Ligue des champions : Le Bayern Munich met fin à l'épopée lyonnaise pour rejoindre le PSG en finale

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Muller Lewandowski Perisic
Müller, Lewandowski et Gnabry disputeront la finale de la Ligue des champions. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Sans être aussi tyrannique que face au FC Barcelone, le Bayern Munich a dominé l’Olympique Lyonnais en demi-finale de la Ligue des champions ce mercredi (3-0). Le club bavarois a logiquement validé son billet pour la finale de la compétition qu’il disputera contre le Paris Saint-Germain dimanche.

Ca ne pouvait pas passer à chaque fois. Si l’Olympique Lyonnais s’est battu avec ses armes, le club rhodanien a été contraint à faire ses adieux à la Ligue des champions 2019/20, victime d’un Bayern Munich pas étincelant mais tout simplement plus fort (3-0). Contre Manchester City, au tour précédent, la réussite avait été maximale pour les protégés de Rudi Garcia face au but adverse et dans leur propre surface. Mais, cette fois la chance a tourné et la logique a été respectée.

Un juste retour à la réalité

En quart de finale, l’OL avait marqué 3 buts sur un total de 7 frappes. Sur le premier, Maxwel Cornet avait bénéficié d’un contre favorable pour ouvrir le score. Le deuxième avait été validé en dépit d’une situation très litigieuse. Face au Bayern, avec deux tentatives supplémentaires, aucun des 9 tirs tentés n’a mené à un but. Les Gones n’ont d’ailleurs converti aucune de leurs trois grosses occasions, dont deux en début de match. 

Trouvé dans la profondeur par Maxence Caqueret, Memphis Depay s’est d’abord présenté seul face à Manuel Neuer, lequel l’a embarqué sur le côté droit pour fermer l’angle. Le Néerlandais a alors manqué le cadre de peu (4e). A la 17e minute, c’est un Karl Toko Ekambi lancé sur la droite et passé devant Alphonso Davies grâce à un contrôle favorable qui a heurté le poteau en frappant du pied gauche. 

à voir aussi Ligue des champions : Revivez la qualification du Bayern Munich en finale et la fin de l'épopée lyonnaise Ligue des champions : Revivez la qualification du Bayern Munich en finale et la fin de l'épopée lyonnaise

Et c’est cruellement, dans la foulée de cette situation très chaude, que le Bayern Munich a porté le premier coup. Serge Gnabry l’a joué Arjen Robben. Trouvé le long de la ligne de touche sur le côté droit, l’ailier allemand a repiqué dans l’axe et résisté à la pression de plusieurs Lyonnais avant de fusiller la lucarne d’Anthony Lopes, d’une frappe limpide à l’entrée de la surface (18e). Et c’est le même Gnabry qui a fait le break à la 33e minute, opportuniste après un raté de Robert Lewandowski sur la ligne de but.

Lyon puni par son manque de réalisme

On attendait le Polonais, mais l'ex-joueur d'Arsenal a clairement été le danger numéro 1 côté bavarois. Auteur de son 9e but de la saison en C1 et de son 23e toutes compétitions confondues, Serge Gnabry a envoyé un avertissement à Juan Bernat, qui devrait être son vis-à-vis en finale. Sans être brillant, Lewandowski y est allé aussi de son but, en fin de match pour emballer le tout grâce à une jolie tête après un coup franc de Joshua Kimmich (88e).

C'est ce Bayern Munich, encore auteur de trois buts sur une rencontre, que le PSG va retrouver en finale ce dimanche. Le grand d'Allemagne n'avait plus atteint ce stade en C1 depuis son dernier sacre en 2013, face au Borussia Dortmund. Pour les Lyonnais, l'histoire se répète. Comme en 2010, c'est encore Munich qui leur claque la porte de la finale sur le nez. La déception est d'autant plus grande pour les Rhodaniens, qu'ils ne disputeront pas la Ligue des champions la saison prochaine.