Ligue des Champions: Leicester croit en ses chances contre l'Atletico

Ligue des Champions: Leicester croit en ses chances contre l'Atletico

Publié le , modifié le

Battus (1-0) à l'aller en Espagne les Anglais de Leicester veulent croire en leur bonne étoile ce mardi lors du match retour. Après avoir redressé la tête en championnat et s'être éloignés de la zone rouge, les "Foxes" espèrent retrouver les forces morales qui leur avaient permis de toucher leur rêve la saison dernière, et de renouer avec l'enthousiasme qui les avait portés pour poursuivre leur chemin en Ligue des Champions. D'ailleurs, à Leicester on considère ne plus trop avoir le choix, car pour le club, le seul moyen de revoir le continent la saison prochaine serait une improbable victoire en finale, le 3 juin à Cardiff.

Le renvoi contesté de Claudio Ranieri, l'homme qui avait mené Leicester au titre la saison passée, et son remplacement par Craig Shakespeare pouvait entraîner des craintes. Finalement, le champion d'Angleterre a retrouvé quelques couleurs et pris des points précieux après avoir longtemps été menacé par la relégation. Tous ces problèmes ne sont cependant pas résolus, notamment ceux aperçus dans les premiers de la saison. A savoir une équipe trop fortement remaniée, beaucoup de départ dont celui de N'Golo Kante, et surtout les deux fers de lance de la saison passée, le buteur Jamie Vardy et Riyad Mahez, bien en deça de leur niveau. Ils ne pèsent plus sur le jeu de l'équipe, peut-être par manque d'envie ou simplement de façon plus prosaïque parce que rééditer cette saison fabuleuse était impossible, et, évidemment, les résultats s'en ressentent. Ajoutez à cela le nombre de matches plus conséquent disputés par les Anglais avec un effectif pas forcément ajusté, et l'on comprend le trouble au sein d'un club qui était encore en D2 il y a peu. 

L'Europe pour poursuivre le rêve 

Mais l'Europe a échappé à ce marasme et Leicester a plutôt bien conduit son parcours. Sa défaite en quarts de finale aller (1-0, penalty de Griezmann) laisse les jeux ouverts. Tout est en effet possible, si les Anglais parviennent à hisser leur niveau de jeu et à retrouver leur grain de folie. Pour Vardy, par exemple, dont ce match pourrait bien être une chance de retrouver ses sensations et d'éclairer l'avenir. A 30 ans, l'attaquant sait qu'il n'aura peut-être jamais d'autre occasion de laisser sa marque sur la compétition. Mais pour s'en sortir, il faudra ne rien lâcher. Shakespeare en tout cas, espère bien écrire un nouvel acte pour le théâtre européen.

L'Atletico veut éviter les tirs au but

Ce sera malgré tout très compliqué. Car ce petit but d'avance, les Colchoneros vont le défendre ardemment. Ils ont préparé ce rendez-vous de la meilleure des façons en dominant Osasuna, la lanterne rouge, sans perdre trop de jus. Ils devraient être dans la meilleure configuration possible pour se rendre au King Power Stadium. Diego Simeone est plutôt confiant en son armada offensive: Griezmann bien sûr, mais aussi Gameiro, Ferreira-Carrasco ou encore Filipe Luis. Si l'un d'eux parvient à trouver la faille chez les Foxes, l'Atletico sera en position plus que favorable. Car ce que le coach redoute le plus, c'est la séance de tirs au but. L'Atletico Madrid vient de rater ses six derniers penalties en Liga et cette fébrilité inquiète. Champions du mental et du réalisme, les "Colchoneros" semblent paradoxalement perdre leurs moyens dès qu'ils se retrouvent seuls en face-à-face contre le gardien adverse. Le meilleur moyen d'éviter ce cas de figure, pour Simeone, est donc de ne pas être attentiste, mais d'aller de l'avant pour faire la différence.   

Christian Grégoire