Ligue des champions : le faux pas de Man United, Haaland inarrêtable, la Juve et le Barça assurent... Ce qu'il faut retenir de cette soirée de C1

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Haaland a une nouvelle fois été inarrêtable ce mercredi soir
Haaland a une nouvelle fois été inarrêtable ce mercredi soir | JOHN THYS / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Outre les défaites du Stade Rennais et du Paris Saint-Germain, six autres matches se déroulaient ce mercredi soir. Dans le groupe du PSG, Manchester United a subi sa première défaite de la saison en C1, malgré un but de Martial. Dans les autres matches, le FC Barcelone et la Juventus se sont imposés, Séville a renversé Krasnodar, et le Borussia Dortmund a une nouvelle fois pu compter sur son buteur, Haaland, auteur d'un doublé.

• Manchester United surpris par Basaksehir

Le suspense est relancé dans le groupe H. Intouchable depuis le début de la Ligue des champions et une semaine après la gifle infligée à Leipzig (5-0), Manchester United a chuté pour la première fois en C1 cette saison. Une défaite concédée sur le terrain d’Istanbul Basaksehir (1-2) qui permet au Paris Saint-Germain de croire encore à la qualification pour les huitièmes de finale.

Biens dans leur match, les joueurs d’Ole Gunnar Solskjaer ont été surpris à deux reprises par les Stambouliotes, qui ont parfaitement maîtrisé leurs transitions offensives. Demba Ba a ouvert le score sur une première contre-attaque assassine (13e), avant qu’Edin Visca double la mise sur une action similaire (40e). La réduction du score de la tête d’Anthony Martial (43e) et les entrées d’Edinson Cavani et Paul Pogba (60e) n’ont malheureusement rien changé pour United. Les Mancuniens sont passés tout proche de l’égalisation en toute fin de match mais le défenseur moldave Alexandru Epureanu a sauvé un ballon sur sa ligne (90+2e), pour la première victoire de l’histoire de Basaksehir en Ligue des champions.

à voir aussi Ligue des champions : Paris s'effondre contre Leipzig et voit son avenir européen s'assombrir Ligue des champions : Paris s'effondre contre Leipzig et voit son avenir européen s'assombrir

• Séville et En-Nesyri renversent Krasnodar

Le Stade Rennais peut remercier le FC Séville. En renversant le club russe de Krasnodar ce mercredi soir (3-2), les Espagnols permettent aux Bretons de croire encore à la 3e place et une qualification pour la Ligue Europa. Car le début de match avait de quoi faire frémir les supporters rennais. Les joueurs de Krasnodar ont tout simplement éteint les Andalous, en inscrivant deux buts coup sur coup en première période. Le premier sur un magnifique coup franc de Shapi Suleymanov (17e) et le second sur un penalty de Marcus Berg (21e). Ultra-dominateurs, les joueurs de Julen Lopetegui ont eu du mal à trouver l'ouverture, comme face à Rennes la semaine dernière.

Ivan Rakitic relançait les Sévillans juste avant la mi-temps (42e) mais Jesus Navas, à peine trois minutes plus tard, prenait un carton rouge (45e), douchant les espoirs andalous. C'était sans compter sur l'entrée en jeu de Youssef En-Nesyri (60e). En à peine trois minutes, l'attaquant marocain de Séville a inscrit un doublé pour donner la victoire aux siens. Opportuniste, En-Nesyri a conclu deux actions espagnoles (69e, 72e) pour inscrire ses deux premiers buts en Ligue des champions. Avec cette victoire à l'arraché, Séville recolle à hauteur de Chelsea dans la poule E.

• La Juventus s'amuse, le Barça assure

Dans le groupe G, la Juventus est désormais en chasse. Après avoir perdu le choc face au Barça à domicile la semaine dernière (0-2), la Vieille Dame s'est facilement imposée sur la pelouse du club hongrois de Ferencvaros (4-1). Malheureux depuis plusieurs semaines avec de multiples buts refusés pour des positions de hors-jeu, Alvaro Morata a montré la voie en ouvrant le score sur une énorme erreur de Dénes Dibusz (7e), avant d'inscrire un doublé sur une passe de Cristiano Ronaldo (60e). Paulo Dybala, entré en cours de jeu, a marqué le troisième but turinois sur une nouvelle erreur du gardien hongrois (73e), avant que Lasha Dvali n'inscrive un but contre-son-camp (81e). Franck Boli, déjà buteur la semaine dernière, a réduit le score en fin de match (89e).

La Juventus reste donc dauphin du Barça ce soir, puisque les Catalans ont maîtrisé le Dynamo Kiev à domicile (2-1). Les joueurs de Ronald Koeman se sont fait peur en fin de match avec la réduction de Viktor Tsygankov (75e), mais le break assuré auparavant leur a permis d'emporter la victoire. Gérard Piqué avait doublé la mise d'une tête sur un centre d'Ansu Fati (65e) tandis que Lionel Messi avait ouvert le score sur penalty (5e). Le troisième penalty de l'Argentin en trois matches de C1 cette saison. Plus inquiétant en revanche : la Pulga n'a plus trouvé le chemin des filets dans le jeu depuis maintenant onze matches et a inscrit tous ses buts cette saison sur penalty. À noter qu'Antoine Griezmann, titulaire, a loupé l'immanquable en tirant à côté alors que le but était grand ouvert, deux minutes après l'ouverture du score (7e).

• Haaland inarrêtable, la Lazio une nouvelle fois accrochée

Erling Haaland est décidément insatiable. Le jeune attaquant de Dortmund a inscrit un nouveau doublé ce mercredi soir sur la pelouse de Bruges pour inscrire ses 13 et 14 buts en Ligue des champions, en à peine 11 matches joués dans la compétition. Deux buts inscrits en première période (18e, 32e) qui ont permis au Borussia de confirmer l’ouverture du score rapide de Thorgan Hazard (14e). Après avoir montré un bon visage en ce début de C1, les joueurs belges ont semblé dépassé par les événements. Le Borussia prend la tête du groupe F.

Car de son côté, la Lazio n’a pris qu’un point lors de son déplacement sur la pelouse du Zénith Saint-Pétersbourg. Privés de leur serial buteur Ciro Immobile, les Italiens ont dû attendre la toute fin de match pour arracher l’égalisation, grâce à Felipe Caicedo (82e). Les Russes avaient pourtant ouvert le score en première période grâce à Aleksandr Erokhin (32e) suite à une superbe combinaison. Le Zénith occupe la dernière place du groupe F, tandis que la Lazio reste deuxième, après être restée invaincue pour la première fois de son histoire à l’issue des trois premières journées de C1.

à voir aussi Ligue des Champions : le Stade Rennais lourdement puni à Chelsea Ligue des Champions : le Stade Rennais lourdement puni à Chelsea