L'attaquant de Liverpool sadio mané face au milieu de terrain de Barcelone Arturo Vidal
L'attaquant de Liverpool sadio mané face au milieu de terrain de Barcelone Arturo Vidal | AFP - Joan Valls / NurPhoto

Ligue des champions: Liverpool face à l'impossible défi contre le FC Barcelone

Publié le , modifié le

Battu (3-0) en demi-finale aller de la Ligue des Champions au Camp Nou, Liverpool doit relever un impossible défi dans son antre d'Anfield Road face au FC Barcelone (21h), au match retour. Sans deux de ses stars de l'attaque, Firmino et Salah, blessés tout comme le milieu Keita, les Reds n'ont pas la faveur des pronostics.

Le poids du match aller

Malgré 52% de possession du ballon, malgré 15 tirs au but, malgré des occasions, Liverpool n'a pas inscrit le moindre but au Camp Nou, s'inclinant (3-0) lors de la demi-finale aller. Au-delà du score déjà handicapant, l'équipe anglaise a perdu son milieu de terrain Keïta dès la 24e minute dans ce match aller, et il ne sera pas rétabli pour le match retour. Or, comme dans toute bataille majeure, la loi du milieu détermine souvent le sort d'une rencontre et le Guinéen tenait un rôle important dans ce secteur de jeu. Et dans les têtes, la première défaite (toutes compétitions confondues) des Reds depuis leur élimination en Cup le 7 janvier peut laisser des traces. "En Ligue des champions, perdre à l'extérieur n'est pas un gros problème tant qu'on arrive à marquer. C'est le problème, nous n'avons pas marqué ce but et cela ne nous simplifie pas vraiment la vie", avait regretté l'entraîneur Jurgen Klöpp après le match aller.

Une attaque sur un cylindre

Liverpool a pu compter cette saison sur un trident d'attaque démoniaque: le "Fab Three". Roberto Firmino, 16 buts et 7 passes décisives cette saison, n'est pas le plus spectaculaire, mais son jeu collectif et complet permet à ses deux complices de briller très souvent. Mais le Brésilien 'était pas au Camp Nou et ne "sera pas prêt" pour le match retour, a confirmé son entraîneur Jurgen Klopp. Quant à Mohamed Salah, du haut de ses 26 buts et 10 passes décisives, il a subi un sérieux KO samedi en championnat en étant heurté au visage par le postérieur du gardien adverse. Mis KO, l'Egyptien a donc déclaré forfait lundi, après des tests médicaux négatifs. Il reste donc Sadio Mané (24 buts cette saison), extrêmement dangereux lors du match aller mais qui n'a plus trouvé le chemin des filets depuis deux rencontres. Pour trouver la bonne carburation, le technicien allemand devra donc s'en remettre à ses remplaçants: Xherdan Shaqiri, auteur de la passe décisive pour le but vainqueur de Divock Origi ce week-end, ou encore Daniel Sturridge. "Nous devons non seulement marquer, mais nous devons aussi empêcher Barcelone de marquer", souligne Jurgen Klopp

L'histoire comme un espoir

Planter trois buts à un adversaire, les Reds l'ont déjà fait plus d'une fois cette année. En Ligue des Champions, ils l'ont fait en poule contre l'Etoile Rouge (4-0), mais aussi sur le terrain du Bayern (3-1) ou en quarts de finale à Porto (4-1). Seulement voilà, l'adversaire a une toute autre valeur. Mais les Barcelonais, qui n'ont plus remporté cette compétition depuis 2015, ne sont pas infaillibles. La preuve, la saison passée, l'AS Roma, battue (4-1) à l'aller, avait éliminé les Catalans en s'imposant (3-0) au retour en quarts de finale, avant de tomber sur Liverpool en demi-finale. Et dans la mémoire collective, les Reds sont les derniers à avoir renversé de manière incroyable une finale mal engagée. C'était en 2005, lors du 5e et dernier sacre de la formation anglaise en C1, aux dépens du Milan AC qui menait (3-0) à la mi-temps avant d'être battu à l'issue de la séance des tirs au but. Impossible n'est pas anglais ?