Araujo Mount chelsea lille

Ligue des champions : Lille y a cru mais s'incline contre Chelsea

Publié le , modifié le

Après sa défaite cinglante contre l'Ajax Amsterdam (0-3), Lille a montré un bien meilleur visage contre Chelsea en Ligue des Champions mercredi soir. Les Dogues ont rivalisé avec les hommes de Frank Lampard, mais ils ont fini par s'incliner (1-2). Après l'ouverture du score de Tammy Abraham pour les Blues, Victor Osimhen a ramené les siens à 1-1 en première mi-temps. Mais Willian a redonné l'avantage à Chelsea en fin d'un match, d'une superbe reprise de volée. Lille reste bloqué à 0 point, les Blues se relancent.

C'est mieux, mais il en manque encore pour jouer les premiers rôles en Ligue des Champions. Opposés à une équipe de Chelsea bien en place et habituée aux joutes européennes, les Lillois n'ont pas été hors du coup comme cela avait été le cas contre l'Ajax lors de leur entrée en lice il y a deux semaines (0-3). Toujours un peu tendres et naïfs, les hommes de Christophe Galtier auront tout de même montré du caractère. Dominés en début de rencontre dans les duels, et plombés par des relances mal pensées, ils ont ensuite réussi à s'offrir plusieurs belles situations. Jusqu'à la dernière minute, les Blues ont craint le retour des Dogues.

Abraham guide les Blues

C'est Tammy Abraham qui a lancé la rencontre. Le jeune attaquant de Chelsea, propulsé titulaire cette saison, a ouvert le score à la 21e minute, enchaînant contrôle en porte manteau à mi-hauteur et finition à bout portant. Son neuvième but de la saison permet aux Blues de prendre l'avantage, mais cela a le mérite de réveiller les Lillois, qui se procurent un gros temps fort à la demi-heure de jeu. Luiz Araujo manque l'égalisation mais obtient le corner, lequel est tiré au premier poteau sur Benjamin André qui tente une madjer : nouveau corner. Cette fois, c'est Victor Osimhen qui s'élève plus haut que tout le monde pour tromper Kepa d'une tête piquée chirurgicale. La veille, son entraîneur reconnaissait qu'il devait "améliorer son jeu de tête". Jolie réponse de l'avant-centre nigérian.

A la pause, les deux équipes sont à égalité (1-1), mais Chelsea a globalement dominé et surtout touché le poteau par Jorginho dans le temps additionnel (45+2'). Si André a encore failli trouvé les filets sur corner, d'une tête au premier poteau (51'), et si Osimhen a été un peu trop individualiste sur un contre (70'), ce sont les Anglais qui se sont procuré le plus de situations chaudes. Comme sur leur premier but encaissé, l'alignement défensif des Lillois a laissé trop de largesses. Sur un superbe centre de Reece James, Willian a tout le loisir de claquer une reprise de volée, qui lobe Mike Maignan en rebondissant (77'). Le but est superbe et il suffit à assurer la victoire aux Blues, qui rebondissent après leur défaite initiale contre Valence (0-1). C'est plus compliqué pour Lille, qui reste bon dernier du groupe H avec 0 point inscrit.

La décla

Christophe Galtier : "On a perdu notre deuxième match, et le premier à domicile. Ça s'explique sur de la timidité, encore, en début de match. On a affaire à une équipe qui a l'habitude de jouer ce genre de matchs tous les week-ends, la Coupe d'Europe toutes les saisons, et on a vu la différence qu'il y avait avec nous. (...) L'équipe (Lille) a ses limites. Sur un plan collectif, on a eu des temps forts. Sur nos temps faibles, nous encaissons des buts, on souffre, et ça nous pénalise sur les deux matches. Dans le match sur certains moments, il y a eu un écart important entre les deux équipes."