Di Maria Real Madrid

Ligue des champions : le PSG domine le Real Madrid

Publié le , modifié le

Le Paris Saint-Germain a remporté son premier match de Ligue des champions en dominant le Real Madrid (3-0) grâce à un doublé d'Angel Di Maria et un but de Thomas Meunier. Les Parisiens ont dominé des Madrilènes limités à quelques actions individuelles.

Le PSG n'a pas manqué son premier rendez-vous européen de la saison. On leur promettait une soirée difficile sans Neymar (suspendu), Kylian Mbappé et Edinson Cavani (blessés), les Parisiens ont dominé 3-0 un Real sans idées, trop dépendant d'individualités hors du coup ce mercredi soir. Angel Di Maria s'est offert un doublé pour récompenser des Parisiens entreprenants, avant que Thomas Meunier ne scelle le match. 

Le match : Paris impressionne

Dans un début de match équilibré, Paris a été le premier à frapper. Bernat a combiné avec Icardi sur la gauche de la surface, avant de servir Di Maria dans l'axe. L'Argentin a battu Courtois, trop friable à son premier poteau (14e, 1-0). Le Real a tenté de répondre, avec un tir d'Hazard au ras du montant (16e), avant que Rodriguez. Di Maria a profité de ces approximations pour inscrire son deuxième but, d'une frappe enroulée à l'entrée de la surface. L'impression que le Real pouvait être dangereux à tout instant, sans jamais vraiment l'être.

Les frappes madrilènes n'ont jamais trouvé le cadre, comme sur ce coup franc de Gareth Bale juste au-dessus de la transversale (32e). Le Gallois pensait avoir réduit l'écart d'une reprise de volée improbable par-dessus Keylor Navas, mais l'arbitrage-vidéo a signalé une main de l'ancien honni du Real (36e). La deuxième période parisienne, brillante face à un Real dépassé à chaque transition, aurait mérité de voir un but, plus que la première période. Les Madrilènes ont choisi le dernier quart d'heure pour se réveiller, avec nouveau but refusé de Benzema, cette fois pour un hors-jeu. Trop peu, trop tard. Thomas Meunier a sanctionné les Madrilènes sur un contre éclair, après une combinaison avec Di Maria, puis Bernat. D'un latéral à l'autre, l'Espagnol a offert à son compère le troisième but. 

à voir aussi Ligue des Champions : Revivez PSG - Real Madrid Ligue des Champions : Revivez PSG - Real Madrid

Le joueur : Angel Di Maria fait oublier la MCN

Le trio magique parisien serait-il un quatuor ? La MCN devrait-elle rajouter une initiale ? Angel Di Maria alterne souvent le très bon et le très mauvais avec le maillot du PSG. Ce soir, l'Argentin a porté sur ses épaules l'attaque parisienne. L'ouverture du score était la conclusion logique d'une action bien construite, le deuxième but était une initiative personnelle à l'entrée de la surface. Il aurait même pu, ou dû, inscrire un triplé, mais sa tentative de piqué face à Courtois s'est envolée au-dessus de la barre. On pourrait, comme toujours, critiquer certains de ses mauvais choix en deuxième période. Mais il a aussi parfaitement lancé Thomas Meunier vers le troisième but. 

Le choix : Marquinhos au milieu

Pour aborder son premier choc de la saison, Thomas Tuchel a choisi d'aligner Marquinhos au milieu de terrain, relançant au passage un Presnel Kimpembe en difficulté depuis plusieurs mois. Un pari doublement payant. Marquinhos a été un poison dans le milieu de terrain du Real, et Kimpembe a retrouvé un peu de la rage qui en avait fait un des défenseurs les plus prometteurs d'Europe. Impériaux, les deux joueurs ont coupé rapidement plusieurs contres madrilènes, avant de lancer les flèches parisiennes. Sa présence a libéré ses compagnons du milieu Marco Verratti et Idrissa Gueye, auteurs d'un match tout aussi exceptionnel. La débauche d'énergie du Brésilien lui a coûté cher en fin de match, avec une sortie suite à des crampes à la 70e minute. 

Grâce à ce succès, les Parisiens prennent la tête du groupe A. Dans l'autre rencontre de la poule, Bruges a tenu le nul à domicile contre le Galatasaray de Falcao. Le PSG se rendra en Turquie, le 1er octobre, pour son prochain match de Ligue des champions.