Monaco a pratiquement dit adieu à la Coupe d'Europe cette saison
Monaco a pratiquement dit adieu à la Coupe d'Europe cette saison | BRUNO FAHY / BELGA MAG / BELGA

Ligue des Champions : Monaco humilié par Bruges

Publié le , modifié le

Incapables de gagner depuis le mois d'août, les Monégasques continue de couler. L'AS Monaco s'est inclinée largement ce mardi face à Bruges, pour ce qui restera comme la plus large défaite européenne à domicile de son histoire (0-4). Thierry Henry et ses joueurs laissent le club belge prendre trois points d'avance et une belle option pour une place en Ligue Europa.

Le match : 0-4

Match après match, le Rocher monégasque n’en finit plus de s’effriter. Opposée ce mardi au FC Bruges, l’AS Monaco a sombré une fois de plus cette saison, s’inclinant lourdement sur sa pelouse (0-4), sa plus large défaite à domicile en Ligue des Champions. Avec un point en quatre matches, les Monégasques restent derniers de leur groupe et ont pratiquement dit adieu à un destin européen au printemps prochain.

Monaco avait pourtant livré dix bonnes premières minutes et aurait pu prendre les devants si Sofiane Diop n’avait pas manqué son face à face devant Horvath (7e). Une entame de match convaincante avant le trou noir, quinze minutes où les joueurs de Thierry Henry vont totalement imploser. Hans Vanaken s’offre un doublé express, profitant d’abord des approximations de Glik et Ait-Benasser pour reprendre seul un centre aux six mètres (0-1, 11e) avant de transformer un penalty concédé par Barreca pour une main assez sévère (0-2, 15e). Wesley finira d’achever les minces espoirs monégasques d’un tir enroulé du droit après s’être amusé avec Kamil Glik (0-3, 23e).

Louis-II exulte – les supporters belges ayant largement gagné la bataille des supporters – avant de prendre de feu, les ultras monégasques exprimant leur colère en brûlant leurs drapeaux dans les tribunes. Malgré quelques sursauts signés Tielemans (22e), Diop (45e) ou Sidibé (51e), l'AS Monaco a de nouveau montré son plus mauvais visage : celui d'une équipe en manque de leaders, sans colonne vertébrale ni véritable cohésion collective. Thierry Henry profitera même de cette deuxième mi-temps pour lancer les bambins monégasques dans le grand bain. Gobe Gouano (18 ans), et Han Noah Massengo (17 ans et 4 mois, devenant le plus jeune joueur français à disputer une rencontre de Ligue des Champions) rejoignent Sofiane Diop et Moussa Sylla (18 ans tous les deux) sur la pelouse. Des jeunes pousses qui auraient sûrement aimer un meilleur baptême du feu, la défense monégasque sombrant définitivement en fin de match en se faisant avoir sur un six mètres belge. Une déviation suffit à Vormer pour aller crucifier Benaglio (0-4, 86e).

Un nouveau naufrage pour les Monégasques qui pourraient être condamnés dès ce soir en cas de victoire de l'Atlético Madrid face à Dortmund et qui devront cravacher pour espérer être reversés en Ligue Europa. En attendant, c'est la Ligue 1 et le Paris Saint-Germain qui attendent Thierry Henry et ses joueurs dès dimanche...

Hannoah Massengo
Hannoah Massengo © VALERY HACHE / AFP

Le chiffre : 12

Si Monaco n’y arrive pas cette saison (15e match consécutif sans victoire), le club de la Principauté a prolongé ce soir sa disette européenne. Demi-finaliste de Ligue des Champions en 2017, l’AS Monaco reste sur 9 défaites et 3 nuls lors des 12 derniers matches de C1. Sa dernière victoire ? Le quart de finale retour face au Borussia Dortmund le 19 avril 2017. Avec un déplacement à Madrid face à l’Atlético dans deux semaines puis la réception de Dortmund pour la dernière journée, il faudra que Monaco montre un tout autre visage pour espérer stopper cette série noire.