Lionel Messi propulse le Barça en demi-finales

Ligue des Champions : Lionel Messi propulse le Barça en demi-finales

Publié le , modifié le

Le FC Barcelone n'a pas fait dans le détail pour éliminer Manchester United en quarts de finale de la Ligue des Champions(3-0). Avec quatre buts d'écarts sur l'ensemble des deux matchs, les Espagnols font forte impression à quelques semaines des demi-finales. Avec deux buts, leur capitaine Lionel Messi a été flamboyant.

Le match :

Plié au bout de dix minutes. Les Mancuniens ont pourtant démarré le match tambour battant. D’abord grâce à Marcus Rashford et Jesse Lingard, qui ont tous les deux combiné à plusieurs reprises pour se créer des espaces et des occasions. Acculés, les Blaugranas ont passé dix premières minutes très pénibles. Et puis, il y a eu Messi. Son ouverture du score, à la 16e minute, a été un éclair dans le ciel catalan. Celui-ci s’est alors illuminé, et pour de bon. La suite n’a été qu’une formalité. Dès la 20e, David De Gea a enterré tous les espoirs mancuniens en commettant une énorme faute de main sur une frappe de Messi. Heureusement pour les Espagnols, mais malheureusement pour l'intérêt du match, Manchester United, coupé dans son élan, n'a plus jamais retrouvé sa vista du début. En seconde mi-temps, les Catalans se sont même permis de faire tourner le ballon, sans oublier de planter des bijoux, comme celui de Philippe Coutinho à la 61e minute. 

A 3-0, les Mancuniens ont baissé les bras. Et laissé leurs adversaires du soir retrouver les sommets européens, trois ans après. 

La minute : 16e 

Les premières minutes du match laissaient croire à une nouvelle remontada des Mancuniens, après celle tonitruante des huitièmes de finale face au Paris Saint-Germain. Transversale de Marcus Rashford, longues séquences offensives ponctuées de pénétrations de la part du trident Rashford-Martial-Lingard, nombreux corners...Les Blaugrana ne respiraient plus. Jusqu'à cette seizième minute. Lionel Messi récupèrait alors le ballon sur le côté droit. La suite étaot délicieuse : un petit pont sur le malhreueux Phil Jones, quelques dribbles et une formidable frappe enroulée du gauche. Mystifiés, les Mancuniens ne s'en remettraient pas. 

La décla : Clément Lenglet "Messi est inarrêtable"

Dans des propos rapportés par l'AFP: "Ca faisait trois ans qu'on n'avait pas passé ces quarts de finale, donc c'était super important de franchir à nouveau ce pas. Je pense qu'on l'a fait de la meilleure des manières, avec un 3-0, sans encaisser de but, avec de la qualité dans le jeu, avec de la gestion par moments parce qu'il faut savoir gérer ce genre de matches. Je pense qu'on l'a très bien fait, c'est une belle soirée pour nous. (Sur Messi et la C1) Il la veut, comme tous les joueurs, c'est un compétiteur hors pair, certainement l'un des plus grands compétiteurs du monde. Forcément quand il participe à une compétition, il a envie de la gagner. Il a le talent que certains n'ont pas et ça lui permet de faire des choses comme ce soir. Quand il a cette envie et cette détermination, il est quasiment inarrêtable."

Le chiffre : 3

Mine de rien, cela faisait trois ans que le FC Barcelone n'avait plus atteint les demi-finales de Ligue des Champions. De par sa domination financière et médiatique, le club espagnol donne toujours l'impression de demeurer au sommet du foot européen aux côtés de son rival madrilène. C'est en partie le cas. Mais en termes de résultat, les Catalans restaient sur trois années globalement plus moyennes que leurs années fastes du début de la décennie. Les voilà, de nouveau, en lice pour un triplé à un stade avancé de la saison. En demi-finales en Ligue des Champions où ils rencontreront soit le FC Porto soit Liverpool. Finalistes en Coupe du Roi face à Valence le 25 mai prochain. Leaders incontestés de Liga. Les Barcelonais pourraient bien reprendre leur trône en fin de saison. Celui de meilleur club du monde. 
 

Ligue des champions