Ligue des Champions : Marseille à l'Olympiakos "avec la petite étoile dorée" rappelle André Villas-Boas

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
André Villas-Boas
L'entraîneur de l'Olympique de Marseille André Villas-Boas lors de la séance de veille de match contre l'Olympiacos, en Ligue des Champions. | LOUISA GOULIAMAKI / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Sept ans plus tard, l'Olympique de Marseille retrouvera demain la Ligue des Champions, en déplacement à l'Olympiakos (Mercredi, 21h). En conférence de presse d'avant-match, l'entraîneur marseillais André Villas-Boas a rappelé toute l'importance de cette compétition pour l'OM, fort de son passé et de son titre en 1993. Son homologue portugais à la tête de l'Olympiakos, Pedro Martins, regrette pour sa part l'absence de spectateurs au stade Georgios Karaiskakis.

Marseille est à la fois tout neuf en Ligue des champions, après sept ans d'absence, mais fort de "toute son histoire", avec "l'étoile dorée au-dessus du blason", a rappelé son entraîneur, André Villas-Boas, mardi avant le match face à l'Olympiakos mercredi (21h). Jouer la C1, "c'est un rêve qu'on a fait la saison dernière qui s'exauce", dit Villas-Boas. Son équipe a certes moins d'expérience que l'Olympiakos, "nous on doit en gagner petit à petit, se qualifier chaque année pour la Ligue des champions...", a-t-il précisé. Mais "on n'est pas venu en vacances, on ne va pas entrer avec les valises mais avec le maillot de l'OM, toute son histoire et l'étoile dorée qui est au-dessus du blason (celle de la victoire en C1 en 1993)..."

Steve Mandanda se méfie de Mathieu Valbuena

Son homologue portugais "Pedro Martins joue très offensif, ouvert, comme on joue à l'extérieur, on peut avoir une stratégie défensive et profiter peut-être de leurs aventures en attaque", envisage "AVB", qui "espère mettre des choses en place pour contre-attaquer un peu".

Le gardien Steve Mandanda redoute, lui, son ex-coéquipier à l'OM Mathieu Valbuena, "un joueur extraordinaire, très adroit devant le but. En étant gardien, et en le connaissant, je dois être encore plus vigilant. Mais il n'est pas le seul sur le terrain..." L'entraîneur de l'Olympiakos Le Pirée, Pedro Martins, n'a pas dit le contraire en évoquant l'ancien Marseillais. "Mathieu (Valbuena) est un joueur très talentueux, très important pour l'équipe, sa philosophie de jeu coïncide avec celle de l'Olympiakos, et sa mentalité aussi", a-t-il insisté.

à voir aussi Spectateurs, clubs français, favoris ... la reprise de la Ligue des champions en 5 questions Spectateurs, clubs français, favoris ... la reprise de la Ligue des champions en 5 questions

"Les fans sont un des plus gros atouts de l'Olympiakos"

Les joueurs marseillais découvriront un stade Georgios Karaiskakis vide de supporteurs, ce que le coach portugais. "Jouer dans un stade vide, sans passion, sans enthousiasme, ce n'est pas la même chose". "Les fans sont un des plus gros atouts de l'Olympiakos", enchaîne le défenseur pirote Ousseynou Ba. "Ce n'est pas la même chose mais on commence à avoir l'habitude de jouer sans eux, poursuit le central sénégalais. Mais on pense à eux quand on est sur le terrain, ils nous donnent de la force. J'espère que ce sera bientôt fini et qu'on va retrouver nos supporters".

L'ancien joueur du Gazélec d'Ajaccio Ousseynou Ba va découvrir la C1 demain soir, mais sans appréhension. "L'an dernier, je ne faisais pas partie du groupe de la Ligue des champions. C'est une première expérience pour moi, je suis fier, j'ai hâte de commencer la compétition et d'aider mon club à gagner. Mais je me sens bien", a assuré le défenseur sénégalais.

AFP