Victor Osimhen bloqué par le défenseur de l'Ajax Amsterdam, Lisandro Martinez
Victor Osimhen bloqué par le défenseur de l'Ajax Amsterdam, Lisandro Martinez | AFP - DENIS CHARLET

Ligue des champions: Lille, encore vaincu par l'Ajax, dit adieu à l'Europe

Publié le , modifié le

Mathématiquement éliminé de la Ligue des champions avant le match avec un seul nul à son actif, Lille a subi (2-0) une 4e défaite, lors de la venue de l'Ajax Amsterdam. Malgré le tout petit espoir de participer à la Ligue Europa, les Lillois ont été cueillis à froid en encaissant un but dès la 2e minute. L'Ajax occupe la tête de ce groupe H, avec deux points d'avance sur Chelsea et Valence, qui se sont neutralisés (2-2) un peu plus tôt.

Deux minutes, pas une de plus. Il n'a fallu que deux minutes à Lille pour enterrer ses derniers (très) minces espoirs de poursuivre un parcours européen, via la Ligue Europa. Eliminé de la C1, sans le moindre succès jusque-là dans cette phase de poules, ils ont craqué en moins de deux minutes face à la rapidité et au talent des joueurs de l'Ajax, avec un décalage sans contrôle de Tadic pour Ziyech qui trompait Mike Maignan pour l'ouverture du score précoce (2e, 1-0). 

Comment le Losc pouvait remonter la pente ? Comment une équipe, déjà éliminée de cette compétition, pouvait se remobiliser face au demi-finaliste de la précédente édition ? Comment un collectif, qui n'a gagné qu'un seul de ses dix derniers matches (toutes compétitions confondues), pouvait se relever d'un tel démarrage ? Comment réaliser un exploit sans sa charnière centrale titulaire (Soumaoro-Fonte), une semaine après avoir vu son staff amputé de deux adjoints de Christophe Galtier ? La suite de la rencontre a montré que le ressort n'a jamais été trouvé. A sa main, l'équipe néerlandaise a géré la rencontre. Le duo d'attaque de l'Ajax s'occupait de maintenir la tête des Nordistes sous l'eau, avec une nouvelle combinaison conclue par une parade de Maignan (12e). 

à voir aussi Ligue des champions : revivez Lille - Ajax Amsterdam Ligue des champions : revivez Lille - Ajax Amsterdam

Le réalisme d'un grand d'Europe

En l'absence de sa charnière Blind-Veltman, l'Ajax concédait une grosse occasion, sur un centre de Soumaré coupé par Bamba devant le but vide, mais ce dernier ratait la cible et, de toute façon, était signalé hors jeu (31e). Ce loupé était symptomatique du manque de confiance des Lillois. Après la pause, certainement secoués par le discours de leur entraîneur, les Lillois étaient les premiers en action, avec un tir de Yazici bien capté par Onana (47e),  puis par un débordement de Mandava dont le centre était repris par Osimhen, contré (49e), avant que ce dernier ne déborde à son tour pour un centre en retrait pour Ikoné qui ratait encore une fois la cible à 8m (50e). Puis, il fallait un sauvetage acrobatique de Tagliafico devant Osimhen pour que l'attaquant lillois ne soit pas en position d'égaliser sur un centre très tendu d'Ikoné (58e). 

Face à cette pluie d'occasions franches non transformées au tableau d'affichage, Lille subissait le contre-coup. Un coup de poignard même, sous forme d'un contre rondement mené, avec un centre rentrant de Ziyech pour Promes, qui plaçait son extérieur du pied droit au deuxième poteau, pour tromper le portier nordiste (59e, 2-0). A la 71e minute, les Nordistes étaient tout près de marquer. Mais le gardien adverse, Onana repoussait coup sur coup une frappe de Bamba puis une reprise de Yazici, écœurant un peu plus ses adversaires. Le but de Ziyech à la 76e minute, était finalement refusé pour une main du Marocain lors d'un contact avec un Lillois qui le contraignait à quitter les siens quelques minutes après. Mais cela ne changeait rien à la finalité de cette rencontre.

Troisième victoire, une place de leader, le demi-finaliste de la saison passée a montré à Lille ce qui séparait une équipe en confiance et une en plein doute.