Ligue des champions : Le Real se qualifie pour les 8e, Naples reste en vie

Ligue des champions : Le Real se qualifie pour les 8e, Naples reste en vie

Publié le , modifié le

Le Real Madrid s'est qualifié pour les 8e de finale de la Ligue des champions grâce à sa démonstration chez l'Apoel Nicosie (6-0), éliminant du même coup le Borussia Dortmund, dominé mardi (2-1) lors de la 5e journée par Tottenham, assuré de finir 1er du groupe H. De son côté, Naples avait une chance infime de poursuivre sa route mais celle-ci a un peu grandi mardi grâce à sa victoire 3-0 contre le Shakhtar Donetsk.

Un festival: Le Real Madrid, en panne d'efficacité en championnat, a retrouvé des couleurs en balayant l'Apoel Nicosie (6-0) et validé son billet pour les 8e, grâce notamment à des doublés de Ronaldo et Benzema. Malgré ce carton plein, le double champion d'Europe en titre ne rattrapera pas Tottenham en tête du groupe H. Dès la 23e minute, les Espagnols trouvaient le chemin des filets sur une reprise de volée limpide de Luka Modric. Un quart d'heure plus tard, Karim Benzema doublait la mise, parachevant une action en une touche de balle avec Kroos et Ronaldo (39e, 2-0).

Juste avant la mi-temps, Nacho alourdissait le score (41e) et Benzema s'offrait un doublé, bien servi par Cristiano Ronaldo dans la surface de réparation (45+1). Le Real avait beau avoir plié le match, les hommes de Zinédine Zidane assommaient les Chypriotes au retour des vestiaires avec un doublé de Cristiano Ronaldo qui ajustait une tête en pleine lucarne (49e) puis reprenait une frappe contrée de Benzema (54e, 6-0). Le quadruple ballon d'Or, méconnaissable en Liga (1 seul but pour 55 tirs), confortait ainsi sa double position de meilleur buteur de la saison (8 buts) et de l'histoire (113) dans cette compétition.

Soulagement pour Naples

Il reste trois points d'écart entre le Shakhtar (9) et Naples (6), mais les Italiens termineront devant les Ukrainiens cas d'égalité, ayant parvenu à effacer la défaite de la première journée (2-1). Pour se qualifier, Donetsk a besoin d'un point à domicile contre les Anglais lors de la dernière journée. Mais s'ils perdent et que Naples bat le Feyenoord Rotterdam, éliminé depuis une éternité et toujours fanny, ce seront alors les Napolitains qui verront les 8es de finale. 

La joie d'Insigne et des Napolitains
La joie d'Insigne et des Napolitains

A la pause, les choses ne semblaient pourtant pas évidentes pour Naples, pas très inspiré. Mais, à la 56e minute, Insigne a enchaîné deux crochets et une frappe lumineuse en lucarne des 25 m. Pendant la dernière demi-heure, on a ensuite revu le football magnifique de Naples. Les deux buts qui ont suivi, signés Zielinski (81e) et Mertens (83e), ont confirmé la supériorité des Italiens lors d'une deuxième période où le Shakhtar a quasiment disparu.

Séville réussit une folle remontée devant Liverpool

Séville et Liverpool, rois du suspense! Un but de Guido Pizarro in extremis a permis aux Andalous, menés 3-0, d'arracher un nul 3-3 et de parachever une folle remontée, laissant tous les scénarios ouverts en vue des huitièmes. Les "Reds" et les Sévillans ont eu chacun leurs 45 minutes de domination. Mais le club anglais, qui menait de trois buts après une demi-heure de jeu, s'est arrêté de jouer en seconde période, laissant son adversaire égaliser dans le temps additionnel. 

Les joueurs de Liverpool semblaient la victoire acquise
Les joueurs de Liverpool semblaient la victoire acquise

Les héros du Séville FC s'appellent Pizarro, buteur sur corner à la 90e+3 et surtout Wissam Ben Yedder: le Français a signé un doublé (51e, 60e sur penalty) pour relancer son équipe et talonner, avec 6 buts, les 8 buts de Cristiano Ronaldo au classement des buteurs de la C1. Liverpool, brillant puis tremblant, avait pris l'ascendant grâce à un doublé de Roberto Firmino (2e, 30e) et un but de Sadio Mané (22e). Au classement du groupe E, le statu quo est total puisque Liverpool reste en tête avec 9 points, devant Séville (2e, 8 pts) et le Spartak Moscou (3e, 6 pts). 

Enfin, Manchester City, déjà qualifié pour les huitièmes de finale, a remporté tardivement une petite victoire contre le Feyenoord Rotterdam (1-0). Grâce au but de Sterling en fin de match (89), les "Citizens" comptent 15 points et sont désormais assurés de finir en tête du groupe F.

francetv sport @francetvsport