Mbappé

Ligue des Champions : Mbappé muet, passe à nouveau son tour

Publié le , modifié le

Tout lui réussit sauf la Ligue des champions. Le prodige Kylian Mbappé a échoué une troisième fois dans la compétition reine, où sa passe décisive n'a pas suffi pour sauver le Paris SG du cauchemar contre Manchester United (3-1) en 8e retour.

La soirée a commencé pour lui par un gros câlin de Gianluigi Buffon avant le coup d'envoi. Elle s'est terminée sur la pelouse, l'attaquant se tenant la tête entre les mains, allongé, complètement sonné. Mbappé a vécu une soirée cauchemar qui a totalement échappé à son équipe, pourtant si forte à l'aller (2-0). Mais il faut croire que cette bonne étoile, qui veillait sur lui depuis ses débuts, s'est éteinte, une fois.

à voir aussi Ligue des champions : Incroyable ! Manchester United martyrise et élimine le PSG ! Ligue des champions : Incroyable ! Manchester United martyrise et élimine le PSG !

Vainqueur de tous les trophées nationaux en France, de la Coupe du monde l'été dernier avec les Bleus, le prodige de 20 ans s'est attaqué à une nouvelle montagne, la Ligue des champions, mais l'ascension est cette fois plus difficile. C'est sur la scène européenne qu'il s'était révélé en 2017 avec Monaco, en atteignant les demi-finales. Mais l'an dernier, le Real Madrid de Zinédine Zidane l'a ramené sur Terre dès les 8es, d'autant qu'il avait souffert en attaque sans Neymar, blessé. Cette année, tout semblait aligné pour passer ce tour.

"Il est l'un des meilleurs attaquants du monde en ce moment (...) Sa personnalité est extraordinaire car il a faim de marquer à chaque entraînement et à chaque match. Il aime marquer et être décisif. C'est ce qu'il faut pour devenir l'un des meilleurs joueurs", disait de lui son entraîneur Thomas Tuchel, avant la rencontre. Le Parc connaissait le buteur, il a vu mercredi le passeur. C'est moins sexy... et ça a pénalisé son équipe.

Rashford gagne son duel

Mbappé a péché dans la finition, notamment en perdant son duel face à David de Gea en fin de match (84e). Le mauvais match de Julian Draxler, censé l'alimenter en occasions, l'a aussi privé de munitions. C'est ça qui restera... pas son travail pour les coéquipiers, dans un registre collectif où il a plutôt été bon.

La chute de Kylian Mbappé devant David De Gea.
La chute de Kylian Mbappé devant David De Gea.

Lancé par Dani Alves dans l'aile droite, le jeune champion du monde a réussi un centre fort que Juan Bernat a transformé, seul, au second poteau pour revenir à 1-1 (11e). "Kyky" passeur décisif? C'est la 15e fois que cela arrive cette saison mais seulement la première depuis les blessures de Neymar et Cavani. Cela ne l'empêche pas de rester la star: ses coéquipiers se sont rués sur lui pour célébrer le but quand Juan Bernat courrait seul dans le corner opposé!

Et dire que pendant ce temps-là, son homologue anglais Marcus Rashford, tant de fois comparé à Mbappé, attirait les moqueries du Parc en ratant une transversale qui a fait reculer son équipe de quinze mètres (28e)... Mais quand Romelu Lukaku a doublé la marque (30e), Mbappé s'est éteint, comme ses coéquipiers, assommé par ce crochet inattendu. Il a raté son drible lors d'un un-contre-un si prometteur contre Victor Lindelöf et, avec lui, c'est tout le PSG qui s'est arrêté net (44e).

Dans une seconde période moins emballante, le 'Kid de Bondy' a gâché une belle occasion, en poussant trop loin son ballon (75e). Son duel perdu face à De Gea a plongé le PSG dans dix dernières minutes supplémentaires de stress. Et, au bout, c'est Rashford qui lui a volé la vedette, en marquant le penalty de la qualification.

AFP