Ligue des champions : Lyon au défi de Manchester City

Publié le , modifié le

Auteur·e : Victor Lengronne
Nabil Fekir
Nabil Fekir et Memphis Depay | PHILIPPE DESMAZES / AFP

Semaine chargée pour l'OL : le club présidé par Jean-Michel Aulas se déplace à City mercredi soir, avant d'accueillir Marseille dimanche. Peu à leur aise en championnat, les Lyonnais espèrent réaliser l'exploit à l'extérieur pour leur retour en compétition européenne. Deux défaites pourraient coûter la place de Bruno Genesio.

• Bruno Genesio joue sa peau cette semaine

L’entraîneur lyonnais est dans la tourmente. Les Gones ne sont pas à leur niveau. Depuis le début de la saison, ils ne se sont imposé qu’à deux reprises, contre Amiens et Strasbourg. Deux défaites et un match nul viennent entacher leur début de saison. Après cinq journées, Lyon est 7e de Ligue 1 avec 7 points. Loin, loin des attentes de leur président, Jean-Michel Aulas. Pire, le niveau de jeu est loin d’être séduisant. En atteste la prestation contre Caen : ils s’en sont remis à des individualités pour arracher le nul.

Ce match contre Manchester City peut permettre de vraiment lancer leur saison.  Ou alors de confirmer les mauvaises dispositions des premiers matchs. « Je me fous du résultat à City. Je veux le contenu et l’attitude », a déclaré Jean-Michel Aulas, qui ne se montre pas inquiet pour autant dans les colonnes de L’Equipe : « A City, les critiques nous président le déluge et ensuite l’OM est sûr de gagner à Lyon… Ce serait idiot de mettre un ultimatum [pour les joueurs ou l’entraîneur] contre deux équipes qui vont nous taper allègrement », a poursuivi Aulas, non sans ironie. En cas de défaites contre City et Marseille, l’avenir de Bruno Génésio pourrait s’inscrire loin de Lyon…

• Manchester City brillant en championnat, moins en Ligue des champions

Pep Guardiola (Manchester City).
Pep Guardiola (Manchester City). © Paul ELLIS / AFP

C’est tout le paradoxe de Manchester City. L’équipe de Pep Guardiola a survolé la Premier League l’an dernier, finissant 1er avec 100 points, 106 buts marqués et 27 encaissés. 32 victoires, 4 nuls et seulement deux défaites : City a signé une saison exceptionnelle.

Il ne faut pas pour autant oublier leur saison décevante en Ligue des champions. Sortis des poules, ils ont éliminé Bâle avant de se faire battre largement par Liverpool en quart de finale (3-0 à l’aller, 2-1 au retour). Sa seule défaite en huit matchs, dans la reine des coupes, à domicile. Une petite désillusion. City aura donc à cœur de commencer de la meilleure des manières sa campagne européenne.  

• Le joueur : Jason Denayer, ancien Citizen, nouveau Lyonnais

Jason Denayer, sous le maillot de Lyon.
Jason Denayer, sous le maillot de Lyon.

Le néo-Lyonnais avait rejoint Manchester City en 2012, en équipe de jeunes, jusqu’en 2014, où il a été prêté à quatre reprises. Le Belge a ainsi découvert trois championnats : l’Ecosse avec le Celtic Glasgow, la Turquie avec Galatasaray pendant deux ans et l’Angleterre avec Sunderland. Petite particularité : il n’a pas disputé une seule minute en pro avec Manchester City. Arrivé à Lyon pour 10 millions d’euros, Jason Denayer devrait être aligné par Bruno Genesio aux côtés  de Marcelo. La charnière devra faire face à l’attaque redoutable des Citizens, emmenés par Sterling, Sané et Agüero. Le Français Benjamin Mendy est forfait. Pas Aymeric Laporte, qui devrait débuter la rencontre.

• Le chiffre : 1

Lyon n’a gagné qu’un seul de ses huit matchs face à un adversaire anglais en Ligue des champions. C’était face à Liverpool, en 2009, en poules. Les Lyonnais s’étaient imposés 2-1, grâce à Maxime Gonalons et César Delgado. La dernière défaite remonte à la saison 2007-2008. Lyon s’était incliné 1-0 à l’extérieur contre Manchester United en huitièmes de finale. Cristiano Ronaldo avait alors délivré les Red Devils.

Victor Lengronne victorlengronne