout avait commencé. Sévèrement battus au match aller sur la pelouse du Camp Nou (1-4) le 16 février dernier, les Blaugranas ont été éliminés avec les honneurs mercredi 10 mars, au Parc des Princes. Les joueurs de Ronald Koeman ont tout fait pour croire jusqu'au bout à une remontada bis, sans succès, la faute à un grand Keylor Navas.

Si ce match nul atténue quelque peu la lourdeur de l'élimination, la claque reçue au match aller face au PSG révèle une nouvelle fois le déclassement subi par le Barça depuis plusieurs saisons. Une page risque de se tourner pour le club catalan avec le feuilleton Lionel Messi qui prendra fin dans les prochains mois. La star argentine devra choisir, à l'issue de son contrat en juin prochain, entre rester à Barcelone ou se trouver un nouveau club. "Lionel constate que l'équipe est sur une phase ascendante", a expliqué Ronald Koeman hier soir, après l'élimination. La décision de la Pulga aura en tout cas un impact non négligeable sur le Barça et ses futures campagnes européennes.