Le joueur de Liverpool Roberto Firmino entre les Napolitains Meret et Allan à Anfield Road
Le joueur de Liverpool Roberto Firmino entre les Napolitains Meret et Allan à Anfield Road | AFP - Oli SCARFF

Ligue des champions: Naples neutralise Liverpool à Anfield, Benfica laisse une chance à Lyon

Publié le , modifié le

Dans le choc au sommet du groupe E, Liverpool et Naples se sont quittés sur un match nul (1-1), lors de la 5e journée de la Ligue des champions. Tout reste encore possible dans ce groupe, puisque Salzbourg, vainqueur à Genk (4-1) avec un but d'Erling Braut Haaland (8e but cette saison en C1 à 19 ans, un record), n'est qu'à 3 points du leader, les Reds. Dans le groupe G, celui des Lyonnais, maintenus en vie par le nul de Benfica à Leipzig (2-2), les Allemands ont déjà leur billet. Pour le 2e, cela se jouera entre Zenith et Lyon.

Liverpool s'accroche

Depuis 24 rencontres, Liverpool était invaincu à domicile. Depuis octobre 2014, personne n'a réussi à s'imposer à Anfield Road. Naples a peut-être cru y parvenir. Un but de Dries Mertens dès la 21e minute du match avait placé la formation de Carlo Ancelotti sur la bonne route. "La seule chose qu'il ne fallait pas faire ce soir, vu comme Naples était organisé, c'était de prendre ce but. Cela ne nous a pas aidé et leur a permis de jouer comme ils avaient prévu", regrettait Jurgen Klöpp, le coach du club de la Mersey. Mais à force de pousser, malgré quelques sauvetages tels celui de Kalidou Koulibaly sur un retourné de Sadio Mané (55e), les Reds ont fini par égaliser, sur une tête de Lovren sur corner (65e). la série a bien failli prendre fin, mais Jurgen Klöpp a encore le destin de son équipe entre ses mains. "On a un boulot à faire (ne pas perdre dans 15 jours à Salzbourg) et j'ai confiance dans le fait qu'on sera capable de le faire", estimait Jordan Henderson, le milieu de terrain de Liverpool après le match. "De toute façon on serait allés à Salzbourg pour gagner, même si on avait été qualifié ce soir, donc c'est ce qu'on va essayer de faire", a confirmé Klöpp.

Car la victoire de Salzbourg à Genk (4-1), avec un but d'Erling Braut Haaland, maintient un énorme suspense. Le jeune attaquant norvégien de 19 ans entre ainsi dans les livres de records, et son oeuvre, inscrite à la 87e minute, a simplement parachevé un succès large qui maintient l'équipe autrichienne dans la course à la qualification avec ces deux grands noms d'Europe.

Benfica laisse un espoir aux Lyonnais

Si la logique du classement avait été respectée, Leipzig, leader du groupe G, se serait imposé à domicile lors de la venue de Benfica, qui n'avait gagné qu'un match depuis le début de cette phase. Oui, mais voilà, le sport n'est pas une science exacte. Pizzi (20e) et Carlos Vinicius (59e) avaient inscrit deux buts pour redonner vie au rêve d'une possible qualification en Ligue Europa pour le club lisboète. Mais la fin du match a été un énorme cauchemar pour les Portugais, qui ont encaissé deux buts par le même joueur, Emil Forsberg, dans le temps additionnel, entre un penalty (90e) et une tête (90e+6).

à voir aussi Ligue des champions: Lyon se complique la vie en tombant au Zenith Ligue des champions: Lyon se complique la vie en tombant au Zenith

Résultat, ce nul élimine définitivement Lisbonne de la course européenne, alors qu'il permet au club allemand de valider son ticket pour les 8e de finale. Une qualification dans la douleur mais qui va marquer l'histoire de la Ligue des champions, puisque c'est la première fois qu'un club issu de l'ancienne Allemagne de l'Est atteint les 8e de finale. En revanche, entre 1re et 2e place, il faudra patienter. Une victoire de Leipzig aurait sacrément compliqué la tâche de Lyon. Avec ce nul, l'OL doit faire mieux que le Zenith, qui ira à Lisbonne. Pas simple, mais faisable. Une victoire lyonnaise qualifierait le club français.