Ligue des champions : Lionel Messi, cinq ans de disette

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Lionel Messi ne peut que constater les dégâts après cette défaite historique
Lionel Messi ne peut que constater les dégâts après cette défaite historique | Manu Fernandez / POOL / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Humilié avec son FC Barcelone face à un impressionnant Bayern Munich (2-8) ce vendredi soir à Lisbonne, Lionel Messi ne remportera pas sa cinquième Ligue des champions cette saison. Habitué à glaner les trophées, l’attaquant argentin n’a plus soulevé, comme le Barça, le moindre titre international depuis cinq ans maintenant. Une éternité pour l’un des plus grands joueurs de l’histoire, qui s’est totalement dérobé ce soir face au Bayern Munich.

"Robert Lewandowski est un grand footballeur, mais il n’est pas à la hauteur de Leo Messi. C’est clair pour tout le monde". Les louanges de Quique Sétien lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant-match jeudi auraient pu faire plaisir à n’importe quel joueur au monde. Mais pour Lionel Messi, encensé depuis son plus jeune âge, ils doivent apparaître bien ternes de la part de son très probable futur ancien entraîneur.

à voir aussi Ligue des champions : Tremblez face au grand Bayern Ligue des champions : Tremblez face au grand Bayern

Car Sétien ne devrait vraisemblablement pas, s’il ne décide pas de démissionner de lui-même, survivre à l’humiliation historique subie contre le Bayern Munich vendredi soir à l’Estádio da Luz (2-8). Une défaite impressionnante qui a annihilé les espoirs du FC Barcelone de soulever la sixième Ligue des champions de son histoire, la dernière ayant été remportée en 2015. Depuis - et après avoir remporté la Supercoupe d’Europe et la Coupe du monde des clubs la même année -, Lionel Messi et le Barça n’ont plus remporté le moindre titre international.

La Pulga dépassée ce soir

Déjà fort bien malheureux avec la sélection argentine, avec laquelle il n’a remporté que les Jeux olympiques en 2008, Messi enchaîne donc les désillusions avec son club depuis plusieurs saisons. Depuis 2015, le FC Barcelone s’est toujours au moins hissé jusqu'en quarts de finale de la Ligue des champions. Mais a subi la loi du Bayern Munich, de l’Atlético de Madrid et de la Juventus en 2015, 2016 et 2017.

à voir aussi Ligue des champions : la machine Bayern Munich humilie le FC Barcelone (8-2) et rallie les demi-finales Ligue des champions : la machine Bayern Munich humilie le FC Barcelone (8-2) et rallie les demi-finales

Les deux dernières saisons ont été plus traumatisantes pour les Catalans avec les remontadas réalisées par la Roma puis par Liverpool. Alors que le Final 8 s’arrête là pour Messi, cette rouste historique contre le Bayern devrait participer à ce trauma. La performance de l'Argentin pourrait en être le symbole ce soir. Totalement dépassé par les événements et absent des débats, la Pulga a été loin de son niveau. Son poteau trouvé en première période sur un centre fuyant (10e) puis son rush concrétisé par une frappe trop molle (20e) n’ont pas caché les faiblesses d’un Messi qui semble ne plus s’identifier au style de ce FC Barcelone.

Messi ne va plus dans la même direction que le Barça

Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Depuis plusieurs mois, Messi et le FC Barcelone ne semblent plus avancer dans la même direction. Même depuis la nomination de Quique Sétien - un entraîneur plus Barça-compatible que son prédécesseur Ernesto Valverde -, le club catalan ne propose plus depuis longtemps le jeu chatoyant qu’admirait toute l’Europe au tournant des années 2010. Preuve en est le plan de jeu de ce soir, qui a consisté à chercher la profondeur, dans le dos de la défense du Bayern Munich. Pour Messi, difficile de s’identifier à ce style qui ne lui convient que guère et qui ne lui permettra pas de remporter un premier titre international depuis 2015.

à voir aussi Ligue des champions : revivez l'humiliation historique subie par le FC Barcelone contre le Bayern Munich (2-8) Ligue des champions : revivez l'humiliation historique subie par le FC Barcelone contre le Bayern Munich (2-8)

Cinq années, pour un sextuple Ballon d’Or qui a remporté quatre fois la Ligue des champions (2006, 2009, 2011, 2015), s’apparente à une éternité. Comme chaque été, les rumeurs de transfert fantaisistes envoient Messi dans d’autres clubs en Europe. Mais cette année, avec ce point de rupture que représente cette humiliation historique contre le Bayern, l’idée d’un départ de la Pulga ne semble plus si loufoque. Pour gagner à nouveau en Catalogne, Messi devra espérer de profonds changements au sein de son Barça, que lui voit périr au fil des années, perdant ainsi l’espoir de remporter des titres sur la scène internationale.