Ronaldo
Le Real Madrid et Tottenham n'ont pu se départager au Bernadeu (1-1). | GABRIEL BOUYS / AFP

Ligue des champions : Le Real et Tottenham incapables de se départager (1-1)

Publié le , modifié le

L'affiche du dernier match de la phase aller du groupe H opposant le Real Madrid et Tottenham était plus qu'alléchante. Avec 6 points en deux journées, les deux équipes, qui comportent les deux meilleurs buteurs de Ligue des champions, voulaient marquer un grand coup afin de faire un grand pas vers les phases finales de la compétition. Mais si Ronaldo a tenu son rang en inscrivant un nouveau but sur pénalty, son coéquipier Raphael Varane a, lui, marqué contre son camp (1-1).

Après un sans-faute des deux équipes, ponctué par deux doublés de Ronaldo contre Nicosie (3-0) et Dortmund (3-1) et 5 buts de Kane contre Dortmund (3-1) et face à Nicosie (3-0), cette dernière soirée de match aller du groupe H avait déjà l’odeur d’une petite finale. Et quel autre stade que le Santiago Bernabeu pour accueillir ce duel entre les deux meilleurs buteurs de la Ligue des champions ?

C’est Cristiano Ronaldo, le maître des lieux, qui lançait le début des hostilités dès la 5e minute de jeu en reprenant un ballon d’Hakimi de la tête sur le poteau d’Hugo Lloris. Le Portugais réitérait en enchaînant un contrôle-frappe du droit en dehors de la surface des Anglais (17e). Au tour d’Harry Kane de se montrer dangereux : après avoir gagné son duel face à Casemiro, le Gallois pique la balle de la tête, déviée en corner de justesse par Navas (19e).

Tottenham à contre-courant

Avec 66% de possession et 188 passes contre 88, il ne manquait plus qu’un but au Real pour concrétiser sa domination. Sauf que, contre le cours du jeu, l’ouverture du score est venue des Spurs. Sur un centre de l’ancien parisien Serge Aurier, Varane, au duel avec Kane, voit la balle lui rebondir sur le tibia avant de terminer au fond de ses filets devant des spectateurs médusés (30e).

Benzema a bien failli rendre justice à son équipe lui-même, sauf que le Français manquait l’immanquable devant le but anglais complètement vide. Mais dans sa maison, Ronaldo prenait Lloris à contre-pied sur penalty (43e) suite à une faute grossière d’Aurier sur Tony Kroos et remettait les siens sur de bons rails avant de rentrer aux vestiaires.

Lloris et Navas intraitables

Décidément, Karim Benzema n’est pas en réussite. L’attaquant français reprend un centre du jeune Hakimi à bout portant mais Lloris effectue un arrêt réflexe du pied gauche (54e). Le Real n’arrive pas à prendre l’avantage. Y compris lorsque c’est Ronaldo qui se présente à lui. Sa lourde frappe du droit (63e) oblige le gardien français à s’envoler pour claquer la balle au-dessus de son but. Mais le Portugais n’abdique pas. Deux minutes plus tard, le ballon d’or élimine trois joueurs dans un raid solitaire, ponctué par un grand pont puis d’une frappe aux 18 mètres, encore une fois captée par un intraitable Lloris.

Piqué au vif en voyant les exploits de son rival portugais, Harry Kane, oublié par la défense espagnole, croise sa frappe que dévie légèrement Navas (71e) en obligeant le Gallois à rester muet. Eriksen y va de sa tentative via un missile du droit mais Navas sortait le ballon d’une belle envolée (73e). Le dernier quart d’heure, terne en occasions, n’a pu départager les deux clubs qui se retrouveront mardi 1er novembre pour un match retour, synonyme de finale du groupe H. 

Ronaldo 1, Kane 0

Le Real Madrid, désormais invaincu lors de ses 29 derniers matches en phase de groupes de la Ligue des champions (22 victoires, 8 nuls), n’a plus perdu depuis octobre 2012, face à Dortmund. Et son maître à jouer portugais, qui rejoint donc Harry Kane en haut du classement des buteurs (5), en est à 95 buts en 91 matches de Ligue des champions.

Déclarations : 

Keylor Navas (gardien du Real Madrid, au micro de la télévision espagnole): "On aurait pu mieux faire le travail mais au final, nous ne pouvons pas être satisfaits. Nous voulions gagner, nous avons travaillé tout le match pour ça. Nous avons affronté un grand adversaire et il y a eu beaucoup d'occasions de part et d'autre. Mais c'est difficile, quand les équipes sont bien positionnées c'est compliqué. Lloris a fait de belles parades. Nous nous sommes créé des occasions, nous avons essayé de marquer mais souvent les choses ne nous ont pas souri."

Harry Kane (attaquant de Tottenham, au micro de BT Sports): "On s'attendait à ce qu'ils aient des occasions et à vivre un match difficile. Repartir avec un point du Bernabeu, on signerait pour ça tous les jours de l'année. Cela montre à quel point nous avons progressé en tant qu'équipe."

Hugo Lloris (gardien et capitaine de Tottenham, au micro de la chaîne britannique BT Sports): "C'est un plaisir de communier avec mes partenaires après avoir joué ici au Bernabeu. Les sensations sont fantastiques. Nous avons été meilleurs en première période et nous avons eu de belles occasions. A ce niveau de football, c'est une belle sensation d'obtenir un bon nul. Les Madrilènes ont mis beaucoup de pression sur nous. Nous aurions pu nous écrouler et concéder un second but, mais virer à 1-1 à la pause était une bonne chose et nous avons continué à travailler ensemble jusqu'au bout."

Les autres résultats du groupe :

APOEL Nicosie 1 - 1 Borussia Dortmund