Fabinho Monaco joie but
Fabinho est l'un des piliers de l'ASMonaco | VALERY HACHE / AFP

Ligue des champions : Monaco peut déjà enfoncer le clou

Publié le , modifié le

Idéalement lancé en Ligue des champions par son succès à Wembley contre Tottenham (1-2), Monaco peut déjà prendre une option sur la qualification en s'imposant mardi face au Bayer Leverkusen. Une formation allemande qui réussit bien aux Monégasques (3 victoires, 1 nul). A Louis II, l'ASM ne pourra pas compter sur Radamel Falcao, encore convalescent après sa commotion cérébrale, mais Jardim aura une majorité de joueurs frais, laissés au repos contre Angers (2-1).

La victoire à Tottenham il y a quinze jours (1-2) a ouvert de nombreuses portes vers les huitièmes de finale. Le but du jeu désormais sera de les ouvrir en grand ou, à défaut, de ne pas les refermer. Ce succès fondateur en terre anglaise pose également l'ASM dans la position de favoris du groupe E pendant que les Spurs vont aller jouer gros sur la pelouse du CSKA Moscou, auteur d'un bon nul 2-2 à Leverkusen. Les Monégasques ont eux une occasion en or de faire le trou dès le 2e match et de mettre le Bayer a cinq points, un gouffre dans un mini-championnat où il ne restera que quatre rencontres. "Il faut confirmer. On sera alors en bonne position pour la suite", assure Valère Germain.

Sans Falcao

Malgré un premier accroc sévère à Nice en milieu de semaine dernière (4-0), le début de saison est idyllique en Principauté. Même quand Jardim fait tourner, son équipe s'en sort. Mardi, il pourra compter sur un groupe quasi complet où seul Nabil Dirar (claquage à un mollet) et Radamel Falcao sont forfaits. Le Colombien n'est pas apte au combat après sa commotion cérébrale et ne postule pas à une place dans la galaxie offensive monégasque. Une absence de poids vu la qualité de l'adversaire. "Un gros match nous attend", prévient Germain.

Chicharito la menace

L'étoile mexicaine Javier "Chicharito" Hernandez aurait sa place dans un tel effectif. Dimanche, il a sauvé le Bayer Leverkusen de la défaite en inscrivant un triplé face à Mayence (3-2). S'il n'a pas daigné se présenter en conférence de presse, provoquant la colère des journalistes, Chicharito ne compte pas rester muet sur le Rocher. Une victoire serait une première pour le Bayer qui n'a jamais battu l'ASM en quatre matches (3 défaites et 1 nul). "Je ne sais pas si on est favori", répond Germain, qui souligne toutefois: "Leverkusen rappelle un bon souvenir. C'est un peu le même groupe qu'il y a deux ans. On s'était qualifiés. On a à coeur de faire un gros match." Et de se rapprocher des joutes du printemps.