Ligue des champions - Monaco a retenu la leçon d'espagnol

Ligue des champions - Monaco a retenu la leçon d'espagnol

Publié le , modifié le

Rapidement en tête au score, grâce à un penalty transformé par Fabinho, les footballeurs monégasques ont forcé le destin en Espagne pour l'emporter en fin de match contre Villarreal (2-1, grâce à Bernardo Silva). Contre une équipe encore en rodage, les joueurs de Leonardo Jardim pourront gérer la semaine prochaine, lors du match retour au stade Louis-II, pour espérer se qualifier pour la phase de poules. Une belle revanche en perspective, après l'échec la saison passée au même stade de la compétition contre un représentant de la Liga, le FC Valence ?

Il ne fallait pas laisser passer l'aubaine. En accordant un généreux penalty dès la 2e minute, après un contact en pleine surface entre Alfred N'Diaye (Villarreal) et Thomas Lemar, l'arbitre allemand Felix Brych a permis à la formation de la Principauté d'ouvrir le score dès les premiers instants de ce barrage aller, au Madrigal. Prenant à contre-pied Asenjo, le gardien espagnol, Fabinho a mis l'ASM sur une formidable rampe de lancement (1-0).

Face à un "Sous-marin jaune" en plein tangage, après une crise en interne conclue par le limogeage de l'entraîneur Marcelino, Monaco a su profiter de cette fébrilité certainement passagère. Les représentants du Rocher ont longtemps contrôlé la rencontre, avant de connaître un coup de moins bien à la fin du premier acte. Ils sont retombés dans leur travers en défense, déjà constatés samedi dernier contre Guingamp (2-2). A la 36e minute, les hommes de Jardim perdent trois duels de la tête consécutifs et Alexandre Pato en profite. D'un coup de boule hors de portée de Danijel Subasic, le revenant brésilien égalise (1-1).

Benjamin Mendy récolte un rouge

Après ces instants de flottement, l'ASM se ressaisit à la reprise et menace, sur chaque contre, une défense espagnole pas toujours en place. Thomas Lemar et Bernardo Silva martyrisent l'arrière-garde ibère. Et, à la 72e minute, sur un joli exploit personnel, après avoir contourné tout le bloc adverse, le petit meneur portugais délivre une frappe croisée du gauche, légèrement déviée, qui mystifie Asenjo (2-1).

La fin de match est houleuse, avec la logique expulsion de Benjamin Mendy. Malgré tout, Monaco prend une belle revanche sur le football espagnol, après son échec la saison passée en barrages contre le FC Valence. Un succès à l'extérieur qui rappelle la performance à Arsenal en 2015 (3-1) pour le club monégasque. La bande à Nabil Dirar devra éviter les sueurs froides de l'époque, puisque les Gunners au retour s'était imposé sur les bords de la Méditerranée (2-0) et l'ASM était passée par un trou de souris.

Les autres résultats de la soirée, barrages aller en C1 :

FC Porto (Por) - AS Roma (Ita) 1-1

Dundalk FC (Eir) - Legia Varsovie (Pol) 0-2

Celtic Glasgow (Eco) - Hapoel Beer-Sheva (Isr) 5-2

Ludogorets Razgrad (Bul) - Viktoria Plzen (Rép. tch) 2-0

Nicolas Gettliffe