Georginio Wijnaldum
Georginio Wijnaldum | PAUL ELLIS / AFP

Ligue des champions : Liverpool renverse Barcelone et retrouve la finale

Publié le , modifié le

C'était impossible, les Reds l'ont fait ! Liverpool a réussi l'exploit de renverser le FC Barcelone mardi soir en demi-finale retour de Ligue des champions. Battus 3-0 au match aller, les hommes de Jürgen Klopp ont corrigé le Barça de Lionel Messi, quasi transparent, 4 buts à 0. Pour la deuxième année consécutive, Liverpool rejoint la finale de la C1. Les Reds connaîtront mercredi leur adversaire, à l'issue du match retour de la deuxième demi-finale, entre l'Ajax d'Amsterdam et Tottenham.

Héroïques, fantastiques, éblouissants, les Reds ont rendu la copie parfaite mardi soir, en demi-finale retour de Ligue des champions. On pensait qu'il aurait fallu l'intervention des Avengers pour permettre à Liverpool de remonter les 3 buts encaissés au match aller mais non ! Ces Reds là s'en sortent très bien tout seuls ! Les hommes de Jürgen Klopp ont littéralement marché sur le Barça d'un Lionel Messi quasi fantomatique, 4-0. Un doublé d'Origi et de Wijnaldum, un Alisson Becker infranchissable et Liverpool se qualifie pour sa deuxième finale de C1 consécutive. 

à voir aussi Klopp et ses joueurs de Liverpool ont fait chavirer Anfield : “Ce sont des géants” Klopp et ses joueurs de Liverpool ont fait chavirer Anfield : “Ce sont des géants”

•Le match 

Deux ans après le 6-1 infligé au PSG, les Blaugranas connaissent la "remontada", mais du mauvais côté cette fois-ci ! Divock Origi, titularisé après le forfait de Mohamed Salah, profite d'un ballon mal repoussé par Ter Stegen pour ouvrir le score à la 7e minute et inscrire son premier but en Ligue des champions. Dominateurs, les Reds regagnent les vestiaires après une première période débridée, où ils sont tout aussi proches d’inscrire le but du 2-0 que d’encaisser celui du 1-1.

Un homme va tout débloquer : Giorginio Wijnaldum. Rentré après la mi-temps à la place de Jordan Henderson, le Hollandais inscrit un doublé en deux minutes. 54e minute, il reprend un centre d'Alexander-Arnold en première intention et trompe ter Stegen. Deux minutes plus tard, il donne le but de la prolongation d'une tête somptueuse en pleine lucarne. À cet instant, les Barcelonais n'y sont plus. Sur corner, Alexander-Arnold joue vite et trouve Origi oublié par la défense catalane. D'une frappe puissante à bout portant, le Belge atomise le Barça et propulse Liverpool en finale. 

•L'homme du match  

Difficile de n'en choisir qu'un ! Mardi soir, Giorginio Wijnaldum et Alisson Becker ont marché sur l'eau (et sur Barcelone). Rentré sur la pelouse à l’entame de la deuxième période, le Hollandais mettait un genou du Barça à terre 10 minutes plus tard. Tant critiqué au match aller, notamment sur son positionnement, Wijnaldum a été le détonateur de l’exploit des Reds mardi soir. Deux buts en deux minutes dont une tête somptueuse, pleine lucarne, le numéro 5 de Liverpool a enflammé Anfield.

Mais que dire de la prestation du portier des Reds, Alisson Becker ! Le Brésilien a rendu la copie parfaite, 5 précieuses parades et surtout une sérénité inébranlable dans les cages des Reds et ce malgré les offensives catalanes. Après l'exploit de l'AS Rome la saison dernière, Alisson fait vivre un nouveau cauchemar au FC Barcelone. 

à voir aussi Wijnaldum, Alisson, Origi : les héros improbables de Liverpool contre Barcelone Wijnaldum, Alisson, Origi : les héros improbables de Liverpool contre Barcelone

•La stat 

Avec cet exploit, Liverpool se qualifie pour sa deuxième finale de Ligue des champions en deux ans. C'est la première fois, depuis Manchester United en 2008 et 2009, qu'une équipe anglaise atteint la finale de C1 deux années de suite. Les Reds connaîtront leurs adversaires mercredi soir, après la demi-finale retour entre l'Ajax d'Amsterdam et Tottenham. 

•La décla :"C’est la mentalité qui a fait la différence"

En l’absence de sa star Mohamed Salah, Jürgen Klopp a confié les clés de l'attaque à Divock Origi et une chose est sûre, le Belge s'est montré à la hauteur, en inscrivant un doublé, ces premiers buts en Ligue des champions. "On savait qu’il fallait prendre des risques, on en a pris beaucoup et à la fin on l’a fait. C’est la mentalité qui a fait la différence", a expliqué l'attaquant au micro de RMC Sport. Quand à l'absence de Salah, Origi a souligné la force mentale de cette équipe de Liverpool : "On sait qu’on a une super équipe et on mélange ça avec la mentalité. On se bat pour chaque ballon. Maintenant on va profiter tous ensemble". 

•L'image : 

Après l'exploit des Reds, c'est tout Anfield qui a résonné à l’unisson l'hymne mythique du club : "You never walk alone".