Ligue des champions : Le Real Madrid et Zinédine Zidane jouent presque leur survie à Galatasaray

Publié le , modifié le

Auteur·e : Quentin Ramelet
Zinédine Zidane pensif
Zinédine Zidane en danger au Real Madrid ? | BURAK AKBULUT / ANADOLU AGENCY

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Ça passe, ou ça casse. Le Real Madrid est déjà sous pression maximale au moment d'aborder un déplacement périlleux à Istanbul, à Galatasaray (21h00) à l'occasion de la 3e journée de Ligue des champions. L'entraîneur français des Merengue, Zinédine Zidane, n'a jamais été aussi mal-en-point avec "son" Real qui doit absolument s'imposer pour éviter une immense déconvenue...

Défaite interdite : le Real Madrid de Zinédine Zidane, à l'arrêt dans la phase de groupes de Ligue des champions, dispute ce mardi à Istanbul un match crucial pour son avenir européen dans un contexte bouillant, à Galatarasay pour la 3e journée de C1. En 23 participations au premier tour de la Champion's League moderne (depuis 1992), la Maison blanche s'est qualifiée 23 fois pour la phase à élimination directe, un record. L'ogre aux treize sacres européens peut-il connaître l'humiliation d'une sortie inédite ? Plus rien n'est exclu après le pire démarrage madrilène en phase de poules : une lourde défaite 3-0 à Paris puis un nul poussif 2-2 contre Bruges ont compliqué ses chances dans le groupe A. Et s'il y en a qui est au cœur du cyclone, c'est bien le technicien français. Pour la première fois de sa carrière, sa place sur le banc madrilène est plus que jamais menacée.

"Je ne vais pas dire que cela ne me gêne pas, car cela me gêne, cela ne me plaît pas", a lâché Zidane lors d'une conférence de presse d'avant-match. Cette réponse faisait écho à une question à son avenir, plus trouble que jamais du côté de Madrid. "Ce qu'il me reste à faire en tant qu'entraîneur, c'est de tout donner avec mes joueurs et penser de façon positive, comme toujours", a ajouté "Zizou", interrogé sur les noms qui circulent dans la presse sur les potentiels prétendants à sa succession, comme Jose Mourinho. Questionné sur les éventuelles conséquences pour lui en cas de défaite mardi, Zidane a répondu : "Ce n'est pas à moi qu'il faut poser la question. Moi, je veux toujours être ici".

Ramos "à la vie, à la mort" avec Zidane

Dernier du groupe A en Ligue des champions, le Real Madrid n'a pas le droit de perdre mardi face à Galatasaray dans un stade qui s'annonce bouillant, sous peine de mettre en péril sa qualification pour la phase finale. "Nous sommes conscients de la situation", a déclaré Zidane, ajoutant que ses joueurs allaient faire preuve de "beaucoup de caractère" pour tenter de décrocher trois points à Istanbul. "J'ai entièrement confiance en mes joueurs (...) Les joueurs veulent gagner, leur motivation est forte", a-t-il ajouté. S'exprimant avant Zidane, Sergio Ramos a envoyé un message de soutien à son entraîneur. "Tout le monde sait que le vestiaire est à la vie et à la mort avec Zizou", a souligné le capitaine de la "Maison Blanche", ajoutant que Zidane "mérite le respect après tout ce qu'il a fait". "Tout ce que nous avons à l'esprit, c'est gagner", a-t-il ajouté. "C'est ça ou rien". Zidane, bien qu'il puisse compter sur le soutien de ses joueurs, est prévenu.

Avec AFP