Antonio Candreva
Antonio Candreva célèbre son but avec l'Inter contre Dortmund | AFP

Ligue des champions : l'Inter remporte le choc contre Dortmund, Barcelone évite le faux pas

Publié le , modifié le

L'Inter a dominé Dortmund (2-0) pour remporter le choc de cette troisième journée de Ligue des champions. De son côté, Barcelone a évité une mauvaise situation en s'imposant à Prague (1-2). Enfin, Naples a dû batailler pour battre Salzbourg (2-3) alors que Liverpool a maîtrisé Genk (1-4).

Pendant que l'OL s'inclinait contre Benfica et que Lille arrachait le nul face à Valence, quatre autres rencontres de Ligue des champions se déroulaient. Le Borussia Dortmund s'est incliné contre l'Inter (2-0) dans le choc de la soirée, alors que le FC Barcelone a évité le piège tendu par le Slavia Prague (1-2). Liverpool n'a pas tremblé à Genk (1-4) pendant que Naples s'est sorti d'un thriller autrichien contre Salzbourg (2-3).

L'Inter s'offre le choc du soir

Le Borussia Dortmund a fait la mauvaise opération de la soirée, en permettant à l'Inter de revenir à hauteur dans le groupe F (2-0) . Les Milanais ont ouvert le score à la 22e minute grâce à un ballon parfait par-dessus la défense de De Vrij vers Lautaro Martinez. L'Argentin a enchaîné avec un contrôle de la poitrine et un tacle-tir devant Roman Bürki (22e). L'attaquant a obtenuu une balle de doublé à la 82e minute, sur un penalty finalement détourné par le portier de Dortmund. Antonio Candreva a assuré le succès intériste sur un contre fulgurant dans les dernières minutes (88e).

 

Barcelone loin d'être impérial

Dans l'autre rencontre du groupe F, Barcelone a évité un faux pas chez le Slavia Prague (1-2). Dès la 3e minute, Luis Suarez a profité d'une offrande d'Arthur après un ballon perdu dans les trente mètres tchèques. L'occasion de mettre fin à une disette de quatre ans à l'extérieur en Ligue des champions. Prague est revenu dans le match juste après la pause. Deux Tchèques et un long ballon ont suffi à mettre en panique la défense catalane. Jan Boril a profité d'un très bon jeu en pivot de Lukas Masopust pour battre Marc-André ter Stegen. Les Barcelonais se sont finalement imposés sur un coup de pied arrêté repris par Luis Suarez au second poteau et dévié dans son propre but par Peter Olayinka. Ils prennent la tête du groupe F avec trois points d'avance sur l'Inter et Dortmund. Non sans mal.

Naples s'en sort, Liverpool déroule

Dans le groupe E, Liverpool a eu du mal à confirmer l'ouverture du score rapide d'Alex Oxlade-Chamberlain (2e). Le milieu anglais a dû attendre la 57e minute pour s'offrir un doublé -d'une sublime frappe partie lober le gardien- et permettre aux Reds de faire le break. Sadio Mané (77e) et Mohammed Salah (87e) ont scellé la victoire de Liverpool en Belgique, avant que Stephen Odey ne sauve l'honneur des locaux (88e). Naples a eu beaucoup plus de mal contre Salzbourg et l'inévitable Erlinh Braut Haaland. Le doublé du Norvégien (40e, 72e), répondant à celui de Dries Mertens (17e, 64e), n'a pas été suffisant. Lorenzo Insigne a finalement inscrit le but de la victoire dans la minute suivant l'égalisation autrichienne (73e). Les Napolitains gardent la tête du groupe E avec sept points, un de plus que Liverpool et quatre de plus que Salzbourg. 

Haaland, premier joueur à marquer six buts sur ses trois premiers matches de LDC

à voir aussi Ligue des champions : Lyon se saborde contre Benfica Ligue des champions : Lyon se saborde contre Benfica à voir aussi Ligue des champions : Lille arrache un nul contre Valence et maintient l'espoir Ligue des champions : Lille arrache un nul contre Valence et maintient l'espoir