Houssem Aouar et les Lyonnais affrontent Barcelone ce soir.
Houssem Aouar et les Lyonnais affrontent Barcelone ce soir. | AFP - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK

Ligue des Champions - Lyon, la vie sans Fekir pour relever le défi barcelonais

Publié le , modifié le

Pour la première fois présente depuis la saison 2012 en 8e de finale de la Ligue des Champions, l'équipe de Lyon reçoit ce soir (21h) l'ogre barcelonais. Un défi majeur pour une formation lyonnaise capable de grands coups cette saison, comme à Manchester City ou plus récemment face au PSG, mais qui devra faire sans son maître à jouer et capitaine, Nabil Fekir, suspendu. En face, le danger porte un nom: Lionel Messi. Et il n'est pas tout seul.

"Nous allons vivre une soirée exceptionnelle, un match que nous avons toujours rêvé de pouvoir faire". Lorsqu'il y a gros match, à Lyon, il y a toujours le président Jean-Michel Aulas qui parle. Et qui mieux que lui peut vendre une affiche de son équipe ? Des records d'audiences, de recettes, il voit tout en grand: "La rencontre sera suivie par des millions et des millions de téléspectateurs", avance-t-il. Et dans Le Figaro, il a rappelé son cap personnel: "Je lai dit, ça fait sourire, mais dans cinq ans, j'espère qu'on aura gagné une Coupe d'Europe. Je ne veux pas lâcher avant d'avoir remporté la Ligue des Champions."

La vie sans Fekir

Face à Barcelone, il a donc l'occasion de se mesurer à ce qui se fait de mieux sur la planète football en Europe. Et pour se confronter à cet obstacle, l'OL devra se passer de son maître à jouer, de son capitaine, de son leader, Nabil Fekir. Suspendu, le meilleur buteur de Lyon (11 réalisations toutes compétitions confondues) manquera forcément, lui qui a inscrit un but lors de chaque grand choc réussi par son équipe cette saison (Manchester City, Donetsk, PSG, OM...). "On doit aussi se dire qu'on doit le faire pour lui", assène Anthony Lopes, le gardien de but. "A nous de faire en sorte que tout soit possible quand il reviendra." 

Invaincue dans cette compétition, l'équipe lyonnaise sera également amoindrie par la possible absence de son expérimenté défenseur Jason Denayer, touché aux adducteurs. "Nous jouerons chez nous devant notre public. Il y a aussi le fait d'affronter des équipes jouant comme nous, avec un jeu tourné vers l'offensive, cela donne de belles rencontres", a prévenu l'autre défenseur central, Marcelo. "Nous avons une équipe rapide avec beaucoup de qualité balle au pied. Avec la qualité de notre groupe, il est plus facile de jouer contre des équipes qui ne ferment pas le jeu."

La vie autour de Messi

Ne pas fermer le jeu fait partie de la philosophie catalane. En 24 matches de Liga, elle a inscrit 61 buts, et en a encaissés 23. Seulement deux petites défaites en championnat. L'équipe peut compter sur LE joueur à part. Depuis le début de la saison, Lionel Messi est un métronome: 30 buts en 30 apparitions officielles, dont 22 buts en 22 journées du Championnat d'Espagne. Soit la onzième saison d'affilée où "La Puce" atteint la barre des 30 buts avec le Barça. Largement en tête du classement des buteurs, il en est aussi le meilleur passeur de Liga (10 passes décisives). Et lorsque Messi ne marque pas, c'est habituellement son ami Luis Suarez qui prend le relais: l'avant-centre uruguayen est le deuxième meilleur buteur de Liga avec 15 buts.

Mais les supporters de l'OL peuvent se réjouir: l'attaquant uruguayen plafonne un peu depuis début janvier, avec seulement deux buts sur ses neuf dernières apparitions, aucun à l'extérieur. Depuis septembre 2015, il n'a plus marqué hors du Camp Nou sur la scène européenne. Quant à Philippe Coutinho, le transfert le plus cher de l'histoire du Barça pose bien des questions. 4 buts et 2 passes décisives en championnat, un et trois passes décisives en C1, l'ancien du Vasco Gama n'est plus aussi enthousiasmant qu'à son arrivée à l'hiver 2018. 

Alors, il reste Ousmane Dembélé. Malgré ses problèmes d'indiscipline et de retard, l'international français est le troisième meilleur buteur du club, avec 13 réalisations. Remis d'une entorse de la cheville, il est sur une phase ascendante: "J'ai confiance en moi-même", a-t-il dit au micro de la chaîne du club. "Je vais essayer de continuer à faire ce que je sais faire et à être décisif."

C'est la quatrième fois que l'OL défie le FC Barcelone. Jamais les Lyonnais ne se sont imposés contre cette équipe.

Ligue des champions