Leonardo Jardim, l'entraîneur de l'AS Monaco.
Leonardo Jardim, l'entraîneur de l'AS Monaco. | MAXPPP

Ligue des Champions : Monaco - Atletico, le bon moment pour se relancer

Publié le , modifié le

À l'heure de se retrouver en Ligue des Champions, l'AS Monaco et l'Atletico de Madrid sont à la peine en championnat. La rencontre de mardi soir ne manquera donc pas d'enjeux pour les deux équipes, qui n'affichent pas les mêmes ambitions européennes cette saison.

• Un match pour se relancer

À l’heure de débuter leur campagne européenne, l’AS Monaco et l’Atletico de Madrid ne sont pas au mieux. Quinzièmes de Ligue 1 avec une seule victoire en cinq matches (victoire à Nantes lors de la première journée), les hommes de Leonardo Jardim réalisent leur plus mauvais début de saison depuis 2014. Côté madrilène, la dynamique n’est guère plus positive. Accrochés par Eibar (1-1) ce samedi, les Colchoneros n’ont gagné qu’un match depuis le début de saison. Avec 5 points au compteur, ils n’ont déjà plus droit à l’erreur s’ils veulent espérer concurrencer le Barça (12 pts) et le Real (10 pts). La Ligue des champions arrivent donc à point nommé pour les deux équipes, qui entendent bien profiter de cette première journée pour se relancer. Pour l’Atletico, défait en finale en 2014 et 2016, la C1 est même l’objectif principal de la saison. Le club du Rocher quant à lui, serait déjà satisfait avec une qualification en huitième de finale. 

Radamel Falcao voudra s'illustrer face à son ancien club

Radamel Falcao (Monaco-Lille)
Radamel Falcao (Monaco-Lille) © VALERY HACHE / AFP

• Des certitudes à trouver

Comme lors de chaque intersaison, Monaco a largement remanié son effectif. Keita, Diakhaby, Fabinho, Moutinho – pour ne citer qu’eux – ont quitté le club, alors que Benjamin Henrichs (Bayer Leverkusen), Aleksandr Golovine (CSKA Moscou) ou encore Nacer Chadli (West Bromwich Albion) sont arrivés. Un mercato intéressant donc, mais un véritable casse-tête pour Leonardo Jardim. Depuis la reprise du championnat, l’entraîneur portugais peine à dégager une équipe type. Preuve en est, il a aligné un onze différent lors de chaque rencontre de Ligue 1.

Sofiane Diop pour remplacer Rony Lopes ?

Stevan Jovetic (actuellement blessé) a été aligné en pointe lors de la première journée, avant que Radamel Falcao ne retrouve son poste. Jardim devra également trancher sur l’identité de l’ailier droit qui remplacera Rony Lopes, touché aux ischio-jambiers. Le jeune Jordi Mboula (19 ans) aurait une longueur d’avance sur Samuel Grandsir (22 ans) et Sofiane Diop (18 ans). Tous trois ont déjà eu du temps de jeu en Ligue 1 et espèrent se montrer en C1.  Au milieu de terrain, Jean-Eudes Aholou et Youssef Aït Bennasser devraient être à nouveau associés à Youri Tielemans, qui réalise un début de saison prometteur. Finalement, seul le secteur défensif, porté par un très bon Diego Benaglio, a pour l’instant permis au coach monégasque de dégager quelques certitudes.

• Des retrouvailles à ne pas manquer 

La rencontre entre l’Atletico de Madrid et l’AS Monaco est inédite en Coupe d’Europe. Outre cette statistique, elle s’annonce particulière pour deux joueurs : Radamel Falcao et Thomas Lemar vont retrouver leur ancien club. Transféré cet été de la principauté à la capitale espagnole, le Français devrait, sauf surprise, être aligné d’entrée par Diego Simeone. Depuis son transfert, Lemar doit assumer le statut de joueur le plus cher de l’histoire du club espagnol (70 millions d’euros), mais la pression lui va bien. Le milieu de terrain de 22 ans s’est très bien intégré à son nouvel effectif : il a démarré 4 des 5 rencontres disputées par les Colchoneros cette saison. De son côté, Radamel Falcao espère bien briller en C1. Il devrait profiter de ses années passées aux côtés de Diego Godin pour exploiter au mieux les rares failles de la défense espagnole. Un temps évoqué absent après avoir manqué la rencontre de samedi face à Toulouse, El Tigre sera bien de la partie mardi soir.

Thomas Lemar de retour sur le Rocher

​​​​​​• Un public à reconquérir 

Après 10 mois d’absence, Louis II va enfin retrouver les ambiances de joutes européennes. Privés de huitième de finale de C1 la saison dernière après avoir fini à une triste dernière place de sa poule, le club récent demi-finaliste de la Ligue des Champions (en 2016) tentera de faire bonne figure dans son antre, qui bien sonne creux lors des week-ends de Ligue 1. Pas d’excuse mardi soir, les supporters monégasques seront 12 000 en tribunes. Un moindre mal pour le club du Rocher, 18e au classement des affluences de Ligue 1. Il faudra au moins ça aux homme de Leonardo Jardim pour renverser la montagne madrilène.