Eugénie Le Sommer inscrit un but contre Wolfsburg
Eugénie Le Sommer inscrit un but contre Wolfsburg | AFP - Ronny Hartmann

Ligue des Champions - Lyon retourne en demi-finales en s'imposant à Wolfsburg (4-2)

Publié le , modifié le

Comme lors du quart de finale aller de Ligue des Champions féminine, les Lyonnaises se sont fait peur mais ont fini par s'imposer à Wolfsburg (4-2). Après leur victoire (2-1) dans le Rhône, elles ont de nouveau mené (2-0) avant de voir les Allemandes revenir à (2-2) avant l'heure de jeu. Mais un doublé de Le Sommer a rendu la fin de match plus tranquille. Pour la 4e année consécutive, l'OL est en demi-finale d'une compétition dont elle est la triple tenante du titre. Elle affrontera Chelsea, qui a fait tomber le PSG en s'inclinant (2-1). L'autre demi-finale opposera le Bayern à Barcelone.

Lyon a bien mérité sa place en finale. Mais l'équipe s'est compliqué la tâche et a joué avec ses propres nerfs. Face à Wolfsburg, leur adversaire lors de la dernière finale de la compétition qu'elles n'avaient battu qu'en prolongation la saison passée, l'OL a d'abord joué sur du velours. A l'aller, en moins de 20 minutes, elles menaient déjà (2-0). Mais elles ne s'étaient finalement imposées que (2-1), restant à portée d'une égalisation lors de ce match mais surtout d'une élimination en cas de défaite ce soir en Allemagne. Pour ce match retour, ce même avantage est intervenu à peine plus tard (25e), après un penalty de Wendy Renard (déjà buteuse à l'aller mais de la tête) pour une faute sur Hegerberg, la meilleure joueuse de la planète, alors que Maroszan avait ouvert le score d'un intelligent coup-franc direct, qui avait pris à contre-pied la gardienne trop dans l'anticipation (8e). 

Mais comme au match aller, Wolfsburg est revenu. L'équipe aux deux Ligues des Champions a inscrit deux buts coup sur coup par Harder (53e, 56e), qui avait profité d'une certaine apathie de la défense lyonnaise. A (2-2), l'OL était sous pression. "A 2-2 nous y avons cru", reconnaissait Stephan Lerch, l'entraîneur de Wolfsburg. "Si nous avions tenu plus longtemps ce score, on pouvait faire quelque chose. Mais dans les moments décisifs, Lyon est juste toujours présent." Mais Eugénie Le Sommer, la meilleure buteuse de l'équipe, est alors sortie de sa boîte. Quatre minutes après l'égalisation, elle a inscrit un superbe but de la tête (60e), avant de doubler la mise à la 80e. 

à voir aussi Ligue des Champions - Pas de demies pour les Parisiennes, Chelsea jouera Lyon Ligue des Champions - Pas de demies pour les Parisiennes, Chelsea jouera Lyon

En s'imposant (4-2) en Allemagne, Lyon s'ouvre les portes des demi-finales pour la quatrième année de suite. Les trois dernières saisons, les filles de Jean-Michel Aulas ont soulevé le trophée des gagnantes. Les joueuses de Reynald Pedros sont en quête d'un 6e sacre européen.