Ligue des Champions : Le PSG veut garder son immunité

Ligue des Champions : Le PSG veut garder son immunité

Publié le , modifié le

En lice pour un exploit jamais réalisé en Ligue des Champions, à savoir ne pas encaisser le moindre but lors de toute la phase de poule, le PSG devra réaliser une nouvelle "clean sheet" avec la réception mercredi soir du Celtic Glasgow. Mais, au-delà de la performance purement statistique, le club parisien doit avant tout gagner afin de consolider sa première place du groupe devant le Bayern Munich qui se déplace à Anderlecht.

La performance ne leur garantirait pas de gagner la Ligue des champions au printemps prochain mais elle laisserait tout de même le PSG dans les petits livres d'histoire au chapitre de la première équipe à boucler la première phase sans avoir encaisser le moindre but. Après quatre matchs, autant de victoires, et 17 buts inscrits, le gardien du Paris Saint-Germain n'est toujours pas allé chercher le ballon au fond de ses filets cette saison. Face au Celtic, prolonger cette série ne semble pas impossible même si le risque zéro n'existe absolument pas. Cela sera sûrement bien plus difficile le 5 décembre prochain quand il s'agira de préserver sa cage dans l'Allianz Arena du Bayern qui accueillera les partenaires d'Areola pour ce qui pourrait être la finale de ce groupe C.

"Les meilleurs des meilleurs"

Le Celtic dispute quant à lui la 3e place pour l'Europa League à Anderlecht. Le club écossais ne semble guère se faire d'illusions sur le résultat de son déplacement au Parc des Princes. Brendan Rodgers, l'entraîneur de Glasgow, ne cherche même pas à cacher son admiration pour les hommes d'Emery : "Ils sont vraisemblablement les meilleurs des meilleurs", a estimé l'ancien entraîneur de Liverpool, interrogé sur son futur adversaire qui avait étrillé le Celtic 5-0 à l'aller en Ecosse.

"Cette équipe aura une sacrée chance de remporter la compétition. Ils ont de la qualité à tous les postes, des joueurs incroyables et quand vous avez leur capacité à marquer, avec Cavani, Neymar, Di Maria, Mbappé... vous pouvez faire ce que vous voulez et vous savez que vous pouvez gagner des matches. Ils l'ont montré contre le Bayern Munich, une autre équipe incroyable", battu 3-0 au Parc des Princes". A l'écouter, on pourrait presque croire que Rodgers signerait pour un score identique !

francetv sport @francetvsport