Mohamed Salah avec Liverpool en Ligue des champions le 17 septembre 2019
Mohamed Salah avec Liverpool en Ligue des champions le 17 septembre 2019 | François WALSCHAERTS / AFP

Ligue des champions : Les enjeux de la dernière journée des groupes de mardi

Publié le , modifié le

La phase de poules de la Ligue des champions s'achève ce mardi et mercredi. Déjà 8 clubs sont déjà qualifiés (parmi lesquels Barcelone, PSG, Juventus, Real Madrid...), les 8 autres se dévoilant durant ces deux soirée, tout comme les équipes reversées en Ligue Europa. Le point complet sur chaque groupe, et notamment celui de Lyon, jouant ce mardi.

Quatre groupes vont donner leur verdict ce mardi lors de la dernière journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Huit formations seront inscrites au tableau des huitièmes des finales, et quatre seront reléguées en Ligue Europa. 

Groupe E : Liverpool sous la menace

Assez inattendu, le champion en titre n'a pas son billet en poche avant la dernière journée de groupes. Liverpool ne doit pas perdre sur la pelouse du RedBull Salzbourg. Une équipe qui avait donné du fil à retordre aux Reds à l'aller (4-3). Leader du groupe, le club anglais ne compte qu'un seul point d'avance sur Naples, qui défie Genk, et trois sur les Autrichiens. Trois équipes ont encore la possibilité de se qualifier : Liverpool, Naples et Salzbourg. Chaque combinaison de duo s'avère même réalisable. 

Pour Liverpool, un nul suffit mais n'assure pas la première place. Pour Naples, un nul est également suffisant, tout comme tout autre résultat qu'une victoire de Salzbourg sur Liverpool. Enfin les Autrichiens seront qualifiés en cas de succès sur les Reds et si Naples ne bat pas Genk. Un second scénario est possible : si le Napoli gagne, Salzbourg doit battre Liverpool par un meilleur score que 4-3. Ce scénario s'avérerait fatal pour le tenant du titre, qui serait alors reversé en Ligue Europa.

Les matches et le classement :

Salzbourg - Liverpool (18h55)
Genk - Naples (18h55)

Groupe F : derrière Barcelone, un cador sautera

Lors du tirage au sort, cette poule était qualifiée de celle de la mort. Pertinemment, il était certain qu'une grosse écurie n'allait pas poursuivre la compétition. Ça ne sera pas le FC Barcelone, qualifié et assuré de la première place. Ça se jouera entre l'Inter Milan, le lauréat de 2010, et Dortmund, finaliste malheureux en 2013. Les deux équipes possèdent chacune sept points, avec toutefois un avantage aux Milanais grâce à un goal average particulier favorable sur le BVB (victoire 2-0 et défaite 3-2).

En revanche, l'Inter aura fort à faire pour se qualifier en recevant le Barça, qui fera sans Lionel Messi, ménagé. Les Italiens seront qualifiés en cas de victoire, ou s'ils réalisent le même résultat que Dortmund. Pour les Allemands, qui défient le Slavia Prague, le constat est simple. Un meilleur résultat que leur adversaire à distance leur offre le billet pour la suite. 

Les matches et le classement : 

Inter Milan - Barcelone (21h)
Dortmund - Slavia Prague (21h)

Groupe G : Lyon peut tout connaitre

Seul Leipzig est tranquille, le ticket déjà en poche. Derrière, Lyon et le Zénith vont se jouer à distance la seconde place qualificative. L'OL peut d'ailleurs finir à n'importe quelle place du groupe. La suite de son aventure oscille donc d'une première place de groupe à une sortie prématurée de la scène européenne. Une victoire permettrait à Lyon de finir en tête. En cas de match nul, les Lyonnais devront espérer une défaite du Zénith à Benfica. Dans le cas contraire, ils seront reversés en Ligue Europa. Enfin, si l'OL s'incline et que le Zénith prend un point à Benfica, il sera reversé en C3. En cas de défaite et de succès de Benfica, Lyon finira dernier.

à voir aussi Inquiet, Lyon joue sa survie en Ligue des champions Inquiet, Lyon joue sa survie en Ligue des champions

Leipzig, déjà qualifié, n'a besoin que d'un point pour remporter son groupe. Pour Saint-Pétersbourg, la qualification passe par un succès contre Benfica, sans que Lyon ne gagne. Autre cas possible : un match nul dans les deux rencontres engendrerait un statu-quo dans la poule, portant Leipzig et le Zénith en phase finale. Enfin, Benfica ne peut plus espérer se qualifier mais peut cependant jouer la troisième place, en battant le Zenith sur un score meilleur que 3-1 tout en voyant Lyon ne pas s'imposer. Ou, plus simplement, un succès combiné à une défaite lyonnaise donnerait aux Portugais l'accès à la Ligue Europa. Simple non ?

Les matches et le classement : 

Lyon - Leipzig (21h)
Benfica - Zénith (21h)

Groupe H : suspense total

Tout comme dans la poule E, aucune équipe ne détient le sésame. Mais l'Ajax Amsterdam est en meilleure posture que ses concurrents. Premiers du groupe, les Néerlandais seront qualifiés s'ils ne perdent pas face à Valence. En cas de revers, ils s'en remettront à Lille, qui devra priver Chelsea d'une victoire. Pour Valence, l'affaire est assez simple aussi. Une victoire, ou un résultat égal à celui de Chelsea, permet aux Espagnols de se hisser en 8e. Enfin, Chelsea est qualifié en cas de victoire, ou de nul seulement si Valence perd contre l'Ajax.

Pour le dernier de la bande, Lille, il n'y a plus d'enjeu. De retour sur la grande scène européenne depuis 2013, le LOSC ne compte qu'un point en cinq rencontres et ne peut remonter à la troisième place. Mais les Nordistes peuvent jouer un rôle déterminant dans la finalité du groupe.

Les matches et le classement :

Chelsea - Lille (21h)
Ajax - Valence (21h)