Mohamed Salah fait le bonheur de Liverpool
Mohamed Salah fait le bonheur de Liverpool | AFP - Anthony Devlin

Ligue des Champions - Liverpool met à terre Manchester City en 31 minutes

Publié le , modifié le

Deuxième plus prolifique attaque de Ligue des Champions, Liverpool s'est montré à la hauteur du quart de finale aller de la C1 en s'imposant (3-0) contre Manchester City. Le futur champion d'Angleterre, peut-être perturbé par son arrivée agitée à Anfield Road (son bus a été endommagé par des projectiles), a encaissé trois buts dans les 31 premières minutes du match. Un départ catastrophique dont les Citizens ne se sont jamais remis. Il leur faudra réaliser un exploit au match retour, comparable au (5-0) infligé à domicile aux Reds en championnat cette saison.

Jamais Liverpool n'avait inscrit autant de buts en Ligue des Champions. Son record, jusque-là, datait de la saison 2007-2008 avec 29 réalisations. En 12 minutes, il était égalé. En 21 dépassé. Désormais, le voilà fixé à 31, avant le match retour. Seule équipe à avoir battu Manchester City cette saison en Premier League, la formation de Jürgen Klupp est devenue la première à lui inscrire trois buts en Champions League. Et Mohamed Salah n'a pas été étranger à cette première.

Déjà auteur du 4e but en championnat lors du succès (4-3) des Reds qui menaient (4-1) le 14 janvier dernier, l'Egyptien s'est montré décisif dès la 12e minute. D'un contre parti des 20m, l'ancien Romain s'en allait à la limite du hors jeu depuis la ligne médiane, trouvait Firmino dont la tentative était repoussée par Ederson. Mais le Brésilien retrouvait le ballon pour le glisser au N.11, buteur du gauche. Son 8e (en comptant le barrage) en C1, pour la 4e passe décisive de Firmino (par ailleurs buteur à 8 reprises, barrage compris). 

Salah et Firmino, 8 buts chacun en 11 matches de C1 cette saison 

Le deuxième but, Oxlade-Chamberlain ne le devait à personne. Des 20m, il adressait une frappe tendue qui trompait le portier des Citizens, seulement 9 minutes après l'ouverture du score (21e). Presque en métronome, dix minutes après, Salah distillait un centre rentrant pour la tête à bout portant de Sadio Mané, auteur de sa 7e réalisation en Ligue des Champions. Assommés, les hommes de Pep Guardiola ne se remettront jamais de cette mauvaise entame.

Orpheline de Kun Agüero, blessé, l'attaque visiteuse n'a jamais trouvé les bonnes séquences. En bien meilleure posture après la pause, les Citizens n'ont pas fait trembler les Reds plus que de raison. 11 tirs, aucun cadré, la sinistrose. Seule ombre au tableau du côté de Liverpool, la sortie sur blessure de Salah, dès la 52e minute, et l'avertissement du capitaine Henderson, suspendu lors du match retour.


A lire aussi: Le bus de Manchester City endommagé par des projectiles


Pour aller une deuxième fois en demi-finale (après 2015-2016), Manchester City devra réaliser une performance comparable à celle de Monaco la saison passée, qui avait éliminé les Citizens en s'imposant (3-1) après avoir perdu en Angleterre (5-3). Ou à celle du match aller en Premier League, à l'Etihad Stadium, le 9 septembre dernier, où City l'avait emporté (5-0). Dans le match des coaches, Klopp est devenu le premier à battre Guardiola à 6 reprises.