Marcos Llorente
Marcos Llorente | AFP

Ligue des champions : Oblak et Llorente qualifient à eux deux l'Atlético

Publié le , modifié le

Mercredi soir, Jan Oblak et Marcos Llorente ont permis à l'Atlético de renverser Liverpool en prolongations. Le portier des Colchoneros a réalisé 9 arrêts pour permettre aux siens de rester en vie avant que Llorente ne conclue son travail de sape par un magnifique doublé au bout du bout d'un match fou !

Impossible de dire si l'un a été plus important que l'autre. A Anfield, Marcos Llorente a sans aucun doute réalisé le plus grand match de sa jeune carrière. Jan Oblak, lui, a encore une fois prouvé qu'il méritait d'être régulièrement qualifié de meilleur gardien du monde. 

Oblak a tenu bon

Malmenés pendant 90 minutes par des Reds déchaînés, les Colchoneros ont résisté. Toute la deuxième période, les hommes de Diego Simeone l'ont passée dans leur 30 mètres, s'en remettant à leur ange gardien, Jan Oblak. Face à Firmino, Salah, Roberston, Mané, Alexander-Arnold ou encore Oxlade, le gardien slovène n'a cessé de faire parler son talent. Y compris dans les airs pollués par les 62 centres des joueurs de Jürgen Klopp. Il n'a finalement cédé qu'à deux reprises sur les buts de Firmino et avant ça de Wijnaldum. Sans son match XXL, l'Atlético n'aurait jamais atteint la prolongation. 

Llorente a tout changé

En première période, les Colchoneros avaient réussi à venir inquiéter les Reds sur des contres bien menés. Mais après l'ouverture du score d'Oxlade-Chamberlain, Diego Simeone avait choisi de reprendre ses bonnes habitudes en garant le bus. Un choix symbolisé notamment par l'entrée de Marcos Llorente à la place de Diego Costa, dès la 56e minute. Venu densifier le milieu de terrain de l'Atlético, dépassé jusque-là, l'ancien du Real Madrid s'est transformé en héros pendant la prolongation. 

Un doublé héroïque 

Alors que les Reds pensaient assommer l'Atlético avec un but de Firmino dès les premières minutes, les Colchoneros ont profité d'une relance catastrophique d'Adrian pour récupérer aux 25 mètres. Immédiatement lancé dans la surface, Llorente a aligné le gardien, bien moins inspiré que son homologue madrilène, d'une frappe croisée (97e). Llorente a ensuite scellé le match tout seul, d'une frappe depuis l'extérieur de la surface (105e). Remplaçant-surprise en début de rencontre, le diable espagnol est sorti de sa boîte, et du banc, pour offrir un quart de finale à l'Atlético. 

Matisse Bourdelle et Hugo Monier

à voir aussi Ligue des champions : l'Atlético de Madrid élimine Liverpool, tenant du titre Ligue des champions : l'Atlético de Madrid élimine Liverpool, tenant du titre
France tv sport francetvsport