Marquinhos PSG
Marquinhos (PSG) | PAUL ELLIS / AFP

PSG : Marquinhos s'affirme au milieu

Publié le , modifié le

Repositionné en milieu de terrain depuis quelques mois, Marquinhos est de plus en plus impressionnant dans son nouveau rôle. Confirmation face à Manchester United (0-2) où le Brésilien a complètement éteint Paul Pogba. Le PSG a finalement peut-être trouvé le joueur qui lui manquait tant dans l'entrejeu...

La rustine a fait mieux que boucher le trou. Placé en milieu défensif par Thomas Tuchel dans le but de libérer une place pour Kimpembe en défense centrale en même temps que pour aider Verratti dans l'entrejeu, Marquinhos a fait mieux que dépanner. Beaucoup mieux. Le pari tenté par l'entraîneur parisien était osé et les premières prestations du Brésilien à son nouveau poste auraient pu lui faire faire machine arrière. Le match aller à Liverpool, par exemple, avait mis en lumière les hésitations et les mauvais placements de Marquinhos, rapidement dépassé par les vagues rouges (3-2). Mais, à force d'obstination et d'intelligence, le joueur a réussi à s'adapter au costume. 

Une évolution logique, finalement, au regard des qualités intrinsèques de Marquinhos. Ce dernier possède un abattage que le poste de défenseur central ne lui permettait pas d'exploiter pleinement. Au coeur du jeu, le Sud-Américain peut libérer les chevaux sous le capot et faire parler sa vitesse de course et son endurance. Quant à la qualité de sa relance ou bien sa science du duel, elles sont toujours là. Et c'est bien grâce à elles que l'ancien des Corinthians a irradié face à Manchester United, en même temps qu'il a éclipsé Paul Pogba

Une complémentarité criante avec Verratti

Hormis un déboulé sur la droite en début de match, jamais le Français n'a pas se dépêtrer du marquage de Marquinhos. En limitant totalement l'influence de "la Pioche", le milieu du PSG a fait une bonne partie du boulot contre M.U. Pogba en a même complètement perdu ses nerfs et a fini par voir rouge en fin de match, frustré par la prestation de son garde chiourme. Mais Marquinhos n'a pas brillé que par ses qualités purement défensives, il a aussi étincelé par la justesse de ses transmissions, longues ou courtes. Signe d'une assurance toujours grandissante et nourrie par une complicité naturelle avec Marco Verratti. Les deux profils sont parfaitement compatibles et promettent des beaux jours au PSG. 

Orphelin de Thiago Motta et de Blaise Matuidi, en pleine valse hésitation avec Adrien Rabiot, le club parisien vient peut-être de trouver son duo de milieu défensif/relayeur pour l'avenir. La victoire à Manchester, si elle est suivie d'une qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions, aura été à coup sûr un acte fondateur.