Ligue des Champions : Liverpool termine premier devant Naples, Salzbourg en Ligue Europa

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Naby Keita célèbre son but contre son ancien club

Bousculés pendant près d'une heure par le club autrichien de Salzbourg, les Reds de Liverpool se sont imposés 2-0 et ont validé leur qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions en terminant premiers du groupe E. Leurs adversaires du soir sont reversés en Ligue Europa en finissant troisièmes derrière Naples. En pleine tourmente actuellement, le club italien s'est imposé facilement contre Genk (4-0) et se qualifie également en terminant deuxième de la poule.

Près d'une heure. C'est le temps qu'il aura fallu aux joueurs de Liverpool, et à Naby Keita puis Mohamed Salah, pour doucher les espoirs de qualification de Salzbourg. Pendant cette première heure de jeu, les hommes de Jesse Marsch ont fait jeu égal avec ceux de Jürgen Klopp, au point de se demander si les tenants du titre allaient quitter la compétition prématurément. Mais après avoir laissé le ballon aux Autrichiens et s'être procurés plusieurs occasions sur des contres (20e, 29e, 50e), les Reds ont fini par trouver l'ouverture grâce à son duo de joueurs passés par Salzbourg, Naby Keita et Sadio Mané. Le premier, bien servi dans la surface par le second, a ainsi ouvert le score pour les Anglais (57e).

À peine une minute plus tard, c'est l'Égyptien Mohamed Salah qui a doublé la mise (58e), profitant d'une remise ratée du défenseur français Jérôme Onguéné pour son gardien pour inscrire un superbe but du pied droit dans un angle fermé. Avec cette victoire, Jürgen Klopp et ses hommes s'assurent la première place. Leurs adversaires du soir, séduisants tout au long de la phase de poules avec 16 buts inscrits et des joueurs qui ont brillé (Erling Haaland, Takumi Minamino, Hee-chan Hwang), terminent troisièmes de la poule et retrouveront la Ligue Europa qu'ils ont quittée la saison dernière en huitièmes de finale.

Carlo Ancelotti se donne de l'air avec Naples

Alors que Liverpool peinait à s'imposer en Autriche, Naples a cru pendant un temps terminer premier du groupe. Finalement, le club italien ne prend que la deuxième place de la poule. Mais alors que le club est en pleine tempête depuis plusieurs semaines, après une série de mauvais résultats, il s'agit là d'une bonne nouvelle pour Carlo Ancelotti et ses hommes. Dans un stade San Paolo quasiment vide, les Napolitains ont remporté face à Genk leur première victoire sur leurs neuf derniers matches sur le score de 4-0. Une victoire grandement acquise grâce à la première période splendide d'Arkadiusz Milik, qui s'est offert un coup du chapeau (3e, 26e, 38e), dont un penalty, en l'espace de 38 minutes. Les Italiens ont ensuite géré la deuxième mi-temps, avec un autre penalty inscrit par Dries Mertens d'une Panenka (75e). Le club belge de Genk termine dernier de ce groupe E avec un nul et cinq défaites en six rencontres.