thiago bayern munich besiktas
Thiago (Bayern Munich) | ANADOLU AGENCY

Ligue des Champions - Le Bayern Munich tranquillement en quarts, le 11e succès de suite pour Heynckes

Publié le , modifié le

Le Bayern Munich s'est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions en battant les Turcs de Besiktas (3-1) mercredi, permettant à son entraîneur Jupp Heynckes de remporter un 11e succès de rang en C1, un record. Larges vainqueurs du match aller en Allemagne (5-0), les Bavarois rejoignent en quarts le Real Madrid, double tenant du titre, la Juventus, le Séville FC, l'AS Rome, Liverpool et Manchester City. Le dernier ticket se jouera entre Barcelone et Chelsea, ce soir.

Revenu sur le banc au prix d'un limogeage sans ménagement de Carlo Ancelotti, Jupp Heynckes a déjà rempli une bonne partie de son contrat. Son équipe occupe la première place du classement en Bundesliga, avec 20 points d'avance sur son premier dauphin. Elle est toujours invaincue en cette année 2018, et désormais, elle se retrouve en quarts de finale de la Ligue des Champions. Pour l'ancien retraité des bancs, c'est la 11e victoire de suite dans cette compétition, ce qui constitue un record. Et il n'a même pas eu à trembler lors du déplacement à Besiktas.

Cette défaite met fin au parcours honorable de Besiktas, premier club turc à s'être qualifié pour les phases finales de la C1 en terminant premier de son groupe. Les "Aigles noirs" ont notamment remporté tous leurs matches à l'extérieur (à Porto, Monaco et Leipzig). La tâche de Senol Günes, l'un des plus fins techniciens turcs, a été davantage compliquée par l'indisponibilité de trois défenseurs centraux: Pepe et Tosic blessés, et Vida, suspendu.

Les Bavarois ont ouvert le score par Thiago Alcantara (18e) avant de doubler la mise juste après la reprise grâce à un but contre son camp de Gokhan Gönül (46e). Sandro Wagner a ajouté un 3e but en fin de rencontre (84e), après que Besiktas a sauvé l'honneur par Vagner Love (59e). 

Réactions

Jupp Heynckes (entraîneur du Bayern Munich): "Le Besiktas est une très bonne équipe et ils ont voulu jouer un bon football aujourd'hui, un football tourné vers l'attaque. Cela n'a pas été une victoire facile. Nous avons un peu soufflé après le but du 2-0. Globalement, nous avons livré une bonne performance. Marquer trois buts n'a pas été facile, mais cela montre combien notre équipe est performante et intelligente (Quelle équipe voulez-vous éviter en quarts ?) Dans le football, on ne peut pas se permettre le luxe de dire +Je veux tomber contre telle ou telle équipe+. Quel que soit l'adversaire, il sera fort et nous devrons être prêts. Seules les équipes les plus fortes arrivent en quarts. (Sur l'ambiance du stade de Besiktas) Pour chaque joueur, c'est une motivation supplémentaire. Ici, il y a une atmosphère semblable à Naples ou à Glasgow, mais ici, c'est vraiment incroyable. Cela a été très difficile. Les supporters ont un rôle important à jouer et c'est peut-être l'une des raisons qui ont permis à Besiktas d'arriver jusqu'ici."

Senol Günes (entraîneur de Besiktas): "Même sans gagner, nous aurions aimé ne pas perdre aujourd'hui. Sur le plan du jeu, je ne pense pas que nous avons été inférieurs à notre adversaire. Mais au final, nous avons perdu 3 à 1. Je remercie infiniment notre public. Les supporters nous soutiennent lorsque nous sommes bons, mais ils répondent également présent lorsque nous traversons des moments difficiles. Aujourd'hui, encore, ils ont répondu présent et nous ont beaucoup aidé du début à la fin. Chacun de mes joueurs a fait ce qu'il a pu (...) L'expérience et l'application (du Bayern Munich) ont conduit à ce résultat. Nous avons payé cher les ballons perdus et les erreurs. (...) Jouer contre le Bayern Munich est une chance, si seulement nous pouvions jouer encore deux ou trois matches contre eux. Chaque rencontre nous permet de nous améliorer".
 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze