Public PSG
. | JACQUES DEMARTHON / AFP

Ligue des Champions: le PSG peut y croire, Lyon s'en sort bien

Publié le , modifié le

Le tirage au sort des groupes de la Ligue des Champions, effectué jeudi à Monaco, a offert aux deux clubs français des groupes à leur portée pour une place en 8e de finale. Si le PSG devra se confronter dans le Groupe A au Real Madrid, il devrait pouvoir se défaire de ses deux autres adversaires, le Chakhtior Donetsk et Malmöe. Quant aux Lyonnais, même si ce sera compliqué, ils n'ont pas été forcément les plus mal servis, puisqu'ils se verront opposés dans le groupe H à Saint-Petersbourg, Valence et aux Belges de La Gantoise.

Deux groupes s'apparentent d'ores et déjà comme redoutables: le groupe D avec la Juventus Turin,  Manchester City, le double vainqueur de l'Europa Ligue, le FC Séville et le club allemand de Moenchengladbach, ainsi que le groupe E avec notamment Barcelone, la Roma et Leverkusen. 

La phase de groupes de la compétition aura lieu du 15 septembre au 9  décembre. La finale, qui se déroulera au stade San Siro de Milan, se disputera le 28 mai 2016.

Paris à la lutte avec le Real

Si le groupe A est relevé, il n'est pas pour autant insurmontable pour le PSG. Certes, les Parisiens devront se coltiner une redoutable équipe du Real, à laquelle ils disputeront la première place, mais s'ils font preuve de sérieux, ils devraient ne pas trop se faire peur dans cette compétition. Car, outre le redoutable club madrilène, vainqueur de sa dixième Ligue de  Champions en 2014, le Paris SG affrontera les Ukrainiens du Shakhtar Donetsk  ainsi que le club suédois de Malmö, où a été formé son attaquant Zlatan  Ibrahimovic.

Paris, qui était dans le groupe d'un autre géant espagnol, le FC Barcelone, lors de l'édition précédente, s'est notamment renforcé en recrutant un ancien Madrilène, l'Argentin Angel Di Maria. L'objectif des Parisiens cette saison est de franchir le stade des quarts de finale, où ils ont échoué les trois dernières années. Pour mettre toutes les chances de leur côté, ils devront viser la première place de ce groupe A pour  s'éviter un huitième de finale à risques. Motif de consolation pour les Parisiens: le souhait de leur star Ibrahimovic de disputer un match de Ligue des champions dans son ancien club  sera exaucé... sous le maillot parisien.   

De son côté, Lyon, versé dans le groupe H, se déplacera notamment en Russie pour affronter le Zenit Saint-Pétersbourg, et sera opposé à Valence,  tombeur de Monaco en barrages, et au club belge de La Gantoise. Le tirage lyonnais a été beaucoup plus favorable que celui du FC Séville, vainqueur de l'Europa League la saison dernière. Le club espagnol est en effet dans dans le groupe D, déjà baptisé "groupe de la mort", où il rencontrera, Mönchengladbach, mais surtout la  Juventus Turin, finaliste de la dernière édition, et Manchester City.

Déclarations

Laurent Blanc (entraîneur du PSG): "En connaissant la configuration et la formule de ce tirage, on savait que l'on allait tomber sur un gros morceau. On a finalement tiré un très gros avec le Real Madrid. Il y avait des équipes à éviter dans les 3e et 4e chapeaux, donc cela aurait pu être encore plus compliqué. On va affronter Malmö, là où Zlatan a débuté sa carrière, donc cela devrait être un véritable événement. Nous sommes têtes de série dans ce groupe A, le Real était dans le 2e  chapeau, donc, on peut considérer nos deux équipes comme favorites de ce  groupe, tout en sachant que le Shakhtar et Malmö seront de très sérieux challengers".

Jean-Michel Aulas (Président de Lyon):  "Cela aurait pu être tellement pire que ça laisse une chance raisonnable de se qualifier pour les 8e de finale. L'objectif est de passer ce  tour de la phase de poules. On a dans ce groupe des équipes du même niveau, même si Valence est apparu très fort contre Monaco en barrage et même si le Zenit a un budget élevé, et a de l'expérience. Et puis il y a La Gantoise, qui arrive avec son énergie, une apparition qui n'était pas prévue dans la Ligue des champions.Ça reste un groupe ouvert, équilibré, ce qui n'est pas toujours le cas en Ligue des champions, même s'il faut se méfier des groupes équilibrés, car on peut avoir des regrets après. On aura beaucoup de respect pour nos adversaires, tout en imaginant qu'ils auront du respect pour nous, ce qui est une forme de reconnaissance",

La composition des groupes

Groupe A: Paris SG (FRA), Real madrid (ESP), Shakhtar Donetsk (UKR) et Malmöe (SWE)
Groupe B: PSV Eindhoven (NED), Manchester United (ENG), CSKA Moscou (RUS),  Wolfsburg (GER)
Groupe C: Benfica (POR), Atletico Madrid (ESP), Galatasaray (TUR), Astana  (KAZ)
Groupe D: Juventus (ITA), Manchester City (ENG), FC Séville (ESP),  Mönchengladbach (GER)
Groupe E: Barcelone (ESP), Leverkusen (GER), AS Rome (ITA), BATE Borisov  (BLR)
Groupe F: Bayern Munich (GER), Arsenal (ENG), Olympiakos (GRE), Dinamo  Zagreb (CRO)
Groupe G: Chelsea (ENG), Porto (POR), Dynamo Kiev (UKR), Maccabi Tel-Aviv  (ISR)
Groupe H: St-Pétersbourg (RUS), Valence (ESP), Lyon (FRA), La Gantoise  (BEL)

Christian Grégoire