Neymar, Mbappé et Alvès (PSG)
Neymar, Mbappé et Alvès (PSG) heureux | FRANCK FIFE / AFP

Ligue des champions : le PSG régale face au Celtic

Publié le , modifié le

Victorieux du Celtic Glasgow (7-1) après avoir pourtant encaissé le premier but d’entrée, le Paris-Saint-Germain a effectué un grand pas vers la première place définitive du groupe B. Un doublé de Neymar, un autre de Cavani et un but chacun de Mbappé, Verratti et Alvès ont fait la différence en première période avant que le rythme du match ne tombe franchement dans le second acte. Paris, qui possède trois longueurs d’avance sur le Bayern (vainqueur 2-1 à Anderlecht) avant de se rendre dans deux semaines à Munich, garde son destin en mains après son succès au Parc contre le club allemand (3-0). Si le PSG ne s’incline pas sur un score plus lourd au retour, il terminera 1er et évitera ainsi en huitièmes de grosses équipes.

Avec 24 réalisations inscrites en seulement cinq rencontres de C1, Paris vient tout simplement de s’adjuger le record de buts marqués par une équipe lors d’une phase de groupes (Dortmund détenait le précédent record avec 21 buts). Cette victoire est également la plus large pour le PSG dans l'épreuve reine (mieux que le 7-2 face à Rosenborg). Paris compte surtout 69 buts marqués depuis le début de saison toutes compétitions confondues soit 14 réalisations d'avance sur le dauphin de ce classement, Manchester City !

Le Celtic frappe d'entrée

Hormis durant le premier quart d’heure, le PSG n’a jamais tremblé au cours de cette partie à sens unique qui a enchanté un Parc des Princes en mode ambiance festive avec également la présence de 2 000 fans écossais.

Des supporters qui se sont vite manifestés puisque le Celtic ouvrait la marque dès la première minute : sur un corner tiré en retrait par Tcham, Moussa Dembélé reprenait instantanément, et son tir décroisé légèrement dévié par Cavani surprenait Areola, pas impérial sur ce coup là (0-1). Le PSG venait d’encaisser son premier but de la saison en Ligue des champions et il ne s’attendait pas franchement à ça.

Les hommes de Brendan Rodgers avaient à peine le temps de savourer qu’ils encaissaient à leur tout un but. Rabiot interceptait le ballon dans l’axe et remontait le terrain avant de servir Neymar sur la gauche : le tir à ras de terre de la star brésilienne faisait mouche (1-1, 9e). Le 5e but de la saison en Ligue des champions pour l’ancien Barcelonais.

Paris plie l'affaire avant la pause

A la fin du premier quart d’heure, les Ecossais mettaient encore le feu dans la défense française. 16e : sur un contre mené rapidement par Dembélé, McGregor centrait devant le but pour un arrêt en deux temps d’Areola. 18e : centre en retrait venu de la gauche que Dembélé reprenait au milieu de quatre Parisiens d’une tentative dévissée. 21e : reprise de Tcham des 20 mètres.

Mais le PSG possède cette saison cette force incroyable de pouvoir accélérer à tout moment. Dans la foulée, Neymar réussissait un double une-deux avec Rabiot puis Verratti pour doubler la mise (2-1, 22e). Le Brésilien est impliqué dans 13 buts en C1 contre le Celtic (6 buts, 7 passes décisives). Six minutes plus tard, Paris tuait le suspense en inscrivant un troisième but signé Cavani après un centre d’Alvès et une remise du dos de Neymar pour Cavani qui concluait à bout portant (3-1). Le 5e but de l’Uruguayen en C1 et le 150e avec le club de la capitale !

Démonstration offensive

A la 35e minute, les Rouge et Bleu enfonçaient le clou en scorant une nouvelle fois : sur un coup franc, le cuir arrivait sur Marquinhos qui décalait Mbappé sur le côté droit pour un tir croisé dévié par Gordon qui achevait sa course dans le petit filet intérieur (4-1). Juste avant la pause, l’ancien Monégasque était tout près de doubler la mise sur une lumineuse ouverture par-dessus la défense de Neymar, mais sa reprise de volée était repoussée par Gordon.

La seconde période mettait plus de temps à se décanter, le PSG se contentant de gérer jusqu’au dernier quart d’heure, incroyable. C’est d’abord Marco Verratti qui plaçait un tir croisé parfait pour le 5-1 (75e). Puis Cavani s’offrait un doublé d’une magnifique reprise de volée du droit après un bon centre, une fois n’est pas coutume, de Kurzawa (6-1, 79e). Moins d’une minute plus tard, un tir splendide quoique légèrement dévié de Dani Alvès finissait sa course dans les filets vert et blanc (7-1). Après le 5-0 du match aller, le Celtic avait bu le calice jusqu’à la lie.

Grégory Jouin @GregoryJouin