Marquinhos, l'autre atout du PSG
Marquinhos, l'autre atout du PSG | AFP

Ligue des Champions : Marquinhos, le vrai taulier du PSG

Publié le

Lorsque l'on désigne les stars du Paris Saint-Germain, il est difficile d'occulter Neymar, Mbappé, Cavani, Di Maria, Verratti ou encore Thiago Silva. Mais s'il y a bien un joueur qui n'a jamais failli, qui affiche un état d'esprit irréprochable et progresse encore chaque saison, c'est bien le nom de Marquinhos qui ressort du lot. Et pour ce huitième de finale retour contre Manchester United, ce mercredi soir, le Brésilien devrait être une nouvelle fois déterminant.

"Il est capable d'être dans les meilleurs joueurs du monde, c'est absolument clair pour moi", assure Thomas Tuchel. Du haut de ses 24 ans, Marcos Aoas Corrêa a pris une dimension impressionnante dans le dispositif du club parisien. Plus connu sous le nom de Marquinhos, le N.5 du PSG a connu une progression constante depuis qu'il est à Paris. Dans l'ombre de Thiago Silva depuis son arrivée en 2013 et de David Luiz, l'ancien joueur de la Roma accepte sans état d'âme son statut de remplaçant. Il en est de même lorsque Laurent Blanc lui demande de se positionner arrière droit, alors qu'il affectionne la défense centrale. Et là encore, Marquinhos fait le job.

"Kaizer Franz"

Au départ de David Luiz et sous Unai Emery, le natif de Sao Paulo devient un titulaire indiscutable en défense centrale. Défenseur rigoureux, relanceur appliqué, il se fait une place de choix parmi les meilleurs défenseurs du monde. Ses performances avec le PSG convainquent le sélectionneur du Brésil, Tite, de lui confier en octobre 2017 le brassard de capitaine de la Seleçao. Pisté notamment par le Barça, il devient à 23 ans le plus jeune capitaine de l'équipe auriverde. Avec Thomas Tuchel aux commandes du navire parisien, "Marqui" est en train de franchir un nouveau palier. Surnommé respectueusement "Kaiser Franz" par son entraîneur allemand, en comparaison avec Franz Beckenbauer, le Brésilien voit son poste évoluer.

Sans milieu de terrain aux côtés de Verratti, Tuchel a tenté plusieurs options, mais une seule a vraiment fonctionné : Marquinhos. "Le coach nous a fait sortir de notre zone de confort", a expliqué l'intéressé. "Jouer au milieu de terrain, c'est différent, ça va très très vite, il faut penser beaucoup et savoir tout ce qu'il se passe autour avant même de recevoir le ballon", indique celui qui a même débuté en tant que gardien à Sao Paulo. Et c'est sans doute sa faculté d'apprentissage qui lui a permis d'assumer rapidement ce nouveau rôle. Sa prestation à Old Trafford lors du match aller le 12 février (2-0), est la meilleure preuve de ses facultés d'adaptation. Littéralement étouffé par son adversaire, Paul Pogba peut sans doute en témoigner…

Pogba avait passé une mauvaise soirée face à Marquinhos
Pogba avait passé une mauvaise soirée face à Marquinhos © AFP

Autre signe de son importance au sein du collectif parisien, Marquinhos est le joueur du PSG le plus utilisé de la saison avec déjà 33 rencontres (2 891 minutes) dans les jambes. Conscient qu'il doit préserver cette pièce maîtresse de son effectif, Tuchel admettait avant d'affronter Dijon (le 26 février, 3-0) qu'il "est absolument nécessaire" de le faire souffler. Il lui avait même accordé trois jours de repos. "Normalement, je veux que "Marqui" joue chaque match mais ce n'est malheureusement pas possible", a indiqué l'Allemand.

Et lorsqu'il faut mettre au repos Thiago Silva ou Presnel Kimpembe, comme ce fut le cas à Caen samedi (2-1), le N.5 reprend sans souci sa place en défense centrale. Pour Tuchel, il "doit rester flexible" car "il peut jouer à chaque position avec un niveau incroyable". "Marquinhos, c'est un exemple pour tous ceux qui sont ici", résume Marco Verratti sur PSG TV. "Il est indispensable pour sa mentalité, son travail et ce qu'il fait pour l'équipe", ajoute son coéquipier qui comme bon nombre d'observateurs, reste admiratif.