Ligue des champions : les Parisiens savourent leur qualification en finale

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Hemard
La joie collective des Parisiens
La joie collective des Parisiens | David Ramos / POOL / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Qualifié pour la première fois de son histoire en finale de la Ligue des champions, le PSG savoure cette soirée historique. Au micro de RMC Sport, les visages parisiens reviennent sur leur victoire facile contre le RB Leipzig (3-0). Une victoire nette et historique, dont Paris et ses supporters se souviendront.

• Thomas Tuchel, au micro de RMC Sport

"Incroyable, mais nous sommes ici pour jouer les finales, pour les gagner. L’équipe a très bien joué, a montré ses qualités, sa détermination. C’est mérité de gagner. Je sentais la pression aujourd’hui avant le match, ce n’était pas facile. Mais j’ai des joueurs habitués à jouer avec cette pression, qui aiment cette pression de ces matchs décisifs. Un match de foot, même à 3-0 à la 85e, ce n’est pas fini. Je ne suis jamais détendu. Notre plan était de rester dans nos principes de jeu, de contrôler les derniers espaces, les contre-attaques, d’utiliser l’accélération de Neymar, Mbappé et Di Maria entre les lignes et avec le ballon. C’est une compétition pour les joueurs. Ils doivent se sentir confortables sur le terrain, sans grands changements tactiques. On s’adapte à l’adversaire mais sans faire trop de changements. Normalement les supporters devraient être là, le foot c’est pour les spectateurs. On a fait ça ensemble, on sent qu’ils sont avec nous, qu’ils y croient, qu’ils ont confiance en nous. Je vais profiter de regarder ce match demain avec les joueurs, profiter. On sait bien que le Bayern est le favori, mais c’est dur contre Lyon. La finale, c’est le plus grand match de ma carrière."

• Thiago Silva, au micro de RMC Sport

"Ce n’était pas facile du tout. Il y a eu des moments très difficiles, mais aujourd’hui on a mérité d’être en finale. Je suis très content de mon équipe, du comportement qu’on a eu. On a essayé de jouer jusque la fin, sans encaisser de but. Devant on sait qu’on est très très fort. C’est historique déjà, mais ce n’est pas la fin. Il faut fêter cette qualification mais se reposer pour dimanche, ce ne sera pas un match facile. Je préfère ne pas parler de ce sujet (son départ, NDLR), ça ne va pas nous aider. Pour l’instant oui ce sera le dernier match. J’espère qu’on pourra le fêter avec ce titre pour lequel j’ai signé en 2012. Bayern ou Lyon, ce n’est pas important. Je crois que cette année on a trouvé l’équilibre. On a deux joueurs par poste. Il faut continuer avec cette mentalité, on se prépare très, très bien. Après la pandémie, on a fait quelque chose d’extraordinaire. Cette Ligue des champions on va toujours s’en rappeler après cette année. Maintenant il faut bien se préparer pour ce match dimanche".

à voir aussi Ligue des champions : Neymar, l'art de briller sans marquer Ligue des champions : Neymar, l'art de briller sans marquer

• Angel Di Maria, au micro de RMC Sport

"On est très content. L’équipe a fait un grand travail, un grand match. On veut écrire l’histoire du club et on a réussi en allant en finale de C1. Si on continue comme aujourd’hui… Leipzig ? C’est nous qui les avons rendus faibles, on a joué à 100%. Au début du match c’est toujours 50/50. On savait qu’avec cette énorme énergie qu’on avait, on pouvait gagner le match, c’est ce qu’on a fait. Ça va être dur de trouver le sommeil avec la finale en tête. Ce qui est important c’est de travailler le match. On voit bien que le championnat de France est d’un très bon niveau. On a montré qu’on est au niveau de toutes les ligues. On est pas qu’à un pas de faire l’histoire du club. Déjà être en finale c’était faire l’histoire du club."

• Nasser Al Khelaïfi, au micro de RMC Sport

"C’est une soirée historique pour nous pour le club. Une soirée magnifique. Un match parfait ce soir contre  une équipe pas facile du tout. Je suis très fier, très heureux. Fier de mes joueurs, de mon staff technique. C’est un rêve mais il doit continuer. On mérite de célébrer ce soir cette soirée historique, magnifique.  Je sais que les supporters sont avec nous, c’est une victoire aussi pour eux. Ça faisait longtemps qu’ils attendaient ça. Depuis 2011, notre rêve c'était la ligue des champions. On est proche de notre rêve. On est là, on mérite ce trophée. On doit tout donner."

 

à voir aussi Ligue des champions : le Paris Saint-Germain se qualifie pour sa première finale en surclassant Leipzig Ligue des champions : le Paris Saint-Germain se qualifie pour sa première finale en surclassant Leipzig

• Sergio Rico, au micro de RMC Sport

"Je suis très content et très heureux d’avoir eu cette opportunité. Content d’avoir cette récompense. Dans ces moments-là il n’y a pas de mots pour décrire ce qu’on ressent. Tout le monde est heureux, tout le monde le mérite vu le travail abattu cette année. C’est indescriptible. On a pris soin des détails, étudié les mouvements de Leipzig et on a rajouté une concentration et un état d’esprit supérieurs à d’habitude. Quand on est comme ça, on est difficile à arrêter. Je pense que notre supériorité a été totale et complète dans le niveau et la possession. Avec l’intensité combiné au talent individuel de nos joueurs, c’est très difficile de nous battre."

• Julian Nagelsmann, au micro de Sky Allemagne

"Le deuxième but a été malheureux, c'était un peu un cadeau, comme le troisième. À ce niveau on est très vite punis. Mais nous voulions jouer au football, ouvrir, et les erreurs ça arrive. Nous sommes bien entrés dans la deuxième période, et on prend ce troisième but venu de nulle part. Ce soir (mardi), l'adversaire a été simplement plus fort que nous, et nous devons l'accepter. Évidemment quand on revoit un match, on trouve toujours des choses qu'on aurait pu faire autrement. Mais nous étions en demi-finales, on peut en être fiers, mais nous aurions bien aimé faire un pas de plus."

• Markus Krösche, directeur sportif du RB Leipzig au micro de Sky Allemagne :

"Nous pouvons être satisfaits de notre parcours en Ligue des champions cette saison, je suis très fier de l'équipe, mais ce soir Paris a été simplement plus fort. Nous n'avons jamais vraiment trouvé notre rythme, Paris s'est mieux adapté tactiquement, ils ont très bien joué, ils ont fait très peu d'erreurs et nous en avons fait quelques unes. C'est un processus, nous devons apprendre de cette aventure. Mais nous avons prouvé que nous pouvons être compétitifs au plus haut niveau. Aujourd'hui nous avons accumulé beaucoup d'expérience".