Neymar buteur contre l'Etoile Rouge de Belgrade
Neymar buteur contre l'Etoile Rouge de Belgrade | AFP - FRANCK FIFE

Ligue des Champions - Le PSG et Neymar font voler l'Etoile Rouge de Belgrade

Publié le , modifié le

Après son départ manqué à Liverpool (2-3), le PSG a trouvé la bonne carburation au Parc des Princes, en infligeant une leçon à l'Etoile Rouge de Belgrade (6-1). Un somptueux doublé de Neymar avait montré le chemin aux Parisiens face à une équipe qui restait sur 34 matches sans défaite. La défense bien trop naïve, a sombré en une mi-temps, avec un but de Cavani et un de Di Maria. Mbappé a ensuite inscrit le 5e à la 70e minute, avant le triplé de l'intenable Neymar, sur un deuxième coup franc incroyable (81e). Jamais l'Etoile Rouge n'avait encaissé une défaite aussi sévère.

Vingt-deux minutes pour assurer une large victoire. Quarante-cinq minutes pour se rassurer et se remettre dans le bon sens en Ligue des Champions. Le PSG n'a pas laissé le doute s'installer. La venue de l'Etoile Rouge de Belgrade, sa série de 34 rencontres consécutives sans défaite et son match nul (0-0) à domicile contre Naples, était à prendre au sérieux. Le match devait être celui de la rédemption. Après avoir raté leur match à Anfield Road et perdu (3-2) contre Liverpool, les joueurs parisiens ne pouvaient rater leurs premiers pas européens devant leur public.  En inscrivant quatre buts en 22 minutes, lors de la 1re période, les hommes de Thomas Tuchel se sont mis en situation très confortable.

Un Neymar de gala

Un coup franc magistral de Neymar dans la lucarne (20e), un doublé du Brésilien juste après sur un service laser de Mbappé dans la surface (22e), la messe était presque dite. Dans le trafic, Edinson Cavani y allait de son but en profitant d'une déviation d'un défenseur (37e), juste avant que Di Maria ne transforme d'une magistrale déviation de l'extérieur une offrande de Meunier (42e). Bref, la défense serbe a pris l'eau. Et cela n'a pas changé en deuxième période, malgré deux changements faits à la pause du côté de l'Etoile Rouge. A tel point que le troisième tir serbe de la rencontre n'est intervenu qu'à la 63e minute.

Un feu de paille vite consumé. En revanche, Neymar n'a pas voulu éteindre l'incendie offensif du PSG. Une balle par dessus pour Bernat dont le centre trouvait Mbappé pour le cinquième but à la 70e minute. Le champion du monde est donc impliqué dans au moins un but lors des 6 derniers matches de son équipe. Et c'est la 10e fois que la MCN marque dans un même match.

Neymar égale Kaka avec 30 buts

Mais comme trop souvent le relâchement parisien intervenait juste après, avec un but de Marin (74e). Depuis le début de la saison, Paris n'a pas encaissé de but que lors de quatre rencontres. Mais il est dit que Neymar veut frapper un grand coup. Et avec un nouveau coup franc, il retrouvait la lucarne pour parfaire son concerto, avant de sortir (81e). Son 30e but en 49 matches de Ligue des Champions, qui lui permet d'égaler le recordman de buts de la compétition venant du Brésil: Kaka. "Je suis très content. L'emporter est la chose principale que je voulais. Mon équipe a gagné, mais en inscrivant trois buts, je ne peux être plus heureux", a-t-il déclaré, en tenant sous le bras le ballon du match signé par tous ses coéquipiers. Vladan Milojevic, l'entraîneur de l'Etoile Rouge, saluait sa performance: "Ce ne serait pas correct de ne parler que de Neymar mais aujourd'hui, c'était LE joueur, tout passait par lui, il était à un niveau supérieur."

La victoire (6-1) est un sacré signal envoyé par le PSG.

Ligue des champions